BRADERIE DE LIVRES

BIBLIOTHEQUE à Céder Ayant changé de registre de lecture, il m’est venu l’idée de pouvoir faire bénéficier de mes livres au plus grand nombre et à moindre prix, mais je précise en très très bon état. Il me serait pénible de devoir les jeter pour un gain de place ; j’aime trop les livres, leur matière, leur odeur … ! Si vous êtes intéressés vous-mêmes, vous pouvez toujours m’envoyer un mail… Chaque livre cédé à moindre prix nécessitera par avance l’envoi de son règlement par chèque bancaire. Bonne chance à vous !

04 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LA LUMIERE SUR LE ROYAUME

 

PRATIQUE DE LA LANGUE SACREE AU QUOTIDIEN

 

  • téléchargementEditeur :   35° Mille
  • Date de parution : 1992
  • Genre : Société
  • 522  pages

 

 

MOT de l’EDITEUR

 L’arche la magie sacré du domaine où le rêve se confond avec le légende pour lui rendre sa couronne : La vérité… La magie, science des lois naturelles et divines, est l’art royal de l’homme de notre siècle. Quand vous aurez lu cet ouvrage éminemment pratique dont le verbe vous entraînera au coeur de vous-même, vous ne pourrez l’oubliez dans votre bibliothèque tant sa lumière dissipa les ombres laissées par de tristes « grimoires ».Jamais n’ont été divulgués avec autant de précision et de clarté, ainsi que le fait Alexandre Mortason, les moyens surs,efficaces et faciles à mettre en oeuvre, pour faire de votre vie une réussite. Ils sont même de nature à surprendre bien des inités !

Ce livre a la mérite de balayer la notion d’élite tant prônée par tous ceux qui e targuent d’ésotérisme. Il montre comment la magie est à la port »e de tous, quels que soient la relkigion, le sexe, la race, et le niveau d’instruction, dès que cette science sublime est expliquée simplement. En pratiquant, ne fût ce que quelques minutes par jour, ce qu’offre cet ouvrage attachent, chacun fera l’expérience de la qualité de l’enseignement qui y est délivré mais aussi et surtout de l’efficacité des pratiques théurgiques proposées : La porte de la prison que peut-être la vie quotidienne s’ouvrira enfin pour vous définitivement.

Un mot sur l’auteur :   

logo1M.Moryason est bien vivant et en excellente santé. Le fait qu’il ait choisi simplement de ne pas avoir de vie publique le concerne personnellement. Il a d’ailleurs rédigé il y a quelques mois la préface d’un livre, ce en quoi l’auteur lui en est profondément reconnaissant. Il ne publique pas « La lumière sur le Royaume II » parce qu’il considère que ce n’est pas le moment (du point de vue occulte) et parce qu’l pense qu’avec les livres de F.Bardon et les précisions théurgiques que lui-même a données dans ce livre présent, les chercheurs sincères ont de quoi faire… 

 Résumé DU LIVRE  « La lumière sur le royaume ; ou pratique de la magie sacrée au quotidien »

Authentique « Manuel » de Magie Divine, cet ouvrage a été vendu à plus de 85.000 exemplaires en 16 ans. C’est un « best-seller » qui dépoussière complètement cette Science Sacrée qu’est la Magie. Il offre un cours solide et sérieux sur le Cheminement de la Tradition occidentale depuis la nuit des temps jusqu’à nous, une leçon sur la Magie Égyptienne et des « lumières » jetées sur ce que représente l’Immensité du Christ. Il divulgue, de plus une Pratique saine, sûre, efficace et tendant à véritablement changer – matériellement , psychologiquement et mentalement – la vie en orientant celle-ci définitivement vers l’Esprit Divin. Nombreux Rituels de Purification quotidienne de notre structure par trop « humaine » ; contact avec la Mère Divine ; Rituels du Feu permettant d’améliorer l’existence sur Terre. La Paix Profonde et le Cheminement vers la Divinité Intérieure de chacun est le fruit du travail proposé.

Un top d’une grande utilité tant théorique que pratique. Clairement expliqué dans un langage accessible à tous, il ouvre une voie pour les néophytes et des compléments indispensables pour les initiés. A.Moryason initie le lecteur à la magie-theurgie dans cet ouvrage. Il décrit les fondements, l’histoire et les pratiques majeures. Les parties les plus interessantes sont la theurgie de la purification et la magie des bougies. Sans pour autant remplacer les ouvrages de F.Bardon il constitue un complément intéressant. Pour toutes les personnes qui s’intéressent à la magie blanche, ce livre est à possèder. Il donne les bases théoriques et pratiques à la bonne utilisation de la Magie. C’est un premier pas essentiel vers les enseignements. En ce livre vous trouverez des rituels de purifications et des rituels de la magie du feu. Il est issu d’une très grande sagesse…

EXTRAIT DU LIVRE /    page  25

Ceux qui se sont ainsi libérés ont toujours, d’une manière ou d’une autre, divulgué leur enseignement. C’est ce dernier qui est proposé à tout homme et à toute femme désireux de connaître les véritables Lois de la Vie afin de mettre fin à la souffrance inhérente à la condition humaine. La mise en œuvre des moyens permettant cette libération est l’application pratique de cet Enseignement ; LA MAGIE. Le mot magie révèle par sa structure linguistique, le caractère sacré et divin de ce qu’il signifie.

Prix de vente :     30,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

03 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

UN BAILLEMENT DU DIABLE de P.Billon

 

896931001

  • Editeur :  Stock
  • Date de parution :  1998
  • Genre : Roman
  •  415  pages

 

MOT de l’EDITEUR

 Trois femmes aux prises avec l’innommable : Kiersten MacMillan, inspecteur à la gendarmerie royale du Canada : Laurence Descombes, médecin français, chargée de mission à Harmonices Mundi, une organisation humanitaire : et Lydia Frescobaldi, jeune avocate romaine, attachée à la Casus Belli, une unité d’élite de la police italienne. Leurs destinées se croisent quand est mis au jour un réseau international de production de Snuv – nom de code pour snuff video. Les Snuv sont l’horreur absolue : sous l’oeil d’une caméra, des victimes sans défense sont mises à mort. L’enregistrement filmé de leur agonie se vend, en copie unique, à des prix exorbitants.

Qui sont les acheteurs ? Des dévoyés, des malades ? Non : des citoyens au-dessus de tout soupçon, des hommes d’affaires, des pères de famille qui se retrouvent lors de soirées particulières où ils consomment cette nouvelle sorte de drogue : la souffrance humaine comme objet de spectacle.

Une secte, l’Eglise de l’Alliance universelle, serait impliquée dans ce terrifiant trafic. Mais comment en avoir la certitude, dans un monde dont les miroirs reflètent une réalité diaboliquement retouchée ?

Sur le rythme d’un véritable thriller où l’humour et la réflexion ont leur place, un roman solidement documenté, des personnages fouillés et attachants aux prises avec les forces du mal, et une redoutable intrigue qui saisit le lecteur à la gorge et l’oblige à se demander, de page en page : Et si ce n’était pas de la fiction ? 

Un mot sur l’auteur :    

billon_pierre_portrait.1323287237Pierre Billon- romancier,  né à Genève le 15 juin 1937, est un romancier  et scénariste québécois, d’origine suisse, résidant à Montréal.

L’auteur peut sembler paresseux, à voir les dates de parution de ses livres, mais il multiplie toujours ses activités de scénariste (il en est à une quinzaine de scénarios, en 2004)  et s’est lancé dans la rédaction d’un nouveau roman, un grand et… gros roman (670 pages), L’ultime alliance qui paraît en 1990 aux Éditions du Seuil, il livre là un thriller scientifique, à la limite de la S.F, dont l’intrigue s’appuie sur les recherches scientifiques menées sur « l’intelligence humaine ». En 1998, Pierre Billon revient au suspense pur avec Le bâillement du diable, aux Éditions Stock,  dans lequel il s’étend sur la noirceur de l’âme humaine, les dépravations dont sont coupables certains  hommes et fustige, au passage, les déviances des sectes, des techniques modernes, en l ‘occurrence la vidéo… 

RESUME du livre  :   

« …sur le rythme d’un véritable thriller où l’humour et la réflexion ont leur place, un roman solidement documenté, des personnages fouillés et attachants aux prises avec les forces du mal et une redoutable intrigue qui saisit le lecteur à la gorge et l’oblige à se demander:… « et si ce n’était pas la fiction ?  » » 

EXTRAIT DU LIVRE : UN BAILLEMENT DU DIABLE  – page 361

A son retour des Côtes d’Armor, elle passa rue Grégoire-de-Tours pour se rafraîchir avant de se rendre à la clinique. Kiersten avait gardé sa chambre au Grand Hôtel de l’Univers. Elle y avait laissé la plupart de ses affaires, n’emportant que son petit ordinateur et quelques effets de rechange. Elle avait proposé à Laurence d’y loger en son absence ; « Ne me dites pas que vous allez rester seule dans votre musée. C’est trop sinistre, surtout après ce qui s’est passé avec Becker. Sans compter qu’il n’y a même pas de téléphone ». Elle avait déposé un mot à son intention, à la réception ; pour s’excuser d’avoir tout laissé sens dessus dessous.

Prix de vente :     20,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

03 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LE MONDE DE SOPHIE de J.Gaarder

  • 9782020219495FSEditeur :  Du Seuil
  • Date de parution :  1995
  • Genre : Roman
  •  558  pages

 

 

MOT de l’EDITEUR 

A la veille de ses quinze ans, Sophie Amundsen, jeune fille « presque modèle », reçoit une lettre d’un mystérieux individu. A l’intérieur, une seule phrase : «Qui es-tu ?» C’est le début d’une étrange correspondance qui l’amène peu à peu à partir sur les traces des plus grandes figures de la philosophie.  » Qu’est-ce qu’il y a de plus important dans la vie ? Tous les hommes ont évidemment besoin de nourriture. Et aussi d’amour et de tendresse. Mais il y a autre chose dont nous avons tous besoin : c’est de savoir qui nous sommes et pourquoi nous vivons.  » Un roman initiatique paré de magie devenu grand classique de la littérature contemporaine. 

Un mot sur l’auteur :     de J.Gaarder

220px-Jostein_GaarderJostein Gaarder  (né le 8 août 1952 à Oslo) est un écrivain et philosophe norvégien.

Jostein Gaarder a enseigné la philosophie et l’histoire des idées à Bergen en Norvège, avant de se lancer dans la littérature. Il connaît dans son pays un succès unanime pour son œuvre d’une profonde originalité. Son roman Le Monde de Sophie, publié en 1991 en Norvège et traduit (entre autres en français) en 1995, le fit connaître et l’a définitivement consacré auprès de la critique et du grand public, non seulement en Norvège mais également à l’étranger.

En parallèle de son œuvre littéraire, il a créé la fondation Sophie (pour la défense de l’environnement) qui décerne chaque année le Prix Sophie pour récompenser des actions en faveur de l’environnement et du développement soutenable. 

RESUME du livre  :   

Vrai succès de librairie, donc, pour « Le monde de Sophie », qui est un roman philosophique. C’est l’histoire de Sophie Amundsen, une adolescente de 14 ans, qui découvre dans sa boite aux lettres des petites enveloppes contenants des questions essentielles (« qui es-tu » , « D’où vient le monde ? », « qu’est-ce qui est le plus important, dans la vie ? »…) et de grandes enveloppes jaunes contenant les réponses des philosophes à ces questions. Elle fait la connaissance de l’auteur de ces courriers, Alberto Knox. Mais bientôt, des nouveaux courriers envoyés par un Major Albert Knag à une adolescente nommée Hilde font leur apparition, et étrangement, tous sont datés au 15 juin 1990 et adressés à Hilde au bon soin de Sophie. Le 15 juin est aussi la date anniversaire de Sophie. De plus Sophie trouve des objets appartenant à Hilde… 

EXTRAIT DU LIVRE : LE MONDE DE SOPHIE – page 189

Sophie se mit en route. Plusieurs kilomètres la séparaient de l’église Sainte-Marie, mais malgré le manque de sommeil elle se sentait réveillée comme en plain jour ; A l’horizon, une traînée rouge semblait flotter au-dessus des champs. Quand elle arriva enfin au portail de la vieille église en pierre, il était quatre heures. Sophie poussa la lourde porte. Elle était ouverte. A l’intérieur, le vide et le silence étaient aussi imposants. Les vitraux renvoyaient une lueur bleutée qui faisait briller mille poussières en suspension dans l’air. La poussière semblait ainsi former de grosses poutres qui se croisaient dans l’espace. Sophie s’assis sur un banc au cour de la nef ; elle regarda attentivement l’autel et leva les yeux vers le vieux crucifix aux couleurs délavées….

Prix de vente :     15,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

03 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LE VOYAGE DE THEO de C.Clément

 

2844860634_1_3

  • Editeur :  du Seuil
  • Date de parution :  1997
  • Genre : Roman
  •  647  pages

 

MOT de l’EDITEUR

 Théo, quatorze ans, est atteint d’une maladie incurable. Sa tante Marthe, personnage excentrique, décide de le prendre sous son aile au cours d’un long périple. A travers l’Europe, l’Asie, l’Amérique et l’Afrique, Théo va faire le tour du monde des religions pour trouver sur place des réponses à la question de l’existence de Dieu. Curieux de tout, il interroge les rites, mythes fondateurs et cosmogonies des principales traditions. Le voyage de Théo, en même temps qu’il l’achemine vers un destin qui doit autant à la médecine qu’à l’amour, le conduit ainsi à la rencontre de sage qui ouvriront son esprit et apaiseront son coeur. Foisonnant d’informations, ce roman est une formidable initiation aux grands courants spirituels de l’humanité.

 Un mot sur l’auteur :    Catherine Clément

220px-P1070995_-_Catherine_CLEMENTCatherine Clément (- Backès), philosophe et écrivaine, est née le 10 février 1939 à Boulogne-Billancourt. Elle st l’auteur de nombreux essais sur l’anthropologie et la psychanalyse, ainsi que d’une dizaine de romans…

Née dans une famille mi-catholique, mi-juive, Catherine Clément passe une grande partie de son enfance sur les bords de la Loire avec sa grand-mère chrétienne, ce qu’elle raconte dans Maison mère (éditions Nil, 2006).

Du côté paternel, catholique, l’un de ses arrière-grand-père tient une pharmacie à Dinan. « On a trouvé dans les archives familiales des photographies de Mata-Hari en costume d’officier posant (…), ce ne sont pas des photos volées (…), que ce potard avait pris dans son arrière boutique. Comment est-ce qu’un pharmacien de Dinan se retrouve avec mata-Hari dans son arrière boutique ? ». Catherine Clément pense que son arrière grand-père et Mata-Hari ont eu une liaison1.

Du côté maternel, sa famille est originaire de Russie Via l’Azerbaïdjan. Son père, Georges Gornic, était étudiant en médecine et révolutionnaire. Les parents du père de Catherine Clément s’étaient réfugiés à Bakou, fuyant les persécutions contre les Juifs russes à Partir des années 1870. Une communauté juive y a prospéré dans les années 1880. Monsieur et Madame Gornic se réfugient finalement en France où le mari s’établit comme fourreur. En 1931, il est président du syndicat des foureurs. Ils mourront tous les deux à Auschwitz où ils seront déportés en mai 1944.

Catherine Clément est commandeur de la Légion d’honneur et grand officier de l’ordre national du Mérite. Elle est la sœur de Jérôme Clément, également auteur, et vice-président d’Arte et la compagne de l’ambassadeur André Lewin. 

RESUME du livre  :  

Ce roman est l’histoire de toutes les religions du monde. A travers une trame romanesque (le voyage d’un petit garçon qui va faire le tour du monde pour guérir), Catherine Clement, spécialiste reconnue, nous décrit d’une manière claire, intelligente et concise les spécificités de toutes les religions. Tout simplement Magique !! 

EXTRAIT DU LIVRE : Le VOYAGE DE THEO

L’existence de Dieu, une question sans réponse ? s’esclaffa Théo. Tu veux rire ! Comment font les millions de gens sur la terre pour croire en Dieu ? Il doit y avoir une raison !

De Jérusalem à Bénarès en passant par Rome et Istanbul, Prague et Bahia, Moscou et Jakarta, à travers l’Europe, l’Asie, l’Amérique et l’Afrique, Théo et Tante Marthe vont faire le tour du monde des religions pour trouver sur place des réponses à cette question vitale. Car Théo, quatorze ans, est malade, très malade. Odyssée spirituelle,  le voyage de Théo le conduit à la rencontre des sages qui ouvriront son esprit et apaiseront son cœur.  Ainsi pourra-t-il affirmer en toute liberté au terme de son périple : « La force du divin, je l’ai sentie, je t’assure ! Simplement, je l’ai trouvée un peu partout ».

 

Prix de vente :     15,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

03 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LES CINQ PERSONNES QUE J’AI RENCONTREES LA HAUT

mwmN3aK3qKqx-HTQQpN-ccQ

 

  • Editeur :  De Grenelle
  • Date de parution :  2003
  • Genre : Roman
  •  281  pages

MOT de l’EDITEUR

Pendant des années, Eddie, 83 ans, a veillé au bon fonctionnement de la fête foraine. Comble de l’ironie, c’est ici qu’il vient tout juste de mourir, écrasé sous la nacelle d’un manège alors qu’il tentait de sauver la vie d’une fillette… Arrivé dans l’au-delà, il se retrouve embarqué sur un vaste océan multicolore et multiforme où, comme dans un rêve éveillé, il va faire cinq rencontres bouleversantes et déterminantes : Marguerite, son amour perdu, mais aussi son ancien capitaine d’infanterie, une vieille femme aux cheveux blancs, un mystérieux homme bleu et une toute jeune asiatique détenant, dans ses petits doigts atrocement brûlés, le secret d’Eddie et de sa destinée… 

« Nous avons tous notre petite idée sur le ciel. Cette histoire est racontée pour que les gens qui ont pu croire leur passage sur terre sans importance se rendent au contraire compte qu’il sen ont eu beaucoup, et aussi combien ils ont été aimés. 

Un mot sur l’auteur :    Mitch ALBOM

220px-Mitch_AlbomMitch Albom est né en 1960 à Philadelphie. Journaliste et écrivain, il a acquis une immense notoriété grâce à ses deux premiers romans : La Dernière leçon et Les cinq personnes que j’ai rencontrées là-haut (traduit dans 37 pays et vendu à plus de 5 millions d’exemplaires). Ses livres sont adaptés au cinéma, à la télévision et au théâtre. Mitch Albom vit avec son épouse à Franklin dans le Michigan.

Retrouvez l’auteur sur www.mitchalbom.com  

RESUME du livre  :  LES CINQ PERSONNES QUE J’AI RENCONTREES LA HAUT 

5 millions d’exemplaires vendus dans le monde » annoncent-ils sur la couverture. Une fois qu’on l’a lu, on comprend pourquoi Mitch Albom a réussi à en vendre une telle quantité. Il y a une semaine, j’ignorais complètement l’existence de cet auteur mais aujourd’hui, après avoir lu « Les 5 personnes… », il restera à jamais gravé dans ma mémoire. Ce livre raconte l’histoire d’Eddie, 83 ans. Il va mourir et monter au Paradis. Rassurez-vous, cela n’a rien de religieux. Une fois « là-haut », il va rencontrer 5 personnes qui sont intervenues dans sa vie, de près ou de loin. Et croyez-moi, vous serez aussi surpris que lui. Car oui, ce livre en réserve des surprises. Il a quelque chose que de nombreux livres ne possèdent pas ou plus, un côté humain immense et un goût pour la vie. Ce livre traite de la mort dans un sens mais montre plutôt que la mort n’est qu’un prolongement de la vie, là ou bien-être et joie se côtoient. Ce livre est un miracle! C’est très bien écrit et très simple à lire, de plus, pour ceux que les « pavés » rebutent, ils ne seront pas déçus car il n’est pas aussi gros qu’il n’en a l’air. Cela prouve bien que l’on peut dire et faire de grandes choses en très peu de pages. 

EXTRAIT DU LIVRE – page 245            

Elle  fredonna à son oreille et ils se mirent à danser ensemble, lentement, sur un rythme dont seuls mari et femme peuvent partager le souvenir.

Tu t’es débrouillé pour que je t’aime

Je ne le voulais pas.

Je ne le voulais….

Tu t’es débrouillé pour que je t’aime

Et tu le savais tout ce temps

Et tu le savais tout ce temps

Prix de vente :     10,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

02 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LE SCHEMA CORPOREL EN SOPHROLOGIE

 

ET SES APPLICATIONS THERAPEUTIQUES – Le corps à témoin

  • le-schema-corporel-en-sophrologie-et-ses-applications-therapeutiques-le-corps-a-temoin-9782738478313_0Editeur :   L’Harmattan
  • Date de parution :  1999
  • Genre : Psycho
  •  206   pages  – broché

 

MOT de l’EDITEUR

Comment ne pas être conscient, à travers un tel ouvrage, de s’attaquer à deux sujets aussi peu et mal connus l’un que l’autre ? La sophrologie d’abord, souvent affectée d’une image floue, voire ésotérique, alors qu’elle est essentiellement une méthode de relaxation  » accompagnée « , créée en relais de l’hypnose et destinée à faire prendre au patient le recul et la prise de conscience qui peuvent lui permettre de reconnaître et de dominer des problèmes existentiels, qui ne sont pas toujours justiciables des thérapies classiques. Le schéma corporel ensuite, considéré comme l’un des  » piliers  » de la sophrologie, et qui ne se définit guère que par la négative: ni le corps physique, ni l’image du corps (Françoise Dolto en témoigne), mais ce  » socle  » que l’on ne voit jamais et qui pourtant supporte notre tonus, nos gestes, notre position dans l’espace et jusqu’à notre sentiment même d’exister. Notre propos va consister, à travers quelques cas exemplaires, à montrer comment l’intégration de ce schéma corporel  » comme réalité vécue  » peut permettre de parvenir à une autonomie si vacillante aujourd’hui, et à travers elle, de maîtriser les peurs qui sont à l’origine du malaise, du simple stress aux phobies les plus spectaculaires, de la dépression à ses déguisements tels que la boulimie et autres dépendances. Tout ce qui est du corps doit repasser par le corps – c’est ce que nous avons voulu exprimer à travers la formule qui signe notre propos – Le corps à témoin.

Un mot sur l’auteur :    Michèle DECLERCK

téléchargement (8)Psychologue exerçant en tant que psychologue clinicienne depuis une trentaine d’années, je m’inspire de mes expériences pour mettre à la disposition du public ce que j’en ai compris :mes centres d’intérêt principaux concernent les troubles du comportement alimentaire, les phobies sociales, les situations de dépendance et les formes actuelles de la dépression, s’agissant de populations spécifiques telles que les « grands ados » ou les milieux de vie. Une 1ère partie de vie dans la communication, suivie d’une reconversion en psychanalyse freudienne et d’une formation en sophrologie. Vice-présidente de la Société Française de Sophrologie et Secrétaire Générale Adjointe de l’Institut de Sophrologie de Paris.

 

RESUME du livre  :  

  • Trois cas qui ont à voir avec le Schéma Corporel en Sophrologie
  • A la recherche d’un schéma introuvable
  • Schéma corporel ou Image du corps
  • Le Schéma Corporel en Sophrologie
  • Et maintenant ? Le devenir du Schéma Corporel dans les tribulations des thérapies
  • Sur l’intérêt thérapeutique du Schéma Corporel avec ou sans la Sophrologie. 

EXTRAIT DU LIVRE : LE SCHEMA CORPOREL EN SOPHROLOGIE – page 143

Une variante consiste à exporter la sensation douloureuse d’un lieu du corps, où elle se révèle insupportable, vers u autre lieu où elle devient plus tolérable. L’expérimentation a été faire chez des malades, porteurs de tumeur cérébrale, où un soulagement a pu être obtenu en déplaçant la sensation douloureuse de la tête, où elle semblait être incontrôlable, vers la main ou toute autre partie du corps, où elle  s’avérait plus acceptable. Egalement chez des sujets atteints de zona, ou de prurit dans des lieux particulièrement sensibles. On voit bien quel est le processus : Il s’agit d’exploiter la labilité du schéma corporel, telle qu’on la perçoit en portant électivement l’attention sur le lieu un corps, comme facteur de lutte contre la douleur….

Prix de vente :     15,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

02 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

AVENTURE SPIRITUELLE DES SOCIETES INITIATIQUES

 

téléchargement (7)

  • Editions :  TRAJECTOIRE
  • Date de parution : 2001
  • Genre : Société
  • 492  pages   

 

MOT de l’EDITEUR 

Des origines jusqu’à nos jour…. Un ouvrage de près de 500 pages remarquablement complet et très documenté, véritable encyclopédie sur les sociétés initiatiques. Druides, chrétiens, gnostiques, kabbalistes, pythagoriciens, mystiques grecs, mages égyptiens, alchimistes, cathares, sabéens, templiers, hermétistes, martinistes, rose-croix, théosophes, franc-maçons, etc.

Un mot sur l’auteur :   Jean-Luc CARADEAU 

est l’un des auteurs les plus renommés dans le domaine de l’ésotérisme et des sciences occultes. Auteur d’une trentaine d’ouvrages, il aborde presque tous les sujets en rapport avec le monde occulte et la vie spirituelle, de la radiesthésie aux anges en passant par le magnétisme, la magie, les moyens occultes de maintenir ou rétablir la santé, l’histoire, celle des sociétés initiatiques, de la Franc-Maçonnerie ou de l’ordre du Temple, car la pensée des hommes d’aujourd’hui prend sa source dans celle de ceux qui l’ont précédé. Il est également féru de symbolisme, dont la comppréhension est essentielle pour ceux qui suivent les enseignements d’une société initiatique tout comme pour ceux qui désirent pratiquer la magie, l’alchimie ou les arts divinatoires.

Le site de Jean-Luc Caradeau : http://caradeau.chez-alice.fr

articleNRphoto

Il a co-écrit également de nombreux autres ouvrages en collaboration avec Marie Delclos, spécialiste de l’astrologie, du tarot et de la voyance, mais aussi de tout ce qui constitue la Tradition initiatique depuis l’Egypte jusqu’aux templiers, en passant par l’ésotérisme chrétien. 

RESUME DU LIVRE 

La découverte de la sagesse est le bien suprême. Voilà résumé, en quelques mots si simples et si complexes, l’aventure spirituelle de l’humanité. Tous les êtres humains adorent un principe divin. Quant au changement d’état de conscience il s’effectue au travers du mysticisme (voie individuelle) ou de l’initiation (voie collective).

Depuis l’aube des temps il existe des sociétés initiatiques ; mages et prêtres égyptiens, adeptes des mystères grecs, pythagoriciens, kabbalistes, gnostiques, chrétiens des premiers âges, druides, alchimistes, sabéens, cathares, templiers, hospitaliers… Puis surgissent les héritiers du Temple, directs ou indirects ; compagnons, francs-maçons opératifs, puis spéculatifs..

Et de grands mouvements occultistes : Rose Croix, Elus Cohen, martinistes, théosophes .. jusqu’aux dérives sectaires contemporaines.

Une richesse inouïe de contenu révélée dans un ouvrage de près de 500 pages qu’il faut avoir lu pour comprendre la destinée humaine. Ce livre s’adresse à tous ceux qui entreprennent une démarche spirituelle personnelle et va les aider à développer leur esprit critique, une indifférence aux phénomènes de mode, une méfiance vis-à-vis de tout ce qui présente un excès d’autorité.

L’histoire des sociétés initiatiques est pleine d’enseignements ; elle démontre la permanence et la prégnance de l’idée de liberté individuelle sur l’asservissement mental, car les initiés sont d’abord des hommes sans entraves.

EXTRAIT DU LIVRE / AVENTURE SPIRITUELLE DES SOCIETES INIATIQUES

  : page  129

Le 14 septembre 1307 partent de Paris des lettres adressées à tous les baillis et sénéchaux de France. Ces lettres sont closes et leurs destinataires ne doivent les ouvrir que dans la nuit du 12 au 13 octobre. Le 13 Octobre au petit matin, par ordre du Roi, tous les Templiers de France sont arrêtés. C’est au regard du droit médiéval, parfaitement illégal : les Templiers relèvent de la justice papale et non de celle du roi. Philippe le Bel n’a pas plus le droit de faire arrêter les Templiers que le Grand Maître du Temple n’en aurait eu de faire arrêter le roi de France. Pour éviter la réprobation générale, il est urgent d’obtenir des aveux. Les bourreaux vont s’en charger immédiatement. Sous la torture, les Templiers avouent ; ils avouent tout ce que l’on veut leur faire avouer….

Prix de vente :     20,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

02 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

FOLLE MOI…. ? de MC d’WELLES

 

 

  • 61UALGThRGL._SL500_SY344_BO1,204,203,200_Editeur :  Hors Commerce
  • Date de parution : 1989
  • Genre : Histoire Vraie
  • 358  pages  - Livre Broché

 

MOT de l’EDITEUR 

« Marie-Christine avait tout pour connaître une enfance normale.Pourtant, elle avait dix ans quand commença le cauchemer. A cause d’un engrenage effrayant de situations, à cause d’un grand père despotique, à cause, surtout, de psychiatres prêts à interner, dans leur clinique privée, des enfants parfaitement sains, pourvu que la famille paie, Marie-christine a passé une bonne partie de ses jeunes années chez les fous.Internements abusifs, scandaleux, qui auraient pu la faire sombrer dans la folie… ».
Marie-Christine raconte une histoire, son histoire, témoignage bouleversant qui devrait empêcher d’autres tragédies similaires, et redonner courage à ceux qui, à quelque niveau que ce soit, souffrent du regard des autres.

Un mot sur l’auteur :   Native de Bordeaux, l’écrivain Marie-Christine d’Welles est la fondatrice d’Enfance sans drogue, association de mères de famille misant sur la prévention pour « enrayer » le fléau.

téléchargement (6)Elle est l’auteur d’un roman, Lucia, l’enfant d’ailleurs et de plusieurs documents : Et si on parlait du haschich, alors c’est quoi la drogue ? Et si le bonheur était en nous. Le séquestré de Montfavet. Elle lutte contre l’injustice, d’où qu’elle vienne et depuis quelques années, parcourt la France pour informer parents et enfants des véritables effets des drogues qui ont envahi notre société. Elle a fondé, il y a plusieurs années, une association : Action des mères pour une enfance sans drogue.

« Sud Ouest Dimanche ». Pourquoi le cannabis est-il plus dangereux que le tabac ?

M.-C. d’Welles. Le tabac, qui est très nocif par ailleurs, est un poison pour le corps mais pas pour l’esprit. Ce n’est pas une drogue psychotrope : personne n’a jamais tué ou provoqué un accident de voiture sous l’empire du tabac. 

RESUME DU LIVRE  

« Marie-Christine avait tout pour connaître une enfance normale. Pourtant, elle avait dix ans quand commença le cauchemar. A cause d’un engrenage effrayant de situations, à cause d’un grand père despotique, à cause, surtout, de psychiatres prêts à interner, dans leur clinique privée, des enfants parfaitement sains, pourvu que la famille paie, Marie-Christine a passé une bonne partie de ses jeunes années chez les fous. Internements abusifs, scandaleux, qui auraient pu la faire sombrer dans la folie… ».
Marie-Christine raconte une histoire, son histoire, témoignage bouleversant qui devrait empêcher d’autres tragédies similaires, et redonner courage à ceux qui, à quelque niveau que ce soit, souffrent du regard des autres. Une tentative de viol, dans le château familial, lui vaut un nouveau séjour « chez les fous » : elle est mythomane, attaque l’honneur d’un homme marié, dit-on. Que peut une enfant ou une adolescente contre le regard des autres, ceux qui décrètent qu’elle est folle ? Mais Marie-Christine se débat avec l’énergie du désespoir. Elle finit par rencontrer un médecin, révolté, qui l’arrache aux psychiatres – ainsi qu’à sa famille – et permet à l’adolescente qu’elle est de vivre enfin.

EXTRAIT DU LIVRE    : FOLLE MOI…. ?

13 ans :  Je sens une piqure. Des voix lointaines… Une main pousse des médicaments, des drogues dans ma bouche, une autre soutient ma tête lourde, maintenant un verre d’eau que j’avale. Ma bouche est comme engourdie, je sens un filet d’eau s’en échapper sur le côté.

Combien de temps écoulé lorsque, une fois de plus, l’écho me sort de ma léthargie. Une voix exaspérée ordonne :

 ‘’ Il faut vous asseoir ! ‘’

Je voudrais dire que j’ai sommeil, plus que cela, je suis assommée, je ne dis rien, sa voix qui m’effraie et moi qui existe si peu.

Combien de jours, de semaines, de mois m’ont-ils forcée à vivre ainsi? Eux seuls le savent. Tout le monde s’en fout. Le temps a avancé, ils ont arrêté leur horrible sommeil.

Prix de vente :     10,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

 

02 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

MARTIENS GO HOME ! de F.BROWN

 

franceloisirs1439-1982

  • Editeur :  Denoël
  • Date de parution :  1982
  • Genre : Science-fiction
  •  188  pages

 

MOT de l’EDITEUR

 

Voici un petit roman de SF parodique qui connaît la bonne fortune, depuis sa première parution en français en 1957, d’être souvent réédité, aux côtés d’éternels chefs d’oeuvre ( ?) comme Dune ou Le Seigneur des Anneaux. Rares, pourtant, sont ces romans que le temps n’oublie pas au milieu des nouveaux ouvrages des littératures de l’Imaginaire, et plus rares encore, ceux de SF humoristique. Celui-ci doit son immortalité au fait qu’il est de ces romans (encore plus rares) qui, d’une manière ou d’une autre, s’actualisent ou restent actuels.

     L’histoire, c’est l’invasion de la terre par les extraterrestres. On en connaît des tas. Trop. Et Fredric Brown fut de ceux qui ont vu à quel point ce thème se prêtait à la parodie. À son époque déjà, des créatures aussi immondes que cruelles envahissaient les écrans et les librairies. Ces histoires se sont toujours vendues, car elles font appel à la peur de l’Etranger et au goût du public pour les sensations fortes. Pour tourner le sujet en ridicule, Brown s’appuie sur le fait que la SF « avait toujours évité le plus banal des clichés… (…) Les Martiens étaient vraiment des petits hommes verts » !

     Son invasion atypique, non contente de tourner nos émotions en dérision, nous présente ses Martiens en petits gnomes rigolards et irrespectueux, sans cesse à la recherche de nos défauts, de nos secrets, de nos hontes. Et Brown s’en donne à cœur joie lorsqu’on faisant parler ses agaçants petits personnages, il pulvérise lui-même nos défenses et nos pudeurs, sans jamais se départir de son humour bon enfant.

     Fredric Brown mène son roman sur un rythme soutenu, dans une tradition assez proche de celle de Wul ou Spitz. On ne s’étonnera plus, dès lors, que la France l’ait toujours gardé sur ses étagères. Son expérience du polar lui permet de conclure sur un final parfaitement minuté, dont l’effet est malheureusement gâché par l’épilogue. On pourra regretter que le roman ait un peu vieilli, sur certains aspects géopolitiques ou technologiques, mais le lecteur peut très facilement actualiser la forme de cette histoire aussi loufoque que caustique.

     En bref, Martiens, Go Home ! s’adresse à tous les amateurs de SF qui ne peuvent supporter de voir leur genre favori être livré à de plus en plus nombreux Alien ouIndépendance Day surgis tout droit d’Hollywood

Un mot sur l’auteur :    

téléchargement (5)Fredric Brown, né le 29 octobre 1906 à Cincinnati en Ohio et mort le 11 mars 1972 à Tucson en Arizona, est un écrivain américain de science-fiction célèbre pour ses nouvelles au parfum humoristique. Il a également publié des romans policiers ou de science-fiction, souvent dans un registre burlesque, comme dans Martiens, Go Home !

RESUME : Un jour qu’il rêve d’écrire une histoire de Martiens, un écrivain américain est confronté avec un petit homme vert, goguenard, insolent et hâbleur.

Des millions de ses semblables ont envahi la Terre. En révélant partout la vérité, ces invincibles visiteurs de l’espace rendent la vie impossible à tout le monde.

Mais comment s’en débarrasser ?

« Salut Toto ! Salut Chouquette ! », voilà les mots prononcés lors de la première rencontre entre un martien et un homme. L’étonnement et l’émerveillement vont être cependant de courte durée. En effet, les petits hommes verts ne sont pas du tout comme nous avions pu les imaginer jusqu’à présent. Malpolis, prétentieux, indécents, curieux à l’extrême, ils sont tout simplement insupportables. Ils prennent, de plus, un malin plaisir à révéler les secrets les mieux gardés. Grâce au « couimage », ils sont insaisissables et se déplacent instantanément où ils veulent. Seuls les psychiatres et les pharmaciens profitent de leur arrivée. Lorsqu’on leur demande pourquoi ils sont là, ils répondent : « Qu’est-ce que les gens vont faire dans les zoos sur ta cochonnerie de planète ? »

Que pourra bien faire un auteur de science-fiction en mal d’inspiration, un marabout africain ou un portier de Chicago face à ce fléau impitoyable.

Brown, qui excelle dans l’art du coup de théâtre et de la chute, nous propose une oeuvre absolument « loufoque » ! Un grand moment de rire et de détente pour tous. –Laurent Schneitter –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Extrait du livre  MARTIENS GO HOME :  page 48

Ce fut chez les militaires que l’arrivée des Martiens sema le plus de victimes, dans le monde entier ; Partout, des sentinelles vidèrent leurs armes sur eux. Les Martiens, goguenards, les encourageaient  continuer. Les soldats sans armes à leur disposition chargeaient sur eux. Certains se servirent des grenades. Des officiers employèrent la baïonnette. Le résultat fut un vrai carnage – chez les soldates, s’entend. Le prestige des Martiens devait s’en trouver accru. Le pire supplice intellectuel fut celui qu’endurèrent les officiers en charge dans des installations ultra-secrètes. Car ils étaient ne furent pas longs à se rendre compte qu’il n’était plus désormais question de secret, ultra ou autre…. Pas pour les Martiens. Ni pour personne d’autre, vu la prédilection des Martiens à colporter des commérages.

Prix de vente :      8,00   €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

02 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LES YEUX GEANTS de Michel Jeury

 

les-yeux-geants-536232

  • Editeur :  Robert Laffont
  • Date de parution :  1980
  • Genre : Science-fiction
  •  335  pages

 

MOT de l’EDITEUR

« Un gros nuage sombre effaça la lune. L’Œil géant parut alors se détacher sur l’écharpe brumeuse de la voie lactée. Il était presque immobile maintenant, et il nous regardait. L’impression de regard semblait absente quand l’Œil était bas, ou peut-être tant qu’il bougeait. Elle devint nette quand la lune fut cachée. » En ce début du XXIe siècle, les témoignages sur des phénomènes mystérieux se multiplient, Yeux géants dans le ciel, résurrections, transformations d’humains en animaux, manifestations incongrues d’êtres étranges surgis du néant. Peut-on y croire ou faut-il en douter comme les associations de consommateurs qui envoient sur les lieux de ces prodiges des dénieurs patentés chargés de trouver des explications rationnelles ? Mais si l’on a été, comme Vincent, comme Emma, un témoin, que faut-il en penser ? Que des extra-terrestres s’apprêtent à débarquer comme le prédisent des prophètes ? Ou bien que la raison humaine est battue en brèche par la dissolution des cadres anciens de notre univers traversé par quelque chose que les mots de notre langage ne permettront jamais de saisir ?

Attention : Lire ce livre est une expérience qui fait chavirer la raison. 

Un mot sur l’auteur :   Michel JEURY

220px-Michel_Jeury,_dec._2010,_7emes_rencontres_de_l'imaginaire,_Sevres,_92,_FranceMichel Jeury est un écrivain français né le 23 janvier 1934 à Razac-d’Eymet en Dordogne. Ses romans ont marqué la littérature de science-fiction française des années 1970 et 1980. Au début des années 1950, Michel Jeury écrit trois romans de science-fiction. Les deux premiers ne seront publiés qu’en 1960, sous les titres de Aux étoiles du destin et La machine du pouvoir et sous le pseudonyme d’Albert Higon, dans la collection Le Rayon fantastique. Le troisième restera inédit puis sera égaré. Entre-temps, Jeury écrit des romans de littérature générale. Le premier n’est pas publié ; le second, dans lequel il raconte sous forme romancée ses démêlés avec le Parti communiste, paraît chez Julliard en 1958 sous le titre Le diable souriant. Un troisième roman est refusé. Durant cette période, trois nouvelles de Jeury/Higon paraissent dans des revues.

Extrait du livre  :  LES YEUX GEANTS – page 31 

Plusieurs témoins dont je suis, ont cru entendre à ce moment une musque lointaine. Nous avons même eu l’impression qu’une voix hantait doucement dans le ciel. J’avais branché mon mémo qui a enregistré un bruit de fond non identifié, assez harmonieux. Naturellement, cette musique, si c’en état une, pouvait très bien provenir de l’hôtel. Toutes les photos et tous les films pris à ce moment me montrent que des taches lumineuses indistinctes. Les cavaliers atteignirent très vite les Yeux géants et disparurent à l’intérieur des « pupilles ». On peut évaluer la dimension de celles-ci à cinq ou dix fois celle du cheval avec son cavalier. On eut l’impression fugitive que les Yeux devenaient transparents. Puis les iris émirent une lumière aveuglante, bleue dans trois cas, vertes dans le quatrième. Il y eut un bref scintillement et les quatre ELOI s’éloignèrent presque à la verticale, à une vitesse extrême. Environ deux secondes plus tard, ils avaient complètement disparu ».

Prix de vente :     12,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54