11 août 2018 ~ 0 Commentaire

Les gènes de la violence

 

La violence est au coeur de la Nature, au coeur de l’homme, au coeur des forces qui gouvernent l’Histoire….

Les gènes se situent au centre de chaque cellule, maîtres d’œuvre de la construction d’un corps, tel que le vôtre ou le mien, composé de plusieurs milliards de cellules. Les mèmes sont au super-organisme ce que les gènes sont à l’organisme ; ils rassemblent des millions d’individus dans une créature collective d’une taille impressionnante. Les mèmes étirent leurs vrilles dans le tissu de chaque cerveau humain, nous amenant ainsi à nous coaguler en ces masses coopératives que sont la famille, la tribu et la nation. Et les mèmes, en travaillant ensemble dans les théories, les visions du monde et les cultures, peuvent rendre un super-organisme très affamé…..

Ce livre bouleverse toutes les idées reçues que le genre humain se fait de lui-même. Il explore les forces qui gouvernent l’histoire, devenant aussi important que “l’origine des espèces” de Darwin. Un livre fascinant, exceptionnel, unique, d’une culture encyclopédique sans égal, serti d’une logique implacable. Personne ne peut sortir intellectuellement indemne après cette lecture dramatique.

Nous avons tous vécu des expériences qui confirment les idées que ce livre nous expose, mais sans jamais avoir eu les clés pour les comprendre réellement. Alors la lecture du Principe de livre chez francescaLucifer se transforme en une grille acérée de décryptage du comportement social, exactement comme le génie de Freud a permis de comprendre l’origine des pulsions sexuelles.

Personne ne peut sortir intellectuellement indemne après cette lecture dramatique.

JE VENDS CE LIVRE ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/09/14/le-principe-de-lucifer-1/

 

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54