03 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

La divination par hasard

 

La tentative la plus scrupuleuse pour cacher volontairement à un individu la connaissance d’un fait donné pour voir qu’il pourrait deviner correctement l’énigme est le travail effectué par Rhine et ses collègues à Duke Université. Ils partirent de l’idée répandue qu’il existe une zone de l’expérience humaine où les gens paraissent connaître, par « flair » ou « intuition » des choses situées hors de la portée directe de l’œil ou de l’oreille, et la soumirent à des expériences de laboratoire dans des conditions telles qu’on puisse calculer les chances que la connaissance soit acquise par pure coïncidence.

Ces travaux débutèrent au début des années 1930, où Rhine utilisa pour la première fois le terme de perception extrasensorielle, ou PES, pour décrire le processus, et inaugura une interminable série de tests consistant à deviner des cartes.

Une définition récente de la télépathie la décrit en ces termes : « Si un individu a accès à une information non disponible pour un autre, si certaines conditions étant remplies et les canaux sensoriels connus rigoureusement contrôlés, le second individu peut démontrer qu’il a de cette information une connaissance suffisamment étendue pour être incompatible avec son acquisition par l’autre moyen possible : la divination par hasard.

Notre vision de l’Univers est incroyablement limitée. Trop souvent nous ne voyons que ce que nous voulons voir, ce à quoi nous nous attendons. Or, nous pouvons et nous devons aller plus loin. C’est ce que nous montre Lyall Watson dans cette histoire naturelle du surnaturel.
Pour la première fois, un scientifique de premier plan admet que la plupart des phénomènes prétendus surnaturels sont en réalité parfaitement normaux. Entre le naturel et le surnaturel, il existe une multitude de faits qui appartiennent à une « nature » plus vaste, que Lyall Watson, l’auteur de ce livre appelle surnaturel.

La science ne comporte plus de vérités absolues. Même la discipline de la physique, dont les lois autrefois n’étaient pas attaquées, a dû se soumette à l’indignité d’un principe d’incertitude ; En ce climat d’incrédulité, nous avons commencé à douter même de propositions fondamentales livre chez francescaet la vieille distinction entre naturel et surnaturel a perdu tout son sens. 

JE VENDS CE LIVRE ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/13/histoire-naturelle-du-surnaturel/

 

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54