20 mai 2018 ~ 0 Commentaire

Un choix entre raison et Foi

 

Janne Haaland Matlary offre ici son témoignage. Elle n’a cure du cynisme qui pourrait l’accueillir ; Il s’agit simplement pour elle de dire sa foi, les merveilles de Dieu dans sa vie, son inquiétude devant les risques de dérives déshumanisantes de notre monde, surtout de proclamer le message d’espérance qu’elle puise dans l’Evangile.

Sur ce long chemin, saint Thomas occupe une place toute particulière, non seulement pour le contenu de sa doctrine, mais aussi pour le dialogue qu’il sut instaurer avec la pensée arabe et la pensée juive de son temps. À une époque où les penseurs chrétiens redécouvraient les trésors de la philosophie antique, et plus directement aristotélicienne, il eut le grand mérite de mettre au premier plan l’harmonie qui existe entre la raison et la foi. La lumière de la raison et celle de la foi viennent toutes deux de Dieu, expliquait-il ; c’est pourquoi elles ne peuvent se contredire. Parmi les grandes intuitions de saint Thomas, il y a également celle qui concerne le rôle joué par l’Esprit Saint pour faire mûrir la connaissance humaine en vraie sagesse.

Avec la naissance des premières universités, la théologie allait se confronter plus directement avec d’autres formes de la recherche et du savoir scientifique. Saint Albert le Grand et saint Thomas, tout en maintenant un lien organique entre la théologie et la philosophie, furent les premiers à reconnaître l’autonomie dont la philosophie et la science avaient nécessairement besoin pour œuvrer efficacement dans leurs champs de recherche respectifs.

Nous découvrons un itinéraire spirituel – je serais tenté de dire l’histoire d’une âme.

Le  combat est celui d’une femme, Janne Haaland Matlary, qui mène de pair – et avec quelle exigence de présence aux autres – sa vie d’épouse, de mère, d’enseignante, de femme engagée dans la vie publique et dans son Eglise. Cette unité intérieure ne peut se vivre pour elle que dans le partage et donc la recherche de la meilleure manière de communiquer tout ce qu’elle trouve dans sa foi pour répondre aux insatisfactions, aux angoisses, à la quête de sens qu’elle perçoit autour d’elle et à travers le monde.

Je suis persuadée qu’elle nous conduit à la meilleure source. L’Evangile, et l’application qu’en fait l’Eglise aux grandes questions de notre temps, est une source unique d’inspiration pour quiconque veut participer à la construction d’un monde plus humain. Encore faut-il que des hommes et des femmes qui se sont laissés conduire à cette source partagent la joie de cette découverte. C’est l’immense mérite de ce livre. 

Livre chez francescaIl était divisé en trois parties qui constituaient les étapes sur le chemin de l’abandon. La première s’intitulait : « Accepter la volonté de Dieu », la deuxième : « Accomplir la volonté de Dieu », et la troisième ; « Etre en Dieu » ou quelque chose d’approchant, qui décrivait l’état contemplatif.

Je vends ce livre ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/04/quand-raison-et-foi-se-rencontrent/

 

Rejoindre mon blog http://bibliothequecder.unblog.fr/  (bibliothèque) 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54