18 février 2018 ~ 0 Commentaire

Atteindre le sommet de la grandeur

 

messages anhamahrJésus,  à genoux, renverse toutes nos grandeurs pyramidales, toutes nos grandeurs de chair et d’orgueil, et il nous conduit doucement, tendrement, il nous conduit par cette leçon de choses à l’apprentissage de la vraie grandeur. Il donne au plus petit la possibilité de devenir quelqu’un. Il introduit chacun dans cette aventure infinie qui a Dieu pour centre, pour origine et pour terme. Il supprime entre les hommes ces compétitions mortelles qui aboutissent à la haine et à la guerre parce qu’il offre une grandeur qui est possible à tous, une grandeur qui peut être réalisée par chacun au plus intime de son cœur. Davantage : l’humilité ne peut pas être autrement une grandeur.

C’est une grandeur qui nous transforme jusqu’à la racine, une grandeur que l’on devient, une grandeur qui coïncide avec la vie, une grandeur qui rayonne à travers notre présence, et alors, autant qu’il y ait compétition et concurrence puisque, plus chacun devient grand plus les autres grandissent en même temps. Elisabeth Leseur l’a dit magnifiquement : « Toute âme qui s’élève, élève le monde entier »

Le lavement des pieds est le geste qui permet à l’homme de reconnaître l’Homme. Cette lumière adorable qu’il porte sur nous, nous fait percevoir en toute conscience humaine le sanctuaire de Jésus Christ qui nous attend et rassemble dans son amour.

Il faut retourner au dialogue avec l’Esprit, il faut reprendre le chemin du silence. C’est en cessant de faire du bruit avec nous-mêmes que nous entendons la musique éternelle [...] et que nous pouvons découvrir le visage de Dieu.

L’intérêt de cette admirable pénétration du mystère trinitaire par Zundel n’est pas seulement de le voir ainsi s’exprimer avec cette profondeur constante et fondamentale, mais il passionne davantage encore parce qu’il s’est efforcé, à la suite de saint François d’Assise dont il disait qu’il était le plus grand théologien, d’en vivre à son tour. 

Grâce à la Trinité, nous comprenons pourquoi St Augustin a ce visage de générosité ; parce qu’il est l’éternelle pauvreté.

 livre

JE VENDS CE LIVRE ICI :      http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/12/le-probleme-que-nous-sommes/

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54