04 février 2018 ~ 0 Commentaire

Absence d’un être

Son corps n’est plus mais son esprit, lui, a survécu. Une sorte de seconde chance lui est offerte en la personne d’Arayan, son ange gardien. Elle ouvre des yeux nouveaux sur ses véritables priorités et sur ce qu’elle aurait pu changer dans sa vie.

Rebecka va alors essayer d’influer sur le cours des pensées de son mari désemparé. Elle tente de réparer les dégâts qu’elle a commis du temps de son vivant par peur de l’engagement, par prudence et par égoïsme alors qu’elle n’avait qu’une véritable peur : celle d’être abandonnée par un homme qu’elle aimait passionnément.

Sans jamais verser dans le mélo, ce roman questionne des thématiques aussi douloureuses que l’incapacité à communiquer entre des êtres qui s’aiment, la distance à l’autre, la perte, le deuil et la mort. Un livre magnifique que le lecteur achève avec le sentiment d’avoir évolué.

« il existe peut-être des aspects de l’amour que les hommes n’ont pas encore découverts. Ceux qui dépassent votre volonté de vous posséder les uns les autres »

Une douloureuse réflexion sur le suicide, l’absence de l’être qu’on aimait, un quiproquo fantastique qui ne prête pas à rire. Un roman où la force d’un amour perdu se manifeste avec une tristesse infinie. La vie après la mort existe-t-elle est aussi une thématique de ce superbe livre de Kasja Ingemarsson. Roman psychologique !

Des pensées très profondes qui traduisent peu à peu la foi de l’auteur. Belle histoire pour ceux qui aiment le surnaturel….

 LIVRE

JE METS EN VENTE CE LIVRE ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/11/05/quelque-part-en-nous/

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54