20 avril 2017 ~ 0 Commentaire

Pour déclencher l’écriture automatique

 

Faites appel à votre intuition pour évaluer vos idées. Imaginez un grand thermomètre gradué de zéro à dix. Demandez à votre sagesse intérieure d’évaluer pour vous chacune de vos idées en fonction de ce thermomètre. Regardez monter le mercure jusqu’au degré approprié et notez le résultat. Quand vous aurez noté une réponse, effacez l’image devant vos yeux et répétez l’opération pour chacune de vos autres idées.

ECRITURE AUTOMATIQUE

  1. Parmi les idées et les projets qui vous stimulent, quels sont ceux qui vous conviennent le mieux. Songez à chacune de vos idées, imaginez-vous en train de passer à l‘action et superposez à cette image celle du thermomètre. Evaluer chacune de vos options. Laquelle vous apportera le plus de satisfactions ? Par quoi devriez-vous commencer ?
  2. A quelles idées et à quels projets votre sagesse intérieure vous dit-elle de renoncer ? Songez à chacune de vos idées, imaginez-vous en train de passer à l’action et superposez à cette image celle du thermomètre. Laquelle de ces options vous freine le plus ? A quoi devriez-vous renoncer en premier.

Maintenant, prenez votre journal, installez-vous dans un fauteuil et parvenez à un état de calme intérieur. Faites le vide dans votre esprit ; choisissez l’une des questions ci-dessous et fixez votre attention sur elle pendant quelques instants. Demandez à recevoir des révélations créatrices en provenance de votre seuil de conscience le plus profond.

Laissez la question attirer ces révélations comme un aimant. Laissez un premier mot vous venir à l’esprit, puis notez-le aussitôt par écrit. Laissez un deuxième mot vous venir à l’esprit, puis notez celui-là aussi. Laissez les mots émerger, sans les critiquer, sans essayer de prévoir le chemin qu’ils vont prendre. Ne les précédez pas. Ne vous arrêtez pas pour relire ce que vous venez d’écrire tant que votre main ne s’arrêtera pas d’elle-même. Un petit truc : imaginez que c’est votre âme, votre enfant intérieur, ou votre moi futur qui s’exprime, adressez-vous à votre personnalité à la deuxième personne ; n’essayez pas de raisonner !

Laissez-votre écriture se transformer. Modifiez votre vitesse et votre rythme d’écriture, ou changer demain.

-       « J’ai du mal à entreprendre …. (nouveau projet) pour que…

-       « J’ai du mal à terminer…. (ancien projet) parce que….

-       Quand je rêvasse, je vais à …(lieu) et avec …(personne), je fais… (activité). Je suis conscient de… ( ce qui vous entoure) et j’intériorise … (enseignement ou qualité spécifique) – « Ecrivez au temps présent, comme si cette rêverie était en tain de se produire. Quelles perceptions vous viennent concernant votre créativité présente ?

-       « Quels facteurs influencent mon aptitude à atteindre les buts que je me suis fixés ? Comment ces facteurs m’affectent-ils ? Comment puis-je remédier à la situation » ?

-       « Si je franchissais dans l’ordre les trois étape du cycle créateur, comment mon blocage actuel se résoudrait-il ? Quels obstacles dois-je franchir » ?

-       « Que m’ont enseigné les pertes importants que j’ai subies «  ?

-       « Si je pouvais vivre encore cent ans en conservant ma santé et mon charme, à quoi occuperais-je chaque décennie qui me reste » ?

-       « Permettez à votre âme de vous parler du néant. A quoi ressemble-t-il ? Quels bienfaits vous procure-t-il maintenant ? Quel est le meilleur moyen d’y pénétrer et d’y recevoir ses messages ?

Extrait du livre en vente sur ce blog, ICI : L’INTUITION UNE VOIX QUI NE TROMPE PAS

 

La bibliothèque de Francesca  http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54