24 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Là où l’esprit se réfugie

 

Le monde n’est pas tel que nous le voyons. Le monde est complexe, multiple et bien plus élaboré que la vision commune dont les humains se contentent. Je te l’ai déjà dit, je me répète sans doute, mais il est tellement important que tu comprennes.

Pierre était un héritier. Certains disent qu’un abominable malheur s’est abattu sur sa naissance. Moi, je prétends que son existence était un don de Dieu. J’affirme que sa courte vie aurait pu éclairer les hommes, s’il avait su plus tôt le don qu’il avait hérité de ses ancêtres.

MAISON

Les médecins ont posé un nom sur le mal dont il souffrait. L’IFF : l’Insomnie fatale familiale. Cette pathologie inique transmise de génération en génération est une maladie orpheline d’origine génétique encore bien méconnue à ce jour. On a recensé depuis les années 80 moins d’une centaine de cas sur la planète. Vingt-huit familles au monde dans la nôtre, portent en elles ces terribles gènes qui se raniment un jour pour priver définitivement leur hôte de sommeil.

Imagine, un matin, ton père s’est réveillé pour ne plus jamais se rendormir. Un jour, Pierre s’est réveillé pour la dernière fois. Pour la dernière fois, il a senti émerger sa conscience, il s’est souvenu d’un rêve, il a étiré ses muscles engourdis par le sommeil. Ce miracle de la vie qui nous happe chaque soir et dont on ne saurait se passer. Ce refuge de l’esprit, cet abandon du corps lui était devenu inaccessible. Imagine le cauchemar de ne plus jamais rêver, imagine l’horreur de ces nuits qui se succèdent, sans que l’engourdissement et le sommeil ne t’emportent plus jamais. Imagine ce corps qui t’échappe, ces muscles qui tremblent et se lâchent, te réduisant à une simple machine qui déraille ; Imagine ces longues heures, les yeux ouverts dans le noir sur des images délirantes, dans le brouhaha de paroles qui n’existent pas, d’odeurs inconnues, priant qu’enfin le calvaire cesse et que la mort vienne te délivrer.

Pierre était détenteur d’un don qui le dépassait. Pierre pouvait livre au-delà de la surface du réel, à l’intérieur de la matière dont nous sommes tous faits. Je crois en cette vision quantique du monde. L’énergie est un jour lointain sortie du néant. L’énergie a engendré la matière, qui elle-même en se complexifiant a donné la vie. Le vivant s’est offert la conscience, peut-être pour s’admirer. Et la conscience nous a été donnée. Nous sommes en résumé un état de la matière issu de rien. Nous sommes un songe, mais un songe conscient de lui-même. Pierre résumait l’histoire de la création du monde. Il savait regarder à l’intérieur de ce songe.

Juste après ta naissance ma fille, j’ai fait procéder à une analyse de ton caryotype. Il fallait que je sache. Le résultat n’aurait en rien changé l’amour infini que je te porte. Mais il aurait influé sur l’éducation que je m’efforce de te donner. Tu vivras, et tu connaîtras la vieillesse. Tu pourras jouir du sommeil jusqu’à la fin de tes jours, que je te souhaite heureux de bout en bout. Pierre t’a transmis le meilleur de lui-même.

Pendant mille six cents ans, les ancêtres de ton père, tes ancêtres, ont connu leurs derniers instants dans cette crypte. Bien des questions resteront sans réponse concernant ce lieu. Comment s’y sont-ils retrouvés. Par quel moyen étaient-ils informés de son existence et, surtout pourquoi l’avoir entourée d’un tel secret. Mais qui sont les éveillés, ces femmes et ces hommes dont les origines semblent remonter à la nuit des temps. Et qu’est-ce qui les relie à cette nécropole découverte par hasard et abritant des dizaines de cadavres, inhumés là depuis des siècles.

L’amour est la seule chose qui vaille en ce monde, construis ta vie sur ce principe et la vie sera clémente avec toi. Mais d’ici à ce que tu l’appliques pleinement pour toi-même, nous avons encore des années de bonheur à partager.

Extrait  du livre en VENTE ICI sur mon blog :  LES EVEILLES

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54