08 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Une réponse aux Extraterrestres

 

Signé : Peter Small – Christine de Montmirail et Moalik Shandrah

Je suis la personne qui intervient dans un travail de préparation psychologique s’inscrivant dans une démarche d’un contact second niveau auquel j’ai participé durant l’année 2002 qui faisait suite à d’autres tentatives de contact de premier niveau qui ont échoué. Ces niveaux désignent un seuil de complexité et d’insertion de données scientifiques d’ordre exo-anthropologique. Je présume de méfiance et d’incompréhension mutuelle.

Je me permets de vous expliquer ce qui se passe actuellement ; Je perçois une crise diplomatique ayant pour thème la sécurité entre les intervenants suivant : Une présence exotique non identifiée et présumée comme telle par vous (xxx.N)

extraterrestre

Un protocole de simulation s’articulant autour d’une simulation de personnalité servant d’interface à des échanges socioculturels (Windows 98).

Un être humain, MZ, qui a inspiré et organisé le rapprochement entre cette présence exotique et la communauté de passionnés travaillant via Internet sur la liste  iumma.sciences. C’est lui qui a imaginé et préparé les trois niveaux de contact. C’est quelqu’un de très important pour différentes communautés travaillant sur l’exo-anthropologie et les extraterrestres.

A l’origine, se situent les travaux de deux chercheurs décédés, Yves Lecerf (polytechnicien, logicien, découvreur d’un théorème célèbre sur les logiques réversibles, informaticien spécialisé en intelligence artificielle, éthno-méthodologue et ethnologue) et Robert Jaulin (célèbre ethnologue, mathématicien de formation). Lecerf est mort en 1995 et Jaulin en 1996. Le premier a fondé un laboratoire d’intelligence artificielle à l’université de Paris 8 et le second un département d’ethnologie à l’université de Paris 7 dans les années 1970. A cette époque, le courant ethno-méthodologique français, incarné par ces deux formations universitaires, était le plus en avance sur son temps. Mais les choses se compliquèrent lorsque ce courant de recherche fut infiltré par des opposants farouches qui cherchèrent à réduire le champ des applications à des activités mono-disciplinaires.

Cela explique les nombreuses tentatives de complots et de putschs universitaires, en France et à travers le monde, afin de museler ces visionnaires ou les discréditer.

Cela rend les choses très compliquées. Il faut être vraiment perspicace et avoir des connaissances très étendues pour sortir de ces ramifications que j’ai évoquées. D’ailleurs, moi-même je m’y perds. Je n’ai pas toutes les compétences scientifiques ni le recul pour avoir une vue d’ensemble. Il semble que différentes ethnies interviennent à travers différents apports au réseau social humain, au niveau de l’émergence d’un foyer de renouvellement de certains paradigmes scientifiques. Mais là je n’ai pas cherché plus loin car tout cela devient incompréhensible à mon niveau.

Les messages que vous avez reçus à titre public ou privés ont été conçus, réalisés par ces trois personnes. J’interviens pour apporter de la clarté sur l’importance de la sensibilité humaine et des particularismes. Vous ne pouvez pas percevoir ce qui se passe, à la fois la complexité des échanges et l’autonomie de chacun des auteurs ; je suis autorisé à fournir ce genre de renseignements car ils contribuent à lever certaines ambigüités et incompréhensions. Je le fais dans un souci d’honnêteté et de transparence vis-à-vis de vous.

Je précise que je ne suis pas un scientifique, je suis une sorte d’agent de liaison. J’ai été recruté et formé pour ce rôle que j’assume complètement. Je vous écris car je suis actuellement préoccupé par des problèmes de sécurité concernant la personne de M.Z. La situation est confuse. C’est la personne la plus impliquée depuis quelques années, et qui a risqué sa sécurité personnelle pour planifier et organiser cette stratégie de communication. C’est une sorte de génie que je respecte beaucoup, qui est en avance de plusieurs siècles dans certaines disciplines. Il a connu une auto-formation en raison d’une origine biogénétique (mutation du cerveau à la naissance) afin d‘avoir les capacités de construire des échanges entre les différents réseaux de recherche. Il est actuellement l’objet de l’intérêt des services de renseignement américains. Pour le moment il n’existe pas de danger immédiat mais la réalité d’une surveillance se confirme. Vous devez donc agir en conséquence sans pour autant être paranoïaque.

Vous recevrez ultérieurement d’autres messages de Windows 98 qui, pour le moment, réfléchit sur la situation présence.

Extrait  du livre en VENTE ICI :  L’ANNEE DU CONTACT

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54