07 décembre 2016 ~ 0 Commentaire

Les Questions existentielles que l’on se pose

LES ENFANTS 

Nous allons maintenant aborder un sujet qui pourrait paraître étrange. Vous pourriez vous dire : « Ce sujet n’a rien à voir avec la paix. » Nous pensons que si, pour beaucoup d’entre vous. Nous arrimerions, pendant quelques instants, parler de vos enfants. Nous ne parlerons pas des petits. Nous parlerons de ceux qui sont grands ou adultes. Parmi vous dans cette salle, certains ont eu du mal à se séparer de leurs enfants et sont préoccupés par leur existence. Cette attitude est fréquente et normale chez les êtres humains. Ainsi, vous vous réveillez parfois au milieu de la nuit et vous vous dites : « Le moment est venu de me faire du souci à leur sujet ».

Que font-ils de leur vie ? Que va-t-il leur arriver ? Et nous disons que le moment est venu de couper les ponts et de prendre soin de vous-mêmes ! Ils ont atteint l’âge des responsabilités et seront ce qu’ils doivent devenir. Très chers, le mieux que vous pourriez faire pour eux, c’est de ne plus vous faire de souci. Lorsque vous les regardez ou que vous les imaginez, aimez-les tout simplement et enveloppez-les d’une lumière blanche, puis libérez-les. Voilà tout. Vous savez à qui je m’adresse ce soir. Vous demandez-vous parfois s’ils vous aiment ? Ils vous aiment, mais sachez ceci, ils savent aussi que vous les aimez, et c’est cela la clé. Libérez-les. En agissant ainsi, vous les aiderez vraiment et vous aussi par la même occasion… en vous apportant la paix.

chemin

   L’ILLUMINATION 

Parlons maintenant de l’illumination. Certains parmi vous ce soir craignent l’illumination et ressentent de l’appréhension à son sujet. Nous avons déjà parlé de cela auparavant, mais nous en reparlerons encore aujourd’hui. Chacun de vous porte, en germe, la crainte de l’illumination, et cela est normal. Cela fait partie de l’épreuve. Certains ont peur de franchir ce nouveau pas, car cela pourrait transformer leur vie. Et vous savez tous, intuitivement, que ce sera le cas. Nous ne sommes pas ici pour vous annoncer que vous n’aurez pas d’efforts à fournir, car ce serait faux. C’est pour cela que vous êtes ici, et nous allons, plus tard, vous regarder en face et vous poser une question sur la raison de votre présence ici. Soyez sereins au sujet de l’illumination. Toute crainte n’est aucunement justifiée.

Lorsque vous vous retirez dans votre havre de paix et commencez à prêter attention à vos guides, tout s’éclaircit peu à peu dans votre vie. Et l’un des premiers bienfaits dont vous bénéficiez, c ‘est la sérénité. Quand bien même les choses tourbillonneraient autour de vous sans que vous compreniez ce qui se passe, vous trouverez la sérénité. Nous vous le promettons et nous l’avons dit à plusieurs reprises : l’Esprit ne vous offrira jamais un serpent lorsque vous aurez demandé une pomme. Nous vous aimons trop pour vous abuser. Tout ceci est sérieux et peut transformer votre vie.

VOTRE ETRE REEL 

Voici une caractéristique spirituelle, mais elle a trait aussi à votre corps physique et à votre paix intérieure. Lorsque vous vous observez devant un miroir, êtes-vous satisfaits de ce que vous voyez ? Ceci peut sembler être une question de rhétorique. Plusieurs répondront : « Bien sûr que non. J’aurais souhaité être comme ceci ou comme cela ». Très chers, ce que vous voyez dans votre miroir est exactement ce que vous avez voulu et planifié. C’est l’esprit de Dieu qui vous habitait lorsque vous avez tout préparé. C’est l’esprit de Dieu qui vous habitait et qui vous a insufflé la sagesse nécessaire pour concevoir le plan d’ensemble qui vous concernait.

Etes-vous satisfaits de votre sexe ? Etes-vous contents de votre apparence ? Que pensez-vous de votre corps ou de toutes ces caractéristiques que vous avez soigneusement définies et dont vous êtes responsables ? La prochaine fois que vous vous considérerez en disant : « J’aurais aimé que ceci soit différent » ou « Je ne suis pas satisfait de ceci ou de  cela », sachez que ces remarques vont à l’encontre de ce que l’esprit de Dieu, en vous, a prévu. Ce n’est pas lui faire honneur. Au lieu de cela, regardez-vous dans le miroir et dites-vous : »Je suis heureux et satisfait ainsi, car c’est ce que j’ai décidé. Voici mon vaisseau divin. Tout est exactement tel qu’il a été prévu« . Et nous sommes en train de parler de l’apparence, de l’âge et de toutes ces choses qui se rattachent en ce moment à votre corps.

Nous n’avons abordé ce sujet qu’une seule fois auparavant, mais nous allons en reparler ici ce soir pour que tous puissent l’entendre (et le lire). Que ce qui suivra soit enregistré et que l’on sache que Kryeon l’a déclaré en ce continent ; certains d’entre vous s’interrogent sur la possibilité de posséder les caractéristiques physiques d’un sexe et les caractéristiques spirituelles d’un autre sexe. Permettez-moi de vous dire que vous êtes honorés comme n’importe quel autre être humain, car vous êtes arrivés ici sous la forme que vous aviez vous-mêmes choisie, une forme que les humains qui se prétendent les plus développés spirituellement dans votre culture montreront du doigt et dénonceront comme étant le mal et comme incorrecte aux yeux de Dieu. Ils diront que ce que vous faites est mal et que vous êtes le fléau de leur société.

C’est vous qui avez choisi d’être ainsi. Vous êtes aimés de la même façon que n’importe quel autre humain vivant  ! C’est l’épreuve que vous avez réclamée et que vous subissez maintenant. Cela est juste à nos yeux et vous êtes honorés pour cette raison. Ne laissez aucun autre être humain vous dire que vous valez moins que les autres, même si celui qui vous dit cela est respecté, revêtu d’une robe de cérémonie, dispose de l’autorité ou porte un titre particulier ! Il n’en est rien ! Vous êtes autant aimés que les autres.

Extrait : Je cède ce livre ici : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/25/partenaire-avec-le-divin/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54