09 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

IL FAUT FAIRE LE PREMIER PAS

 

Souvent, nous attendons de voir ce que les autres vont faire avant d’oser nous aventurer. Pourquoi ne pas prendre vous-même l’initiative afin que e soit les autres qui suivent ? Pourquoi ne seriez-vous pas la première personne à danser seule dans une soirée o à courir sous une pluie torrentielle ? Pourquoi ne pas être celui ou celle qui exprime sa joie de vivre, sans tenir compte des normes ? Pourquoi attendre que quelqu’un d’autre commence pour pouvoir suivre ?

le-premier-pas

 Y a-t-il un aspect de votre vie où vous choisissez de vous conformer à la règle plutôt que d’écouter votre cœur, simplement parce que vous craignez le jugement d’autrui ? Vivez-vous en fonction des autres plutôt que pour vous-mêmes ? Si c’est le cas posez-vous les questions suivantes : Combien de temps vais-je continuer à agir ainsi ? Un an ? Deux ans ? Indéfiniment ? Cela en vaut-il la peine ?

 Il n’est pas toujours facile de vivre comme on l’entend. Se conformer aux attentes des autres est plus rassurant, mais aussi beaucoup moins ratifiant. Pourtant, il est possible de commencer par un petit pas. Songez à une chose que vous voudriez faire, mais que vous n’osez pas essayer, par crainte du jugement des autres. Quel est donc ce petit pas que vous pourriez franchir afin de vous rapprocher de votre objectif ? Par exemple, vous aimeriez- peut être faire du patin à roues alignées, mais vous avez peur que votre famille vous dise que  vous êtes trop vieux, que c’est trop dangereux ou que vous aurez l’air ridicule.

 Dans cet exemple, le petit pas à faire serait de vous rendre dans une boutique de location de patins, d’en essayez une paire pour voir comment vous vous sentez et de vous renseigner sur les leçons qu’on donne. Bien sûr, ce n’est qu’un petit pas, mais en avançant peu à peu, vous pourriez parvenir au sommet de la montagne.

 Vous êtes peut-être tombé amoureux de quelqu’un de beaucoup plus jeune ou plus âgé et vous pensez que vos amis vont vous juger d’avoir cette relation. Un petit pas pourrait consister à parler à vos amis afin de leur dire que vous aimez vraiment beaucoup cette personne et que vous apprécieriez leur appui, puisque leur amitié vous tient également à coeur, ils ne seront peut-être pas d’accord avec votre choix, mais vous aurez fait un pas vers votre bien-être.

 N’ayez pas peur de trouver vos propres façons d’être heureux dans la vie. Les autres vous jugeront peut-être, mais la plupart du temps, ce sera à cause de leurs propres peurs. Lorsqu’ils verront combien il vous est facile de choisir ce qui vous rend heureux (même si cela leur semble idiot) et à quel point vous vous faites ainsi plaisir, ils vous suivront. Il vous suffit de penser à ces petites filles du secondaire qui ont fini par suivre celle qui a osé aller danser seule sur la piste. Pensez au plaisir qu’elles ont dû éprouver à aller se trémousser, le cœur léger, puis créez votre propre chemin et regardez qui choisit de vous suivre.

EXTRAIT DU LIVRE  QUE JE VENDS ICI L’AME SE NOURRIT DE VERITE

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54