14 août 2016 ~ 0 Commentaire

L’IMMORTALITE PHYSIQUE

 

Dans son livre « la vie des maîtres » Baird T.Salding rapporte ce qui suit : Vous me demandez si l’on peut éviter la mort, je répondrai par les paroles du SIDDHA :

Le corps humain se construit en partant d’une cellule individuelle comme les corps des plantes et des animaux que nous aimons appeler frères plus jeunes et moins évolués. La cellule individuelle est l’unité microscopique du corps. Par un processus répété, de croissance et de subdivision, l’infime noyau d’une cellule finit par devenir un être humain complet composé d’innombrables millions de cellules.

immortalité

Celles-ci se spécialisent en vue de différentes fonctions, mais conservent certaines caractéristiques essentielles de la cellule originelle. On peut considérer cette dernière comme la porteuse du flambeau de la vie animale. Elle transmet, de génération en génération, la flamme de Dieu, la vitalité de toute créature vivante. La lignée de ses ancêtres est ininterrompue et remonte au temps de l’apparition de la vie sur notre planète.

La cellule originelle est douée d’une jeunesse éternelle, mais qu’en est-il des cellules groupées sous forme de corps ? La jeunesse éternelle, flamme latente de la vie, est l’une des caractéristiques de la cellule originelle. Au cours de leur multiples divisions, les cellules du corps ont retenu cette caractéristique […] On peut préserver le tonus du corps et acquérir les immunités naturelles conte toute les maladies contagieuses.

Que les cellules du corps soient indestructibles et qu’elles possèdent une potentialité de jeunesse éternelle est quelque chose qui peut paraître exagéré, si l’on n’apporte pas la possibilité à tout un chacun de tenter l’expérience. La mort soit disant naturelle n’est peut-être qu’une question de choix.

Pour que cette possibilité s’inscrive plus aisément dans la compréhension et l’acceptation de chacun, il est impératif de démontre que, toute vie physique, n’est que la concrétisation matérielle de la lumière cosmique, ou DIEU.

Toute vie, quelle qu’elle soit n’est qu’une expression de cette lumière. Note conscience-ci elle-même est lumière. Avoir un accès direct et conscient, dans la vie quotidienne, à cette réalité, permet de manifester toutes les potentialités, sur tous les plans de la manifestation. Ne nous méprenons pas, avoir accès à cette lumière n’est pas compliqué. Il vous suffira d’ouvrir votre esprit conscient à cette autre réalité, qui se trouve, par delà les apparences du monde phénoménal.

Elle est l’expression parfaite de l’illusion qu’engendrent le cerveau et l’esprit de l’homme. Cette illusion, ou Maya, représente les ténèbres symboliques, mais quand la lumière est là, les ténèbres et leur cortège d’ignorance disparaissent. Ne subsistent alors que le savoir, la connaissance et la réalité d’Etre de chaque individu.

De nombreux maîtres spirituels et de nombreux auteurs ont écrit sur la lumière. Que ce soit d’un point de vue strictement spirituel, ou bien avec de simples considérations scientifiques, tous ont reconnu que sans la lumière, rien de ce qui existe ne serait. Sans vouloir remonter très loin dans le temps relatif, nous pouvons déjà nous référer à Yogananda qui, dans son « Autobiographie d’un yogi » écrit : « Parmi les millions de mystères du cosmos, le plus remarquable est celui de la lumière. Contrairement aux ondes sonores dont la propagation demande de l’air ou tout autre milieu, les ondes lumineuses se propagent aisément dans le vide interstellaire. Même l’hypothétique éther de la théorie ondulatoire, tenu comme milieu de transmission de la lumière peut désormais être écarté parce que, selon Einstein, les propriétés géométriques de l’espace le rendent superflu. Dans les deux ca, la lumière reste la manifestation la plus subtile de la nature, et la plus affranchie de dépendances matérielles.

Le cheminement pratique pour parvenir à cela. Puisque l’intellect a toujours besoin de repères et de définition, nous appellerons cet ensemble de techniques, de théories et d’enseignement Jyoti Yoga. Bien que de nombreuses techniques soient issues des systèmes taoïstes et tibétains, l’utilisation d’un terme sanskrit, plus ou moins familier, est apparu plus adéquat pour désigner en deux mots tout cet ensemble qui conduit à la possibilité de l’immortalité physique.

Extrait du livre en vente ici sur ce blog LES VERITES INTERDITES

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54