26 juillet 2016 ~ 0 Commentaire

Les manifestations de l’au-delà et leur nature

 

En parlant des Esprits malveillants du bas astral, notre pensée songe aux cas de hantise. Il est vrai que nous aurions pu classifier ces derniers dans cette catégorie, mais je préfère les distinguer d’une certaine manière, car nous parlons ici des entités qui ne cherchent qu’à assouvir leurs passions souvent bestiales, mais sans hanter véritablement des lieux ou des personnes. Ce sont les défunts criminels de notre monde d’incarnés tels nos violeurs et nos meurtriers.

l-au-dela-existe

Esprits du premier degré de l’échelle de progression spirituelle, ils forment la horde des entités aux dimensions morales les moins développées. L’orgueil est très fortement enraciné en eux. Bien que parfois fort intelligents, ils ne parviennent pas à comprendre la route à suivre pour se libérer de leurs souffrances continues. Ces dernières sont souvent engendrées par leurs propres pulsions dont ils sont les esclaves. Comme pour les Esprits coupables de hantise, ils se classent parmi ceux que nous avons appelés les Esprits mauvais dans « Messages de l’au-delà »

Leur apparence présente toujours la caractéristique suivante : leur périsprit est d’un noir très dense. C’est pour cela que nous les appelons les Esprits noirs. Cette noirceur est due à l’opacité du périsprit dont la constitution est tellement chargée de scories qu’aucune lumière ne peut en jaillir. L’intensité de leur noirceur périspritale est telle qu’ils demeurent visibles même dans l’absence totale de lumière physique.

Leurs mains présentent souvent des déformations particulières. Leurs doigts crochus et osseux portent alors des ongles longs et courbés pouvant ressembler à des véritables griffes animales. Chez plusieurs, une lueur rouge sort de leurs pupilles dans un jet continu.

Les personnes qui font l’objet de hantise doivent bien observer leur état physique ; souvent, es Esprits vont puiser l’énergie dont ils ont besoin pour se manifester dans la propre réserve de leurs victimes. Parmi ces derniers, plusieurs m’ont rapporté avoir vécu la désagréable sensation qu’une longue aiguille leur perçait le dos ; elles sentaient alors un genre de succion tout près des omoplates. C’est de cette façon que les Esprits malveillants volaient leur énergie vitale.

Dès qu’un incarné vit une situation de hantise sur sa personne, il doit centrer ses efforts sur trois importants facteurs.

Premièrement, il doit demande pardon à Dieu, au cas où, dans ses vies antérieurs, il se serait rendu coupable d’une semblable infraction aux règles divines. Il doit alors bien signifier la leçon qu’il en a comprise.

Deuxièmement, il doit s’efforcer d’améliorer la qualité spirituelle de son existence ; après avoir bien analysé son genre de vie, ses pensées et ses actions, il devra identifier les faiblesses à surmonter. Il devra ensuite travailler à les maitriser. Ceci élèvera son niveau vibratoire et favorisera l’assistance des Esprits de Lumière.

Troisièmement, il doit prier Dieu d’autoriser son Guide, ses Esprits protecteurs et les policiers de l’au-delà à venir l’aider dans son épreuve. Il devra le faire en étouffant toutes pensées malveillantes à l’égard de l’Esprit errant, sinon il ne fera qu’attiser encore plus son ardeur. Dans l’au-delà, aucune force négative ne peut résister à la bonté véritable. Il demandera également à dieu de pardonner au fautif et de la guider vers la Lumière libératrice.

Extrait du livre en vente ici sur ce blog QUAND L’AU-DELA SE MANIFESTE

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54