09 juillet 2016 ~ 0 Commentaire

La COMMUNICATION SOCIALE

 

Les phénomènes de communication sociale, désignent les échanges de messages linguistiques et non linguistiques (images, gestes etc) entre individus et groupes. Il s’agit de moyens utilisés pour transmettre une certaine information et influencer autrui. Comme le souligne Marchand dans sa contribution, la communication est mêmes  » ce qui, pour Moscovici (1989), différencie les représentions sociales des représentions collectives de Durkheim…

D’un côté il fallait tenir compte d’une certaine diversité d’origine, tant dans les individus que dans les groupes. De l’autre côté il était nécessaire de déplacer l’accent sur la communication qui permet aux sentiments et aux individus de converger, de sorte que quelque chose d’individuel peut devenir social ou vice-versa. En reconnaissant que les représentions sont à la fois générées et acquises, on leur enlève ce côté préétabli, statique qu’elles avaient dans la vision classique. Ce ne sont pas les substrats mais les interactions qui comptent.

Ce qui permet de qualifier de sociales les représentations, ce sont moins leurs supports individuels ou groupaux que le fait qu’elles soient élaborées au cours de processus d’échanges et d’interactions.

social-media

Tout le monde sera d’accord pour dire aujourd’hui qu’on ne peut ramener la communication sociale aux seuls échanges de messages au moyen desquels les acteurs sociaux transmettent de l’information.

Cette définition s’inscrivait alors dans un courant théorique dominant visant à rendre compte des processus de production discursive et de compréhension à l’aide d’un modèle codique de la communication, où l’essentiel de l’activité des acteurs sociaux engagés dans une interaction communicative consistait à coder et à décoder des messages (Ghiglione et Tronons, 1993 – Bromberg 1999). Pour la plupart des auteurs contemporains, cette domination du modèle du code comme unique modèle explicatif des processus de communication sociale a vécu, car peu efficace à rendre compte d’un grand nombre d’interjections communicatives de la vie quotidienne ; Imaginez, par exemple, que dans un contexte d’interaction sociale approprié, votre interlocuteur vous demande, à un moment donné, si vous désirez prendre du café. Vous lui répondez alors : « Le café m’empêche de dormir ». Que croyez-vous qu’il comprendra ?

Il est quasiment certains, vous en conviendrez, que votre interlocuteur comprendra sans peine que vous lui donnez une raison de refuser son offre. Vous conviendrez aisément aussi que dans ce contexte, le sens littéral encodé linguistiquement dans votre réponse : « Le café m’empêche de dormir » diffère du sens que vous avez voulu transmettre, à savoir que vous ne voulez pas de café.

Vous conviendrez, encore que votre interlocuteur pour comprendre ce que vous avez voulu dire, infère le sens voulu à partir non seulement du sens codé linguistiquement mais aussi à partir de ce contexte d’interaction sociale. Cet exemple justifie le fait que la plupart des auteurs partagent aujourd’hui la conception selon laquelle la communication verbale met en jeu simultanément des mécanismes de décodage et des mécanismes inférentiels. On peut remarque qu’une grande partie de nos communications verbales consiste à communiquer de façon indirecte, implicite dirons-nous, un sens voulu – et donc par définition un sens non encodé linguistiquement – sens récupérable par l’interlocuteur. Aussi dispose-t-on aujourd’hui de connaissances tout à fait solides sur : les phénomènes cognitifs : leurs alphabets (actes de langage et connections linguistiques), leurs règles (par exemple les raisonnements par défaut), les principes sur lesquels reposent leur emploi (principe de charité, principe de coopération, principe de pertinence etc) et les contrats qui contextualisent leurs occurrences ; et les phénomènes socio-cognitifs (par exemple la théorie de l’épidémiologie des représentions (Sperber, 1996) associés aux activités communicationnelles.

Extrait p.3 du livre en VENTE ICI :  PSYCHOLOGIE SOCIALE ET COMMUNICATION

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54