19 juin 2016 ~ 0 Commentaire

IL Y A TOUJOURS EUT DE FAUX PROPHETES

 

Kryeon, il nous a été dit qu’il y aurait de faux prophètes à la fin des temps. Nous voici arrivés à la fin des temps tel que témoignés par votre information sur la graduation des temps. Etes-vous par conséquent un faux prophète ? En outre, les autres prophètes venus plus tôt nous ont dit que si l’on demandait à un faux prophète s’il en était un, il mentirait. Comment pouvons-nous savoir que vous ne mentez pas lorsque vous dites être un authentique prophète ? … et qu’est-ce que cela signifie pour les croyants des nombreuses religions et voies spirituelles différentes ?  

kryeon1

A Lihue, île de Kauai à Hawaii – séance de channeling – Message pour une île 

Le début de la réponse à cette question nécessite que nous fassions appel à une ancienne devinette de la Terre, une énigme déjà connue des gens présentant des exercices de logique, car la logique joue effectivement un rôle important dans la réponse à votre question (ainsi qu’il doit en être). Nous vous prions d’être patients alors que nous vous guidons à travers cette énigme pour l’esprit, car cela a un rapport direct avec l’ensemble de la réponse. Imaginez-vous en train de marcher seul sur un sentier. Debout devant vous se trouvent deux saints hommes pleins de sagesse. Afin de pouvoir poursuivre votre route, ainsi va l’énigme, il vous faut savoir quels sont les attributs de ces deux hommes. Car voyez-vous, L‘un d’eux dit la vérité et doit toujours dire la vérité. L’autre est fourbe et vous trompera toujours peu importe ce que vous lui demanderez. Or, comme le veut la devinette, vous devez poser à l’un ou l’autre des deux une question à  laquelle il ne pourra répondre par un « oui » ou un « non ». Et, ce faisant, la réponse donnée révélera les attributs de chacun d’eux.

Or, métaphoriquement, beaucoup parmi vous se trouvent réellement face à une situation semblable dans leur vie. En tout amour et innocence de l’esprit, vous faites face à plusieurs saints hommes et leur demandez s’ils possèdent la vérité. Cette énigme n’est donc pas tellement éloignée de ce que vous vivez ; il s’agit d’une énigme difficile à résoudre au plan logique pour beaucoup d’entre vous, car si vous demandez simplement à celui qui dit toujours la vérité : « Etes-vous celui qui dit la vérité ? » il vous répondra « Oui ». Si vous posez cette question à celui qui ment toujours, il mentira bien sûr et dira lui aussi « oui ». Vous n’avez rien obtenu avec cette question. La question doit donc être conçue de telle façon que vous vous attendiez à l’avance à un « oui » ou un « non » ce qui révélera les attributs de celui à qui vous vous adressez.

Je vais maintenant vous indiquer quelle question il s’agit simplement de poser. Tandis que vous vous approchez de l’un des saints hommes, dites-lui ce qui suit : « Cher monsieur, si je demande à l’autre saint homme qui est à vos côtés si c’est vous le menteur, répondra-t-il « oui » ? Et d’après la réponse donnée par l’un ou l’autre de ces hommes, vous saurez avec certitude par le « oui » ou le « non » lequel des deux se trouve alors devant vous ». Du fait des attributs de chacun, l’un devra obligatoirement répondre « oui » à cette question et l’autre « non ». Réfléchissez-y pour voir comment cela fonctionne. Mettez-vous dans la position de chaque homme pour comprendre ce qu’un « oui » signifie et ce qu’un « non » signifie relativement aux attributs de chacun.

Si vous êtes devant celui qui dit toujours la vérité, il répondra « oui » car il doit vous dire la vérité sur ce qui en est réellement. Si vous êtes devant celui qui ment toujours, il dira « non » car il doit forcément mentir au sujet de ce que l’autre saint homme dirait.

Alors, qu’est-ce que cette énigme nous apprend relativement à l’authenticité ou à la fausseté des dires de Kryeon ? C’est un paradigme qu’il vous faut considérer et qui vous aidera même à poser la question. Examinons brièvement en quoi consiste cette énigme car vous devez d’abord vous engager seul sur votre sentier à la recherche de la vérité. Cela veut dire que si vous avez déjà un saint homme dans votre poche, vous n’êtes pas objectif. Soi vous croyez en une certaine vérité et si vous avez un préjugé, peu importe ce que vous demandez à qui que ce soit, vous douterez toujours de ce qu’on vous dit. Votre premier attribut consiste à être dans une position de clarté et à vouloir chercher la vérité, et à ne pas croire que vous connaissez déjà toute la vérité. Un véritable chercheur sera neutre et ne croira pas en un autre saint homme. Ceci éliminera immédiatement beaucoup de ceux qui seraient capables même de poser la question.

Observons maintenant les attributs de Kryeon. Il ne vous apporte que de l’information et non pas un système auquel il vous faut adhérer. […]

Kryeon n’érige pas d’Eglises. Kryeon ne vous demande pas d’assister à des rencontres contre votre volonté. Les rencontres sont intentionnellement organisées en des endroits étranges et à des moments inhabituels afin que vous puissiez y venir ou non si tel est votre choix. Il n’y a donc aucun calendrier de rencontre régulier. Kryeon ne prône aucune doctrine vous obligeant à croire en certaines choses. Il se contente de vous communiquer l’information du Nouvel âge et vous invite à sentir l’énergie d’amour et à découvrir qui vous êtes.

Kryeon ne vous demande pas de donner le dixième de vos richesses. Toutefois, cela ne veut pas dire que ceux qui vous demandent de le faire agissent mal. Ce n’est là qu’un attribut de celui se trouvant devant vous à qui vous poser des questions. Kryeon ne vous demande pas de lui donner le dixième de vos richesses et pour la première fois nous vous disons ceci, à savoir que l’Esprit vous demande de vous donner à vous-mêmes votre abondance. Il ne vous demande pas d’approuver une doctrine et il dit que vous avez le pouvoir et la liberté de croire ce que vous choisissez de croire.

[…]

Finalement, la nature même de la question au sujet des faux prophètes recèle une grande part d’ironie. Car mes chers amis, alors que je suis assis devant vous ce soir, vous êtes en train d’entendre la traduction en mots terrestres de la voix du grand soleil central. C’est cette voix qui parla à Moïse du sein du buisson ardent. C’est cette voix qui parla à Abraham, alors que celui-ci se tenait prêt à enfoncer son poignard dans la poitrine de son fils Isaa, en disant « Arrête ! Tu es honoré ». C’est donc cette même voix qui s’exprima aussi pour dire ; « A la fin des temps, il y aura des faux prophètes ; méfiez-vous en ». C’est donc l’auteur de ce même message que vous mettez maintenant en doute. Tandis que vous vous approchez du saint home appelé Kryeon et lui posez la question ; « Kryeon, si je demande à l’autre saint homme si vous êtes celui qui ment toujours, dira-t-il « oui » ? La réponse de Kryeon sera « Oui ».

Extrait du livre en VENTE ICI : ALCHIMIE DE L’ESPRIT HUMAIN

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54