24 mai 2016 ~ 0 Commentaire

L’évolution technique n’est pas à la mesure de l’évolution spirituelle

 

Les progrès scientifiques et techniques ne comportent évidemment pas que des aspects négatifs. Ils ont contribué à la réalisation de véritables miracles dans la chirurgie ; Ils ont permis la réalisation d’une prise de conscience « planétaire » lors des moments historiques où l’humanité entière a pu assister aux premiers pas des cosmonautes sur la Lune.

Mais cette même technique est responsable du processus irréversible d’empoisonnement des océans, de la terre, de l’air, des processus cumulatifs de la radio-activité et de la rupture des grands équilibres de la Nature. L’absence de communion avec la Nature et le manque d’amour conduisent toujours à des erreurs de comportement.

evolution

L’utilisation inadéquate des progrès techniques tend à couper psychologiquement l’être humain de ses contacts naturels avec le temps et l’espace. Ceci le plonge, progressivement sans qu’il s’en aperçoive, dans une situation d’isolement génératrice d’angoisse inconsciente ; l’être humain s’installe sans s’en rendre compte dans une situation d’exil psychologique et de repli sur soi. Cette fermeture au monde extérieur finit par engendrer un mécontentement, une tristesse, un sentiment douloureux de solitude et une angoisse qui sont finalement à l’origine de tous les réflexes de violence. Nous nous trouvons en présence d’un ensemble de facteurs d’ordre psychologique nettement défavorables à l’épanouissement de l’amour.

Un exemple entre mille autres illustre une coupure progressive se produisant entre l’être humain et l’actualité de son milieu spatio-temporel naturel. Il nous est donné par les milliers de jeunes aux oreilles en permanence recouvertes d’écouteurs qui les coupent de l’actualité spatio-temporelle présent et les engloutissent dans les paradis artificiels d’une musique souvent décadente ; Certains ne peuvent plus s’en passer, jour et nuit, en ville ou en forêt. Le contact et la communion directe avec le milieu ambiant ou la nature sont éliminés. La pleine présence au présent leur est interdite. Lorsqu’ils sont dans la nature le chant des oiseaux, le bruts  du vent dans les arbres passent complètement inaperçus. Les caractères d’unicité de chaque instant présent et les richesses spirituelles qu’ils pourraient révéler leur échappent complètement.

De tels comportements ajoutés au climat de dégradation auquel nous avons fait allusion contribuent à la formation d‘une génération dont la situation d’exil psychologique suggère inévitablement l’angoisse, le désespoir et finalement l’agressivité ou le suicide.

Des statistiques récentes nous révèlent que le suicide des jeunes atteint des proportions alarmantes qui sont chaque année en augmentation. Ceci résulte non seulement de facteurs psychologiques, mais d’un contexte socio-économique et politique désespérant contribuant à fausser les relations humaines. Il s’agit d’un processus d’autodestruction. On est en droit de se demander s’il ne s’agit pas ici de la manifestation d’un processus impitoyable de sélection naturelle ou si les faits que nous avons exposés font partie d’un ensemble de facteurs qui ont conduit Krishanmurti à parler de « lost genration » (génération perdu) en évoquant une partie de la jeunesse actuelle.

Concernant l’importance des relations humaines, Krishnamurti écrit : « La relations ‘établit avec toute chose ; avec la nature, avec les oiseux, les rochers, avec tout ce qui existe autour de nous et au-dessus de nous – avec les nuages, les étoile set le ciel bleu. Toute existence est relation. Sans relation pas de vie. Nous vivons dans une société en pleine dégénérescence parce que nous avons corrompu les relations humaines ».

Extrait du livre – en vente sur le blog AMOUR SEXE ET SPIRITUALITE

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54