08 mai 2016 ~ 0 Commentaire

LA CONFESSION DU GRIMOIRE DE TOSGRAEC

 

1« Je te confesse, Seigneur Dieu Père des créatures du Ciel et de la Terre, que je suis enfoncé dans le péché et que j’ai été nourri dans les fautes. Je te confesse en outre que j’ai péché par orgueil tant visiblement qu’en secret, par vaine gloriole, par ostentation, par les yeux et le regard, par l’envie de tous biens, par la haine, par l’avarice tant dans la pauvreté que dans la richesse, par tristesse, par la luxure, par pusillanimité, par des paroles inutiles, de même que par la négligence et l’exagération, par la légèreté et la lourdeur, par fornications et adultères de toutes sortes, et parce qu’il ya en moi attirance pour des actes répréhensibles, et en étant artisan de parjure, de fausseté et de rapines.

 Que pour le salut et l’égalité, dans la foi et la charité, en reprenant les méchants, vis-à-vis de l’ignorance et de la négligence, dans tous les biens que tu disperses, je m’ingénie à rechercher tes bienfaits en étant hospitalier aux pauvres, plein de bonté pour les humains, en visitant les malades, en allant voir les prisonniers, en rendant les honneurs aux morts, car si je ne visitais pas les pauvres, que je ne nourrisse pas les affamés, que je ne donne pas à boire à ceux qui ont soir, qu’alors je ne vive pas heureux et nanti, si je consentais à m’habituer au mal en détractant mes amis et mes proches, en ne servant pas la foi et que je n’obtienne pas l’effacement de ma dette, si j’entre orgueilleusement dans le temple de Dieu, que je me tienne debout, que je sois assis, que je mange et que je fasse des discours pour parler vainement des institutions sacrées et que je m’adonne au ministère sacré avec un cœur souillé et des mains impures, et ainsi retenu dans des pensées mauvaises, dans des réflexions perverse, dans de fausses suppositions et de faux jugements, dans des assertions téméraires mauvaises, dans des réunions impies, en me vautrant dans les plaisirs charnels et me délectant de choses immondes, dans les paroles oiseuses, superflues et luxurieuses, ainsi qu’outrageuses, dans les suppositions de fausseté, en prodiguant les serments sous toutes les formes, en m’adonnant aux distractions, dans les discordes, en me dispersant par le regard , la rugosité, la malignité en m’en rassasiant, dans les pensées, les murmures, les dissimulations, en contrariant les oraisons adressées à Dieu, en transgressant  même les préceptes divins, en négligeant ma sanctification, en me réjouissant de la proximité de Dieu par le goût, l’ouïe et l’adoration joyeuse de façon vivante et impure, et en ayant au cœur et à la pensée toutes sortes d’impuretés et en abaissant ma volonté et mes actes de sorte que, en eux et en tous les vices, l’humaine nature de Dieu et les saints se trouve, soit que je pense, soit que je parle, soit que je désire, et c’est pourquoi je confesse à Dieu, dans le secret de mon cœur, tout ce que j’ai confessé, afin que les nuées en soient témoin dans les jours de pureté, contre l’ennemi diabolique, et que la hâte du genre humain soit de tout confesser, afin que mon ennemi ne se réjouisse pas et ne témoigne pas contre moi au jour du jugement disant que j’ai tu mes grandes fautes et que je ne me suis pas repenti, mais au contraire qu’il y ait de la joie dans le ciel à cause de moi comme pour les justes qui ont confessé leurs péchés et que, lavé et blanchi de mes péchés, je me présente devant toi, Père très haut et  très puissant, et que tu m’accordes, par ton immense clémence, que je puisse voir et engager le dialogue avec tous les esprits que je voudrai appeler, et accomplir avec eux toute ma volonté, e t que je puisse ainsi, par toi, ô Dieu, accomplir les désires de mon coeur ».

Extrait du livre en VENTE ICI : Le Secret des Secrets ou le Véritable GRIMOIRE de Tosgraec

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54