05 avril 2016 ~ 0 Commentaire

UN REGARD ATTENTIF SUR SOI-MEME

regard attentif

Nos capacités sont limitées sur le plan matériel ; elles le sont beaucoup moins sur le plan psychique et pas du tout au niveau spirituel.

On parle de santé du corps ; la santé psychique importante est tout autant. Il y a aussi une santé de l’esprit et des corrélations entre la santé sur ces trois niveaux. On parle par exemple, de psychosomatique (influence du psychisme sur le corps), mais on pourrait s’étendre aussi sur le somato-psychique (influence du corps sur l’esprit).

Pour comparer avec une voiture, le corps est une partie tangible, matérielle, visible (c’est la carrosserie) ; le psychisme et l’émotionnel nous poussent (c’est le moteur) : l’esprit est celui qui conduit et dirige (c’est le conducteur). Avec la carrosserie, le moteur et le conducteur, nous voilà armés pour la vie. Ce que nous appelons « je » ou « moi » est une superposition du corps, du psychisme et de l’esprit qui sont indissociables. Sans le psychisme et l’esprit, le corps n’est plus qu’un cadavre en décomposition et, inversement, un esprit désincarné n’est plus de ce monde.

D’intéressantes études seraient à faire sur le spirito-psychique et le psycho-spirituel. On peut progresser sur le plan spirituel comme on progresse sur le plan sportif. Ce n’est pas plus difficile, c’est différent. L’idéal consiste bien sûr à développer sa santé sur les trois niveaux simultanément.

Un être humain s’alimente sur les trois plans (corps, psychisme et esprit), et il émet aussi sur ces trois plans. Nous recevons et émettons de la matière par l’alimentation et l’excrétion. Nous recevons et émettons aussi des pensées et des émotions. Si nous recevons beaucoup sans donner en échange, il se crée un déséquilibre d’où un stresse (l’obésité et l’égoïsme l’illustrent à des niveaux différents). Il en va de même de l’argent ; ne reçoit que celui qui est capable de donner. Pour mener une vie équilibrée, il faut recevoir (gagner beaucoup d’argent, avoir beaucoup d’idées, beaucoup d’amour…), mais aussi émettre et donner, sous peine d’interrompre le flot.

Là où nous distinguons trois niveaux, certains n’en voient que deux (le corps et l’esprit) et d’autres un seul (le corps matériel). Les hindous, eux, affirment jusqu’à sept niveaux, chacun d’eux se sous-divisant encore en sept autres. Il ne faut pas voir de contradiction. En réalité, un être humain est  formé d’un continuum (une infinité de niveaux) entre sa forme la plus concrétisée (le corps matériel) et sa forme la plus subtile (l’esprit). On peut considérer ce continuum comme indissociable ou le partage arbitrairement en deux, en trois ou en sept.

Le stress joue sur les trois dimensions de l’homme. Il y a des stress physiologiques comme le brut, le manque d’oxygène, l’hypoglycémie et l’excitation du système nerveux par des alcaloïdes (nicotine, théine, caféine…) ou par des molécules anormales d’origine alimentaire. Il y a aussi des stress psychiques comme une rupture affective ou le fait de gagner au loto. Et il y a des stress de nature spirituelle qui correspondent à ce que l’on dénomme habituellement l’angoisse métaphysique. Le stress affecte aussi bien le corps que le psychisme et l’esprit. Nous rétablirons la santé en agissant sur ces trois niveaux.

Il serait illusoire de penser que tout va s’arranger uniquement avec un régime alimentaire, ou uniquement avec le sport ou uniquement par la prière ou la pensée positive. Il faut agir simultanément sur tous ces plans. Les résultats dépassent alors toutes les espérances ; la bonne tactique pour se libérer du stress consiste à jouer au cheval dans chaque catégorie. Un bon tiercé serait par exemple :

-          l’alimentation au niveau corps

-          la pensée positive au niveau du psychisme

-          se donner un but au niveau spirituel

On peut, bien sûr, jouer plusieurs chevaux dans chaque catégorie et on augmente alors ses chances de victoire, par exemple :

-          l’alimentation et l’activité physique au niveau corps

-          la prière et aider les autres au niveau spirituel.

EXTRAIT DU LIVRE p. 29 en vente ICI : STRESS – CONTROL

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54