28 mars 2016 ~ 0 Commentaire

Plutôt que de surveiller mes pensées, je serai attentif à mes sentiments

Jesús Cristo y Buda - 3

Il n’est pas facile de surveiller ses pensées, car pendant que vous le faites, vous n’avez pas le temps de penser vraiment. Donc, au lieu de surveiller vos pensées, nous vous proposons une alternative efficace. Rares sont les gens qui comprennent que, tout en étant un Etre physique, concentré dans ce dispositif physique, une autre partie de vous – à la fois  plus vaste, plus sage et plus ancienne – que nous nommons votre Etre Intérieur, existe elle aussi et communique avec vous. Cette communication prend de nombreuses formes différentes. Elle peut parfois se manifester comme une pensée claire et frappante – voire, parfois, sous la forme d’un mot tout à fait audible – mais dans la majorité des cas, elle se présente comme une émotion.

Avant de descendre ici, vous avez conclu avec votre Etre Intérieur un accord stipulant qu’une communication existerait entre vous. De plus, il fut convenu qu’il s’agirait d’un sentiment, de quelque chose d’impossible à rater, plutôt que d’une stimulation de vos pensées oud e l’offrande d’un mot que l’on peut manquer. En effet, au moment où vous réfléchissez à vos propres pensées, vous pouvez passer à côté d’une pensée différente qui serait émise au même moment. De même, quand vous êtes plongé dans vos réflexions, il vous arrive de ne pas entendre ce que dit quelqu’un dans la même pièce que vous. Voilà pourquoi les sentiments ou les émotions sont un très bon moyen de communication.

Il existe deux genres d’émotions : les agréables et les désagréables. Il fut donc convenu qu’un sentiment agréable accompagnerait toute pensée, parole ou action en harmonie avec ce que vous voulez, tandis qu’une émotion déplaisante ferait écho à toute parole, pensée ou action orientée dans le sens contraire à vos intentions. Voilà pourquoi vous n’avez pas besoin de surveiller vos pensées. Soyez simplement attentif à ce que vous ressentez à chaque fois que vous éprouvez une émotion négative, prenez conscience que – dans l’instant même – vous créez dans la mauvaise direction. Au moment même où ce sentiment déplaisant vous traverse, vous pensez à quelque chose que vous ne voulez pas, dont vous êtes en train d’attirer l’essence dans votre vie.

La création est un processus d’attraction : lorsque vous nourrissez une pensée, vous en attirez le sujet à vous.

EXTRAIT DU LIVRE en ventre ICI / LA LOI DE L’ATTRACTION

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54