23 mars 2016 ~ 0 Commentaire

Nefs interstellaires dans les documents Ummites

 

Depuis que le phénomène ovni défraie la chronique, pratiquement depuis 1947, beaucoup de gens se sont demandé à quoi pouvaient ressembler d’éventuelles « nefs extraterrestres », si tant est que celles-ci existent vraiment.

1 nef UMMITE

Au voisinage du sol les témoins décrivent des objets d’assez petite taille, en moyenne de quelques dizaines de mètres d’envergure ; Il existe cependant un bon nombre de témoignages qui se réfèrent à des machines beaucoup plus impressionnantes ; Ainsi, pendant la vague belge de 1991, des ouvriers parlèrent-ils d’un engin énorme qui aurait lentement survolé la cour de leur usine, et qu’ils comparèrent « à un porte-avions renversé ».

Nous devons aussi à certains contactés des récits où, emportés à bord de soucoupes considérées comme de simples navettes, ils auraient été emmenés jusqu’à des « vaisseaux-mures », de dimension kilométriques. On retrouve ce thème de l’énormité du véhicule interstellaire dans le film de Spielberg, Rencontres du troisième type. Le spectateur se souviendra avoir vu, à la fin du film, apparaître une chose absolument immense, déclarée comme un gâteau d’anniversaire géant.

Les textes Ummites décrivent des vaisseaux à tout faire, capables, selon leurs auteurs, de franchir les années-lumière comme de croiser à très grande vitesse dans notre atmosphère. Ceux-ci seraient d’une taille très modeste puisque leur diamètre serait à peine supérieur à treize mètres. Ils affecteraient la forme de deux assiettes accolées, surmontées par une espèce de dôme d’apparence translucide.

On aurait tendance à croire que ce dôme contiendrait l’habitacle. Eh bien non, selon les auteurs, c’est là que se trouverait le moteur, ou du moins la source d’énergie.

Au contact avec le sol, l’objet reposerait sur trois pieds télescopiques, rétractables dont la longueur pourrait être ajustée pour tenir compte du relief et garantir l’horizontalité de la machine sur tous les terrains. Les expéditionnaires pourraient alors sortir par une trappe située à la partie inférieure de l’appareil. Jusqu’ici, rien de très original. On trouve, dans les rapports, des vues en coupe de la machine, relativement détaillées.

 

Extrait du livre  page 88 ICI: LE MYSTERE DES UMMITES

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54