22 mars 2016 ~ 0 Commentaire

COMMENT TOUT CELA EST-IL ARRIVE

séparé de soi

Comment sommes-nous devenus tellement séparés de notre Soi ?

Réponse : Lorsque vous avez décidé que vous n’étiez pas parfaits. En cours de route, lors de la transmission des mythes et des récits, vous vous êtes faits à l’idée que vous étiez moindres que le monde et la vie qui vous entouraient.

Vous avez constaté l’effet qu’avaient sur vous les vents, la pluie, les orages et la Vie même, et vous avez déterminé que les « dieux » étaient plus puissants que vous. Que malgré tous vos efforts, vous ne pourriez jamais être aussi puissants. Ainsi, vous vous êtes crus imparfaits, « moindres que » les dieux. Dans votre colère et votre frustration, vous vous êtes retournés contre vous-mêmes, vous jugeant et vous condamnant pour ne pas être  » à la hauteur ».

La première expérience humaine d’insuffisance ne s’est pas produite dans votre monde extérieure, nettement débordant, mais en vous, un espace qui s’avérait très chétif comparé à l’abondance et à la magnificence extérieure du monde. Un seul regard vers le ciel nocturne suffisait à vous convaincre de la majesté de ce que vous appeliez NON-VOUS et du caractère chétif de ce que vous appeliez Vous.

De cette idée de vous, vous ne vous êtes jamais rétablis. Mais à présent peut survenir votre guérison. Ce peut être le moment du rappel. Car je suis venu vous livrer un grand secret : Vous êtes comme les étoiles.

Non pas au figuré, comme dans un poème ou une chanson, mais littéralement. Votre composition chimique est la même. On retrouve en vous les mêmes oligo-éléments que dans tous les corps célestes – et en fait, dans tout ce qui existe.

Cela vous surprend-il ? Etes-vous étonnés d’apprendre que rien n’st composé d’autre chose que de différentes combinaisons et concentrations de la Seule Substance qui soit ? Vous ne devriez pas. Je vous le répète depuis longtemps.

Oui, tu nous l’as dit, mais je crois que la plupart des humains pensaient que c’était au figuré, et non à prendre à la lettre.

C’est une vérité littérale, mon enfant.

VOUS NE FAITES TOUS QU’UN. Aux premiers stades de son développement, votre race ne pouvait pas le comprendre. A présent, aux premières années de son adolescence, elle le peut.

Notre espèce est dans son adolescence ?

Aux premières années de son adolescence. Mais dans l’état actuel des choses, elle pourrait bien ne jamais atteindre la maturité. Vous vous querellez les uns avec les autres comme des enfants qui ne veulent pas partager leurs jouets.

Extrait du livre ICI : NOUVELLES REVELATIONS

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54