22 février 2016 ~ 0 Commentaire

LA VOIX TOLTEQUE DE LA LIBERTE

TOLTEQUES

Tout le monde parle de liberté. Sur toute la planète des peuples, des races, des pays différents se battent pour elle. Mais qu’est-ce que la liberté ? En Amérique les gens prétendent vivre dans un pays libre. Mais sont-ils vraiment libres ? Sommes-nous libres d’être qui nous sommes véritablement ? La réponse est non, nous ne le sommes pas. La véritable liberté est de pouvoir être libre d’être qui nous sommes vraiment.

Qui nous empêche d’être libre ? On accuse le gouvernement, le temps, les parents, la religion, on accuse même Dieu. Mais qui nous en empêche vraiment d’être libre ? Nous-mêmes. Que signifie véritablement être libre ? Parfois on se marie puis on dit avoir perdu sa liberté ; ensuite on divorce et on n’est toujours pas libre. Qu’est-ce qui nous retient ? Pourquoi ne parvient-on pas à être soi-même ?

Il est inutile de condamner vos parent sou quiconque vous ayant maltraité au cours de votre vie, y compris vous-mêmes. Mais il est temps de mettre un terme à ces mauvais traitements. Il est temps de vous libérer de la tyrannie du Juge, en changeant le fondement de vos propres accords. Il est temps de vous libérer du rôle de la Victime.

Votre vrai moi est encore un petit enfant qui n’a jamais grandi. Parfois cet enfant surgit lorsque vous vus amusez et que vous jouez, lorsque vous vous sentez heureux, que vous peignez, que vous écrivez de la poésie ou vous jouez du piano, ou que vous vous exprimez d’une façon ou d’une autre. Ce sont les moments les plus heureux de votre vie, lorsque votre vrai moi se manifeste, que vous ne vous souciez plus du passé ni de l’avenir. Vous êtes redevenu un enfant.

Mais quelque chose transforme tout ceci : on appelle cela les responsabilités. Le Juge dit : « Attend un peu : tu es responsable, tu as des choses à faire, tu dois travailler, tu dois aller à l’école, du dois gagner ta vie« . Toutes ces responsabilités nous reviennent à l’esprit. Nos visages  changent et nous redevenons sérieux.

Ce que nous cherchons, c’est la liberté d’être nous-mêmes, d’exprimer qui nous sommes. Mais en observant notre vie, nous voyons que la plupart du temps nous agissons simplement pour faire plaisir à autrui, pour être accepté par les autres, plutôt que de vivre notre vie pour nous faire plaisir à nous-mêmes. Voilà ce qui est arrivé notre liberté.  Et c’est ainsi que dans notre société et dans les autres sociétés de la planète, neuf cent quatre vingt dix neuf personnes sur mille sont complètement domestiquées.

Voilà pourquoi il est important de maîtriser votre propre rêve et voilà pourquoi les Toltèques sont devenus des maîtres du rêve. Votre vie est la manifestation de votre rêve : c’est une œuvre d’art. Et vous pouvez changer de vie chaque fois que vous n’appréciez pas ce rêve. Le maîtres du rêve font un chef d’œuvre de leur vie ; ils contrôlent leur rêve en effectuant des choix. Chaque action entraîne des conséquences, et un maitre du rêve est conscient de cette logique de ces conséquences.

Etre un Toltèque est un mode de vie dans lequel n’existent ni leaders ni disciples ; chacun a et vit sa propre vérité. Un Toltèque devient sage, sauvage, et il redevient libre.

EXTRAIT du livre : LES 4 ACCORDS TOLTEQUES 

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54