24 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

LOUIS XIV – L’ENVERS DU SOLEIL

 

LOUISLe roi choisit les rapporteurs : Olivier d’Ormesson et Le Cormier de Sainte Hélène. Les considérant comme suspects de partialité, la famille Fouquet les récuse. Le roi, de nouveau, passe outre ; De même que jugent le président du tribunal, Lamoignon, trop tiède, il le remplace par le chancelier Séguier. De son côté, Fouquet récuse le procureur général, Omer Talon, le greffier et deux juges, dont un parent de Colbert. On passe encore outre ; Il demande communication de toutes les pièces pour préparer sa défense. On refuse. Alors, devant une telle partialité, ceux que le pouvoir croyait ses « créatures » se mettent à virer de bord, et notamment d’Ormesson ; il démontre, lors de son enquête, que les documents soi-disant saisis chez Fouquet et qui servent de pièces à conviction sont des faux.

Alors, le pouvoir décide de frapper un grand coup. Colbert fait enlever à d’Ormesson l’intendance de Picardie dont il était le titulaire et va en personne chez le père du trop impartial rapporteur pour tâcher de lui faire voir où est l’intérêt de son fils. Sans aucun résultat.

Toutes ses manœuvres du pouvoir, cet étalage indécent de son arbitraire font le plus mauvais effet dans le public. D’autant que, malgré les mesures prises par la police, les pièces du procès et les défenses de Fouquet rédigées par celui-ci, reproduites par des imprimeries clandestines, circulent partout. Les amis de Fouquet, imitant Olivier d’Ormesson, refusent de se laisser intimider. Ils rédigent d’innombrables lettres pour le plaindre, ou, s’ils ont la Muse pour eux comme La Fontaine, le font en vers.

Une multitude de chansons et de satires paraissent contre ces hyènes qui s’acharnent sur le surintendant, influencée par ce vaste mouvement d’opinion, la chambre de justice se durcit contre le coup de boutoir du pouvoir. Alors on la transporte hors de ce Paris pernicieux, a Fontainebleau, tout près du maître qui réside au château.

Quant  Fouquet, après lui avoir fait changer quatre fois de prison, on l’enferme au château de Moret. Du coup, il n’a plus le droit de voir ses avocats plus de deux fois par semaine, et en présence du capitaine d’Artagnan qui, après l’avoir arrêté à Nantes, est resté son geôlier.

Aux coups de force, Fouquet répond par des récusations, d es requêtes, des protestations. Formé par sa longue expérience au parlement, il fait mouche à tout coup. A ce jeu, la subtilité de la souris se rit de la brutalité du chat….

Extrait page 137 – JE VENDS CE LIVRE ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/09/27/louis-xiv-de-michel-de-grece/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54