21 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Interview d’Appel-Guéry

Question : Appel-Guéry, pourquoi s’intéresser aux « extraterrestres » ?

imagesAppel-Guéry : L’humanité, rentrant progressivement par l’ère spatiale dans une phase plus cosmique de son évolution, tourne son regard vers les étoiles et s’intéresse de plus en plus à la présence éventuelle d’autres formes de vie dans l’univers. Néanmoins, comme devant tout phénomène inconnu et plus ou moins mystérieux, la complexité des faits a pour conséquence un certain nombre de confusions en ce qui concerne l’appréhension du phénomène extraterrestre. C’est pourquoi il est bon de faire une distinction entre les divers types de recherches qui sont menées à ce sujet.

Question : Comment est étudié le phénomène extraterrestre actuellement ?

Appel-Guéry : L’ufologie s’occupe essentiellement de recueillir et d’étudier statistiquement les observations d’ovnis réalisées depuis des années, avec l’étude des caractéristiques et traces laissées lors des passages des présences extraterrestres.

L’exobiologie étudie la vie dans l’univers, ses traces dans les météorites et, éventuellement, celles d’extraterrestres en présence sur la Terre.

La psychophysiologie cherche à clarifier les rapports entre la physiologie et la psychologie, étude qui débouche sur une meilleure compréhension du fonctionnement de l’organisme humain et des possibilités de développement qui le concerne, jusqu’à atteindre des facultés de conscience supérieure, éventuellement de type télépathique, permettant d’établir des contacts avec des entités cosmiques à dimension de conscience supérieure soit par leur évolution plus avancée, soit par leur type de structuration plus performante que celle de la race humaine.

Question : Quelles sont les personnes concernées ?

Appel-Guéry : De par le monde, il y a beaucoup de gens qui, soit par expérience de contact personnelle, soit par simple goût de la vérité, ont eu le courage de ne pas se fermer les yeux devant un phénomène qui existe, et ont réussi, à force de ténacité et de patience à commencer une certaine clarification du sujet, faisant ainsi progressivement avancer l’humanité dans une meilleure compréhension de sa place au sein du Cosmos.

video

Image de prévisualisation YouTube

Question : Quels sont les résultats des recherches ?

Appel-Guéry : Les ufologues nous transmettent que, depuis 1977, il y a eu plus de 90.000 témoignages d’observations répertoriées, dont 18.000 environ concernent des cas d’atterrissage. On estime à plus de 100 millions le nombre de témoins d’apparitions ovnis depuis 1945.

Dans 31 % des cas, la forme est discoïdale mais il s’est présenté diverses formes : ronde, cylindrique, ovoïde, etc. La couleur est variable : rouge orangé, métal, blanche, verte, changeante.

Les objets sont silencieux en vol dans 60 % des cas.

Les témoins sont d’origines diverses : les techniciens sont les plus nombreux (20 %), mais il y a les militaires (13 %), les ingénieurs (12 %), les pilotes (10 %), les astronomes (5 %), etc.

De nombreuses photos ont été prises dans tous les pays, et il y a même des films qui existent, montrant très clairement des ovnis en vol. Tout ceci a été présenté dans de nombreux congrès ufologiques, parfois dans quelques articles de presse ; d’excellents ouvrages sont parus, mais on peut dire que les informations essentielles sont très peu diffusées par rapport à leur importance pour l’humanité et il faut faire de très sérieuses recherches personnelles pour être un peu documenté.

Question : L’ufologie est assez bien connue maintenant, mais qu’est-ce que l’exobiologie ?

Appel-Guéry : Un deuxième volet de l’étude des phénomènes extraterrestres est réalisé par l’exobiologie qui a réussi à prouver l’existence de la vie au-delà de la Terre, par la présence de certaines traces dans les météorites ou l’analyse des prélèvements effectués par les sondes spatiales. À la suite de savants calculs, l’exobiologiste Carl Sagan a estimé, en tenant compte de tous les paramètres nécessaires à l’existence de la vie, qu’il pouvait y avoir dans la galaxie 1 planète sur 1 million qui possède de l’eau et qui, si les conditions atmosphériques et de température s’y prêtent, serait susceptibles d’abriter la vie. Étant donné qu’il y a dans notre galaxie plus de 100 milliards d’étoiles avec leur cortège de planètes, ceci nous permet d’imaginer le nombre de races diverses qui peuvent visiter éventuellement la Terre. C’est pourquoi il ne faut pas considérer que les extraterrestres sont tous bons ou tous mauvais. Il faut simplement considérer que, sur le nombre, il peut y en avoir des favorables à l’évolution humaine et d’autres qui peuvent lui être hostiles.

Question : Que peut-on en déduire ?

Appel-Guéry : À l’heure actuelle, l’humanité, parvenant doucement au début de l’âge cosmique à l’aide de fusées et de satellites, risque d’avoir à prendre ses pleines et entières responsabilités vis-à-vis d’autres civilisations qui ne seront pas forcément très patientes envers les humains si leur attitude leur pose problème, en raison des perturbations qu’ils occasionnent à l’équilibre des systèmes cosmiques dont ils ignorent encore presque tout du fonctionnement.

Il est sûr que pour les êtres qui ont déjà des contacts formels avec des extraterrestres, la question de la présence de vie dans l’univers ne se pose plus, ils en ont la certitude.

Question : Qu’entend-on exactement quand on dit qu’une personne est contactée ?

Appel-Guéry : Un contacté est une personne qui a vécu une communication ou qui a pu s’intégrer, en partie ou totalement, dans une autre dimension d’énergie ou de conscience.

Chaque être humain est susceptible de résonner avec les multiples dimensions de l’Esprit, de l’âme et de la matière. Que nous en soyons conscients ou non, nous effectuons sans cesse, dans notre vie de tous les jours, des corrélations entre ces dimensions et des transferts d’énergie d’un plan à autre.

De nombreux individus ont été contactés ; certains sont restés discrets, soit par peur du ridicule, soit sous la pression et les menaces dont ils furent l’objet par diverses organisations; par contre, certains ont parlé et essayé de transmettre ce qui leur avait été dit, en écrivant, en faisant des conférences ou des films.

Ainsi, Eugenio SiragusaGeorge AdamskyBilly Meier et d’autres moins connus font partie de ces êtres qui ont essayé d’expliquer leurs expériences de contact avec preuves photographiques ou autres à l’appui. Ils ont contacté beaucoup de gens, même des gouvernements de certains pays. Ils n’ont pas manqué d’essuyer de très lourdes attaques de la part de leurs concitoyens, car tous les pionniers dérangent et sont l’objet de persécutions. Rien n’a changé depuis des milliers d’années, que ce soit dans la philosophie, la religion, la science ou les arts. Néanmoins, des faits étranges se sont déroulés et ont été l’objet de nombreuses controverses.

FEMME REPONSES ESSENTIELLES – livre en vente ICI http://bibliothequecder.unblog.fr/2015/12/21/femme-reponses-essentielles/  

Question : Avez-vous des exemples de contacts à nous relater ?

Appel-Guéry : Le consul Alberto Perago a décrit un contact secret qui aurait eu lieu le 24 mai 1962 en Californie entre le président Kennedy et des extraterrestres dans le cadre de la deuxième phase d’un programme intitulé « opération Saras » par les extraterrestres eux-mêmes.

Le président Carter a lui-même témoigné de sa rencontre en 1969 avec un vaisseau. Cela est consigné sur un document du NICAP (National Investigation Comittee on Aerial Phenomena). Il a dit : « C’était un ovni, il n’y a aucun doute. Il y a des tonnes de documents officiels à ce sujet, dans les archives secrètes nationales. Lorsque je serai président, je le répète, je révélerai ces documents. Le public a le droit de savoir. Il est probable qu’une autre civilisation stellaire cherche à entrer en contact avec notre monde. Nous ne pouvons fermer les yeux devant une réalité vivante quoique déconcertante ! »

Le 25 décembre 1969, les astronautes étaient attendus par de très gros vaisseaux à leur atterrissage sur la Lune. C’est pourquoi le pouls de James Lowell passa d’un rythme cardiaque normal à 120 pulsations par minute et que son message fut interrompu lors de la transmission publique, soi-disant pour des raisons techniques.

Il y a quelques années, en France, le Docteur Philippe Scheyder a présenté à la presse puis aux membres du cabinet de Charles Hernu, ancien ministre de la défense, un film tourné dans la nuit du 19 au 20 décembre 1978, à proximité de la côte orientale de l’île de Jade où peuvent être distinguées les évolutions d’un ovni d’une manière irréfutable, selon des experts américains.

Le Jeudi 18 juin 1981, au ministère du Plan à Moscou, le cosmonaute Kovalyonok a projeté devant 200 personnalités russes, le film décrivant en détails le contact qui s’est effectué à 400 km de la Terre entre Salyut 6 et une sphère extraterrestre de 8 m contenant des humanoïdes avec de très grands yeux. Une foule d’exemples et de preuves existent de l’avance du contact entre la civilisation terrienne et des civilisations extra-terriennes.

Question : Pourquoi le grand public n’est-il pas mieux au courant de ces contacts ?

Appel-Guéry : Il existe évidemment un très fort black-out sur ces informations de la part des autorités religieuses, politiques et économiques.

À titre d’exemple, le physicien nucléaire Friedman a révélé l’existence d’un règlement secret punissant de 15 000 dollars et de 15 ans de prison tout pilote américain donnant des interviews sur les ovnis. Des raisons complexes peuvent justifier cette attitude de silence. Il est certain qu’il y a déjà tellement de problèmes divers à résoudre sur la Terre, qu’il n’est pas envisageable pour certains dirigeants d’en rajouter qui viendraient d’ailleurs ! Pour d’autres au contraire, des contacts bien orchestrés avec des représentants de civilisations extraterrestres plus avancées seraient très utiles à l’humanité pour sortir de cette période atomique particulièrement difficile à stabiliser. D’ailleurs, qui peut prouver que de tels contacts ne se sont pas déjà établi avec certains représentants gouvernementaux ?

Question : Quel est le message le plus souvent reçu par les contactés ?

Appel-Guéry : C’est qu’à l’heure actuelle, il est nécessaire d’enrayer le déséquilibre qui existe en raison du développement d’une science sans conscience, c’est-à-dire trop de puissance à la disposition des humains par rapport à leur niveau de conscience et de responsabilité cosmique. 

Lire la suite ici : http://pointdereference.free.fr/m/www.erenouvelle.com/PORTC-10.HTM

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54