25 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

TROUVEZ VOTRE ANGE GARDIEN

EXTRAIT DU LIVRE 

 ange blanc rousse

Y a-t-il une corrélation entre les nombres, les lettres de l’alphabet et les parties  du corps ?

Peut-on travailler sur différents points du corps si on les associe aux plans de conscience qui se placent sur l’Arbre de  Vie ?

Y a-t-il des correspondances entre ces points et une ouverture d’esprit possible pour une prévention des maladies psychosomatiques et des désordres psychologiques ?

L’alphabet hébraïque est composé de 22 lettres-consonnes dont trois « lettres mères » : Aleph, Mem, Shine, de sept lettres « redoublées » : Beth, Ghimel, Daleth, Kaph, Pé, Resh, Taw et de douze lettres « simples » : Hé, Waw, Zayim, Heth, Teth, Yod, Lamed, Noun, Samekh, Ayin, Tsadé, Qôf.

La première, Aleph et la seizième, Ayin, peuvent être vocalisées et prononcées grâce à l’addition de points ou traits placés au-dessus, au-dessous ou à l’intérieur des lettres, ces deux lettres muettes deviennent alors sonores ; à savoir que ces points ne modifient pas leur valeur numérique.

Ces 22 lettres ont été disposées en une « roue », ce symbole de la roue que l’on retrouve partout ; le zodiaque, etc..  loi de la vie fixée en cercle, comme la couronne de lumière, émanation divine, puisque faite de la lumière et de l’énergie des anges gardiens fixés en cercle sur l’Adam Kadmon, la couronne qui correspond à la Séphirah I : Kéther.

Avec les trois lettres mères :

1/ Avec Aleph, qui est la première lettre, on retrouve le symbolisme de « souffle », de la lumière et de la couronne des Anges Célestes (72 anges lumières répartis en cercle au centre duquel se trouve un point). Le centre de ce cercle, tire sa puissante lumière, sa force, sa substance, lorsque ces enges (donc ces énergies se déplacent tous ensemble en parfaite harmonie ; à ce moment-là, au ciel comme sur terre, le mouvement des forces d’en haut, hommes, objets, paroles, le moindre brin d’herbe, rien ne se perd.

Tout est en correspondance, le monde terrestre et tous ses mouvements ont une résonance qui suit et monte en mouvement ascendant et continu dans le monde céleste ; ce mouvement est perpétuel à l’image d’un miroir, car tout ce qui est en bas est comme tout ce qui est en haut ; car l’homme est avant tout à l’image de Dieu.

Aleph est rattaché à l’élément air, donc au souffle divin, rattaché aussi aux 22 lettres, aux éléments dans le corps de l’homme, la lettre Mem par l’élément eau et la lettre Shin par le feu, les trois lettres mères, et les sept lettres redoublées : Beith, Ghimel, Daleth, Kaph, Pé, Resh, Taw. On dit que Dieu forma avec elles les sept jours de la création et de la semaine, représentés dans le visage de l’homme par ses sept orifices.

Je cède ce livre ici :

http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/17/trouvez-votre-ange-gardien/

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54