27 août 2015 ~ 0 Commentaire

INTERVIEW DE Frantz-André Burguet

 téléchargement

Frantz-André Burguet a travaillé comme journaliste pour Le MondeL’Express et écrit des critiques littéraires dans le Magazine littéraire. Il est l’auteur de plusieurs romans et de quelques scénarios. Comme romancier et scénariste, il est surtout productif dans les années 1972-19821.

 

POUR RETROUVER SON OUVRAGE, ICI :

LES MEURTRIERES

 

Qu’il suffise de dire que ce roman, libertaire plus que libertin, n’est ni un pamphlet contre la société ni une exaltation inconditionnelle de l’aventure, mais le portrait, très dur et très doux à la fois, de deux gamines de notre temps, ni meilleures ni pires que les autres. Un style rapide, sans prétentions, qui ne s’attarde pas en analyses mais court son chemin au petit trot, des observations tour à tour malicieuses, satiriques, attendries, une feinte désinvolture qui cache une profonde compassion : le lecteur retrouvera ici les qualités habituelles de F.-A Burguet. Le ton est si léger, si badin, les effets si adroitement ménagés, qu’il faut refermer le livre pour s’aviser qu’on vient de fouler un terrain scandaleux et d’assister à une tragédie.

VIDEO Image de prévisualisation YouTube

Interviewé par Frantz André BURGUET, il le fut également : Jean d’ORMESSON, écrivain, directeur du Conseil International de philosophie et de sciences humaines à l’UNESCO et rédacteur en chef adjoint de la revue Diogène se remémore les valeurs de son père, très attaché à la tradition de service public et haïssant l’argent. Il évoque également le château familial de Saint Fargeau, sa famille bourgeoise en marge de la société moderne, la ville de Rome avec qui il se sent en symbiose, sa vision de la littérature et de l’Art. Il dit ne pas croire entrer un jour à l’Académie Française… où il sera toutefois élu en 1973.L’interview se déroule sur le parvis de l’UNESCO à Paris, au Château de Saint Fargeau, à Rome et dans le hall d’un musée (non identifié).

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54