09 juillet 2015 ~ 0 Commentaire

INTERVIEW DE Philip Pullman

téléchargement (7)

Philip Pullman est aujourd’hui reconnu comme l’un des plus talentueux auteurs de la littérature jeunesse. Il s’est affirmé comme maître dans les domaines de la fantaisie mais aussi de la fiction historique pour adolescents.

Né à Norwich en Angleterre, il passe sa jeunesse à voyager. Son père, aviateur dans la Royal Air Force et sa mère dramaturge, entre autre pour la BBC, pérégrinent dans divers pays au rythme des affectations du pilote.

A l’âge de six ans, Philip Pullman quitte l’Angleterre pour le Zimbabwe. Il se souviendra longtemps des odeurs de l’Afrique.

POUR RETROUVER SES OUVRAGES, clic ICI :

A LA CROISEE DES MONDES – L’intégrale

De retour en Angleterre, le jeune Philip passe des heures joyeuses en compagnie de ses grands-parents dans un petit village du Norfolk. Son grand-père, pasteur au sein de l’Eglise Anglicane, est pour lui « le centre du monde ». « Il n’y avait personne de plus fort, de plus sage ou de plus gentil… Quand j’étais petit, il était le soleil au centre de ma vie » écrit Pullman. Et surtout, le grand-père était un conteur sans pareil. Il avait l’art de transformer les événements les plus anodins en récits époustouflants.

Son père disparaît dans un accident d’avion en Afrique. Très vite, leur mère trouve un nouveau compagnon, pilote lui aussi. Une mission conduit toute la famille en Australie. Philip y fait une découverte remarquable : la bande dessinée. Il avoue même « un jour, mon beau-père m’a ramené la BD de Superman, cela a changé ma vie… ». Batman prend le relais. Philip ne se lasse pas de relire ces histoires. Il prend conscience que raconter des histoires est un acte absolument délicieux, et que cet art lui appartient désormais.

En Australie, il prend goût à raconter des histoires de fantômes à ses amis et à son frère. Il se soucie peu de savoir si cela leur plaît ou non. Ces histoires, il les raconte pour lui. Il formule avec joie les différentes étapes de ces récits, sans jamais en connaître la fin. Il reconnaît dans sa biographie, que bien d’autres choses se sont passées en Australie mais que le souvenir le plus important qu’il ait gardé est d’avoir appris à conter.

 

VIDEO Image de prévisualisation YouTube

 

Le premier volume, Les Royaumes du Nord, sort en 1995 en Angleterre. Pullman décrit un monde parallèle au notre où chaque humain est lié à son « daemon « (pendant de notre âme sous forme animale). L’héroïne, Lyra et son daemon Pantalaimon, s’engagent à la poursuite d’horribles ravisseurs d’enfants. Armée d’une mystérieuse boussole, Lyra s’aventure vers le Nord où l’attendent de nombreux dangers. Elle rencontrera sur sa route de nombreux compagnons qui l’épauleront dans sa mission.

Les Royaumes du Nord a été récompensé par la Carnegie Medal, la plus grande distinction britannique en littérature jeunesse.

Quatre autres volumes suivront : La Tour des anges, Le Miroir d’ambre, Lyra et les oiseaux, Il était une fois dans le Nord. Tous ces volumes sont adoubés par l’ensemble de la profession. Pullman s’impose en maître dans l’art de la fantaisie. Le cycle complet a été adapté au National Theater de Londres. Le premier tome a été adapté au cinéma sous le nom A la croisée des mondes : la Boussole d’or en 2007.

Dans un style tout à fait différent, l’auteur séduit également ses publics avec J’étais un rat, illustré par Peter Bailey. Un petit garçon se fait passer pour un rat. La Mécanique du diableest une courte nouvelle qui fait écho à Faust dans un petit village allemand…

Philip Pullman se revendique avant tout comme un conteur, peu importe le style de ses histoires. « Je suis toujours le servant d’une histoire, qui m’a choisi pour la raconter et je me dois de trouver le meilleur moyen pour ce faire. »

Dans une interview, il confie « l’élément le plus satisfaisant de ma carrière est que j’ai le temps (…) de m’asseoir ici et de prendre du plaisir en compagnie de mes histoires et de mes personnages. C’est un immense plaisir et un grand privilège. »

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54