05 juin 2015 ~ 0 Commentaire

LES FILLES DE JOIE

 LES GUY DES CARS

  • Editeur :    Ernest Flammarion
  • Date de parution :    1968
  • Genre :   Grands auteurs
  • 286   pages

 

MOT de l’EDITEUR

 Agnès et Elisabeth sont jumelles. Elles ont choisi très jeunes des voies bien différentes. Elisabeth est entrée chez les Petites Soeurs des Pauvres. Agnès, victime d’une passion aveugle, a compris trop tard qu’elle n’était que la prof e d’un redoutable souteneur.
En découvrant la vérité, elle a cru devenir folle.
Remontant du gouffre, elle entrevoit une possibilité de rachat dans un nouvel amour, pur et noble, pour un officier de marine américain. Amour que Soeur Elisabeth favorisera de toutes ses forces pour arracher Agnès à son destin. C’est avec sa connaissance incomparable du coeur féminin que Guy des Cars nous décrit cette lutte de la petite soeur des Pauvres contre le monstrueux pouvoir du « Milieu » et son dénouement stupéfiant.

 

Un mot sur l’auteur :     Guy Des Cars

guy-des-cars

Né(e) à : Paris , le 06/05/1911
Mort(e) à : Paris , le 21/12/1993

Guy Augustin Marie Jean de Pérusse des Cars, dit Guy des Cars, est un écrivain.

Issu de l’aristocratie française, il est le fils de François de Pérusse, duc des Cars (1875-1941) et de Maria Teresa Edwards (1879-1941), son épouse.

Guy des Cars a fait ses études chez les Jésuites, où il entre à l’âge de 7 ans ; il n’en ressort qu’à 16. À 19 ans, il part pour le Chili pour mettre fin à une aventure galante et, lors de son retour en France, il écrit une comédie de boulevard, la Croisière pour dames seules. Il embrasse alors la carrière de journaliste. A 28 ans, il est rédacteur en chef du Jour.

Lieutenant d’infanterie, il reçoit la croix de guerre pour sa conduite au front. Après la défaite de 1940, il se retire dans le Midi, où il écrit son premier roman L’Officier sans nom, un livre de guerre. Il a écrit de nombreux romans qui ont eu un grand succès, dont L’Impure, La Brute, La Dame du cirque, Le Château du clown, Les Filles de joie, Le Faussaire, L’Envoûteuse, La Justicière, L’Entremetteuse, La Maudite.

En 1962, il fut élu directeur de l’Académie du Maine. En 1974, il publia un récit en forme de confession autobiographique, à diffusion nettement plus confidentielle sans doute, mais non dénué d’intérêt documentaire, sous le titre : J’ose.

Guy des Cars fut également un grand amoureux des arts du cirque.

 

RESUME du livre  :  

Né à Paris, Guy des Cars est l’un de nos plus grands romanciers populaires.
Sa remarquable analyse des sentiments et des pulsions, sa connaissance des caractères, notamment féminins, où l’ambition le dispute à la jalousie et ses histoires bien construites ont conquis un immense public : en plus de cinquante livres, cet auteur a séduit, étonné et diverti près de cent millions de lecteurs. Plusieurs de ses célèbres romans ont été adaptés avec succès au cinéma et à la télévision.

 

EXTRAIT DU LIVRE – LES FILLES DE JOIE      – page 43

-       Je ne renie rien du tout, ma petite Agnès. Notre liaison ne regarde pas tout le monde, voilà tout . Ah il ne faudrait pas que nous arrivions ensemble, toit et moi, à l’endroit où se feront les présentations … J’ai pensé au Fouquet’s ; c’est assez parisien. Tout le monde y passe… Je pourrais lui donner rendez-vous à cinq heures, pour bien parler avec lui de mon affaire… Tu n’arriverais, ultra-chic, que vers six heures et tu chercherais une table dans notre voisinage. T’ayant reconnue, je me lèverai pour te saluer, et le présenter M.Damet, c’est son nom… A cette heure-là, il n’y aura sûrement pas de table libre, et je t’offrirai de t’asseoir à la nôtre. Tu accepteras. Par un hasard providentiel, se coir-là, tu n’aurais rendez-vous avec personne ; tu serais une femme libre. Je te présenterai comme étant mannequin. Damet est l’un de ces hommes à s’enthousiasmer dès qu’ils entendent ce mot qu’ils croient magicien de beauté….. 

Prix de vente :     14,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54