31 mai 2015 ~ 0 Commentaire

LA TRICHEUSE

1 LES GUY DES CARS

  • Editeur :    Ernest Flammarion
  • Date de parution :    1957
  • Genre :   Grands auteurs
  • 289   pages

 

MOT de l’EDITEUR

 Entre Ida, la mère, et Edith, la fille, la confusion gagne l’esprit de Geoffroy. Après avoir vécu, quelques années plus tôt, une histoire fulgurante avec la première, il rencontre, par hasard, la seconde et va même jusqu’à l’épouser. « L’homme n’en croyait pas ses yeux : cette splendide créature –vers qui tous les regards étaient braqués et qui, sur la planchette de départ du grand plongeoir ; se préparait à s’élancer – était le portrait vivant d’Ida. Une Ida qui aurait vingt ans de moins… C’était incroyable ! ». Mais un jour, Geoffroy apprend qu’Ida est souffrante. Il quitte sa femme et court au chevet de la malade, qui reste désespérément introuvable… Un formidable roman qui explore la force du désir et les excès de la séduction.

 

Un mot sur l’auteur :     Guy Des Cars

téléchargement (8)

Né(e) à : Paris , le 06/05/1911
MortItalie à : Paris , le 21/12/1993

Guy Augustin Marie Jean de Pérusse des Cars, dit Guy des Cars, est un écrivain.

Issu de l’aristocratie française, il est le fils de François de Pérusse, duc des Cars (1875-1941) et de Maria Teresa Edwards (1879-1941), son épouse.

Guy des Cars a fait ses études chez les Jésuites, où il entre à l’âge de 7 ans ; il n’en ressort qu’à 16. À 19 ans, il part pour le Chili pour mettre fin à une aventure galante et, lors de son retour en France, il écrit une comédie de boulevard, la Croisière pour dames seules. Il embrasse alors la carrière de journaliste. A 28 ans, il est rédacteur en chef du Jour.

Lieutenant d’infanterie, il reçoit la croix de guerre pour sa conduite au front. Après la défaite de 1940, il se retire dans le Midi, où il écrit son premier roman L’Officier sans nom, un livre de guerre. Il a écrit de nombreux romans qui ont eu un grand succès, dont L’Impure, La Brute, La Dame du cirque, Le Château du clown, Les Filles de joie, Le Faussaire, L’Envoûteuse, La Justicière, L’Entremetteuse, La Maudite.

En 1962, il fut élu directeur de l’Académie du Maine. En 1974, il publia un récit en forme de confession autobiographique, à diffusion nettement plus confidentielle sans doute, mais non dénué d’intérêt documentaire, sous le titre : J’ose.

Guy des Cars fut également un grand amoureux des arts du cirque. 

RESUME du livre  

L’héroïne de cette histoire est sans doute –parmi toutes les femmes que l’auteur a décrites- la plus absolument amoureuse. Si elle triche avec la vie, et avec la mort, c’est pour garder l’homme qu’elle aime, pour lui laisser au moins un souvenir impérissable de leur amour.

Un homme rencontre une jeune femme dont le visage lui rappelle une maîtresse, plus âgée que lui et qu’il a beaucoup aimé. Or il apprend qu’Edith est précisément la fille de cette Ida qui a disparu de sa vie. Il épouse Edith. Le jeune couple part pour l’Italie. Mais le souvenir d’Ida trouble leur bonheur. Qui l’emportera ? La jeune épouse jalouse du passé ou l’absente dont l’image ne s’efface pas ? Les rebondissements de cette histoire sont tellement inattendus qu’il faut convenir, une fois de plus que Guy des Cars a gagné la partie contre la banalité de la vie. Et nul, ayant rencontré la Tricheuse, ne pourra l’oublier. 

EXTRAIT DU LIVRE –   LA TRICHEUSE    – page 39

L’après-midi même, Edith et Geoffroy Duquesne partaient en voiture pour l’Italie. Leur première étape eut lieu à l’Hôte de la Cloque de Dijon comme s’ils étaient bien décidés à ne faire aucune entorse au rite adapté par les nouveaux couples qui empruntent l’une des routes les plus classiques du bonheur. La traversée de la forêt de Fontainebleau, des collines du Morvan et de la Bourgogne avait été un enchantement ; jamais paysage ne leur avaient paru plus beaux. N’étaient-ils pas deux pour s’imprégner de la poussière de soleil ? Elle ne vit le décor qu’à travers lui, il ne rêva de nature que parce qu’elle était à ses côtés. 

Prix de vente :     14,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54