31 mai 2015 ~ 0 Commentaire

LA CORRUPTRICE

1 LES GUY DES CARS

  • Editeur :    Ernest Flammarion
  • Date de parution :    1952
  • Genre :   Grands auteurs
  • 266   pages

 

MOT de l’EDITEUR

 Lorsque l’infirmière Marcelle Davois se présente, un léger trouble s’empare immédiatement de son interlocuteur.
Il y a chez cette femme encore jeune une sévérité, une rigueur qui le mettent mal à l’aise. Mais très vite, ce sentiment fond comme neige au soleil devant ses références et ses compétences médicales, jamais, le docteur Mortier, médecin provincial qui vient de l’engager, n’a pu soupçonner les secrètes pensées derrière l’allure impassible de sa collaboratrice.  » En la regardant, je me suis demandé quel nom aurait pu lui donner un observateur ayant assisté à ses machinations criminelles depuis le premier jour où elle était entrée à mon service. Une seule dénomination me vint tout naturellement à l’esprit : « La Corruptrice » « . Et, nuit après nuit, incapable d’avouer son incroyable passion, elle noircit les pages de son journal intime…

 

Un mot sur l’auteur :     Guy Des Cars

téléchargement (3)

Né(e) à : Paris , le 06/05/1911
Mort(e) à : Paris , le 21/12/1993

Guy Augustin Marie Jean de Pérusse des Cars, dit Guy des Cars, est un écrivain.

Issu de l’aristocratie française, il est le fils de François de Pérusse, duc des Cars (1875-1941) et de Maria Teresa Edwards (1879-1941), son épouse.

Guy des Cars a fait ses études chez les Jésuites, où il entre à l’âge de 7 ans ; il n’en ressort qu’à 16. À 19 ans, il part pour le Chili pour mettre fin à une aventure galante et, lors de son retour en France, il écrit une comédie de boulevard, la Croisière pour dames seules. Il embrasse alors la carrière de journaliste. A 28 ans, il est rédacteur en chef du Jour.

Lieutenant d’infanterie, il reçoit la croix de guerre pour sa conduite au front. Après la défaite de 1940, il se retire dans le Midi, où il écrit son premier roman L’Officier sans nom, un livre de guerre. Il a écrit de nombreux romans qui ont eu un grand succès, dont L’Impure, La Brute, La Dame du cirque, Le Château du clown, Les Filles de joie, Le Faussaire, L’Envoûteuse, La Justicière, L’Entremetteuse, La Maudite.

En 1962, il fut élu directeur de l’Académie du Maine. En 1974, il publia un récit en forme de confession autobiographique, à diffusion nettement plus confidentielle sans doute, mais non dénué d’intérêt documentaire, sous le titre : J’ose.

Guy des Cars fut également un grand amoureux des arts du cirque.

 

RESUME du livre  :  

Le Dr Fortier a engagé, en qualité d’infirmière, Marcelle Davois, au physique assez ingrat mais pourvue d’une remarquable compétence professionnelle. Cette femme, qui n’a jamais connu l’amour, ne tarde pas à éprouver pour son jeune patron une passion d’autant plus violente qu’elle reste secrète.

Mais Fortier a une maîtresse et Marcelle surprend un jour les deux amants enlacés. Apprenant sur ces entrefaites qu’elle est atteinte d’un mal incurable, la malheureuse n’hésite pas à mettre en oeuvre un plan machiavélique pour contaminer l’entourage du jeune médecin et prendre ainsi sur la vie, sur la beauté et sur l’amour une revanche désespérée. 

EXTRAIT DU LIVRE –       La Corruptrice

Un matin, pourtant, une ombre vint le ternir pendant quelques instants… Je venais de pénétrer dans mon cabinet de consultation où Marcelle m’attendait, comme elle le faisait chaque matin, pour me dire les noms et maladies de clients auxquels elle s’apprêtait à rendre visite à domicilie. Je fus frappé du teint de son visage ; les traits étaient tirés, le rictus de la bouche presque douloureux … On aurait dit qu’elle n’avait pas dormi depuis des nuits. Je lui en fis le lus gentiment possible la remarque ; – « Vous n’avez pas très bonne mine, Marcelle, depuis quelque temps… vous n’êtes pas souffrante » ?

-       « Jamais je ne me suis sentie mieux, docteur » Mais la voix la trahissait ; elle avait perdu sa sécheresse, voulue…. 

Prix de vente :     14,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54