29 mai 2015 ~ 0 Commentaire

INTERVIEW DE Georges Barbarin

téléchargement (2)

On dit de l’histoire qu’elle est un perpétuel recommencement, mais on n’attache ordinairement à ces mots qu’une signification banale. Pour la plupart des gens, ceci veut dire que les mêmes mobiles font agir les hommes et les conducteurs d’humanité. En réalité, cela représente beaucoup plus et conduit à l’hypothèse de lois inexorables qui conditionnent ce qui sera, par ce qui fut.
Autrement dit, l’histoire est comme une roue tournante : le haut redevient le bas et le bas redevient le haut.

 

POUR RETROUVER SES OUVRAGES, clic ICI :

http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/11/24/comment-on-souleve-les-montagnes/

 

Dans la nature, tout se fait circulairement. Les planètes tournent sur leur axe; des satellites tournent autour des planètes; et l’ensemble tourne autour d’une étoile, dont le système tourne lui-même autour, d’un système plus grand. Mais si vastes que soient ces rotations ou ces révolutions, elles ont un circuit fermé et, dans leur cours astronomique, les mêmes conjonctions et les mêmes passages se reproduisent, de sorte que les phases d’une révolution stellaire, par exemple, sont, dans leur ensemble, une copie fidèle des phases de la précédente révolution. C’est ainsi que, tous les 26.000 ans environ, se termine une période de nutation de la Terre (ou déplacement de son axe) et recommence une nouvelle période égale de nutation.
La vie des sociétés est régie par de semblables lois et chaque évolution reproduit les caractéristiques principales des évolutions qui l’ont précédée, au point qu’il suffit peut-être d’étudier attentivement les caractéristiques d’un cycle humain révolu pour connaître les caractéristiques du cycle humain en cours et même des cycles à venir.

VIDEO http://www.dailymotion.com/video/xapmqt

En résumé, il semble que tout événement ne serait que la répétition d’événements anciens qui s’apparenteraient comme des frères. Ces événements anciens ne feraient, de leur côté, que reproduire les caractéristiques d’événements encore plus reculés. Les détails et l’ordonnance secondaires de ces événements peuvent varier mais J’ossature reste la même. Il y aurait, en un mot, des thèmes généraux sur lesquels brodent tous les âges de l’humanité.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54