16 mai 2015 ~ 0 Commentaire

La divine maîtresse

51QUm4sZFzL

  • Editeur :    Presses de la cité 
  • Date de parution :    1973
  • Genre :   Grands auteurs
  • 451   pages

 

MOT de l’EDITEUR 

Un roman de l’Inquisition. ILS avaient brûlé fils frère sur le bûcher verser hérésie; ILS l’Ontario Menace Avec Un tri Semblable versez faire des découvertes médicales vitales. Mais le Dr Antonio Servet ne voulait pas abandonner sa recherche de la vérité scientifique. AINSI l’Inquisition énoncée verser piéger et Détruire. Et Quand Tous les Autres efforts ONT Échoué, ILS Ont Décidé de le forcer à signataire de faux aveux en lui Faisant regarder le supplice de la femme Qu’il aimait 

Un mot sur l’auteur :     Franck G.Slaughter

Frank_G_SlaughterFrank Gill Slaughter, né le 25 février 1908 à Washington et mort le 17 mai 2001, est un médecin et romancier populaire américain, dont les livres se sont vendus à plus de 60 millions d’exemplaires. Il a écrit principalement sous le nom de plume Frank G. Slaughter, mais aussi sous le pseudonyme C. V. Terry.

Ses romans s’inspirent de sa propre expérience en tant que médecin et reflètent son intérêt pour l’histoire et les récits bibliques. Il a souvent présenté aux lecteurs les captivants résultats de la recherche médicale et les dernières inventions dans le domaine des technologies médicales.

RESUME du livre  :   

En 1562, vivait à Padoue un jeune professeur d’anatomie, Antonio Servetus, dont les jours, quelque peu solitaires, étaient occupés à enseigner la chirurgie. Son espoir, son avenir : entrer dans les ordres. Mais soudain, deux événements surgirent, qui changèrent irrévocablement le cours de cette vie paisible, en apportant à la fois l’amour et le danger. 

EXTRAIT DU LIVRE –  La Divine Maîtresse

 Absurde ! Ridicule ! répondit Antoine hargneusement, puis il se leva et marcha vers la fenêtre ; Mais, tout au fond de lui, un doute le rongeait, car il se souvenait de la houle chaude qui avait bouleversé son corps, lorsqu’il avait aperçu Clara, splendide et nue, debout sur son socle de modèle. Cette sorte d’attente haletante, cette excitation diffuse qui brûlait son sang tout entier, cet élan, tout cela pouvait en effet n’avoir été que poussée de désir physique. Cette pensée le remplit de grande honte et d’un vif sentiment de culpabilité. Avait-il repoussé assez fermement la tentation lorsqu’elle s’était présentée à lui, au lieu de quasiment s’y complaire, oui, de s’y complaire ? Il se tourna vers Gian et dit avec contrition :

-       Tu as raison. Qui est ton confesseur ? Il faut que j’aille le trouver dès le matin.

Prix de vente :     12,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54