28 avril 2015 ~ 0 Commentaire

L’ECOLE DES QUATRE JEUDIS

cvt_Lecole-des-quatre-jeudis_2374

  • Editeur :     Albin Michel
  • Date de parution :    1974
  • Genre :   Grands auteurs
  • 124   pages

 

MOT de l’EDITEUR

livre condensé

Il existe deux écoles: celle où l’on acquiert, en même temps que des connaissances réputées utiles, un juste sens de la discipline indispensable à la vie en société, et l’autre, la buissonnière, libre de contraintes, grande ouverte sur le prodigieux terrain de chasse qu’est, pour un petit garçon de six ans, le monde extérieur. L’école des quatre jeudis: c’est celle qu’a choisie Terry Calder.

 

Un mot sur l’auteur :      Judith Richards

hope.200

11 ans en tant que membre de la Harvard Corporation.

Judy Espoir a servi la Société et l’Université avec distinction, apportant son intelligence vive et sa profonde préoccupation pour le les aspects académiques de Harvard à toutes les délibérations de la Société humaine ainsi que, » a déclaré le président Neil L. Rudenstine.  »Son point de vue juridique et sa vaste expérience pratique ont toujours contribué une dimension importante à nos discussions. Pas moins, elle a été concernée par la qualité de la vie étudiante, et même avec toutes les dimensions de l’Université en tant que communauté, en gardant toujours à l’esprit que Harvard est une institution définie non pas par des bâtiments et des budgets, mais par des gens. Son conseil, la perspicacité et l’appui ont signifié beaucoup pour l’Université et pour moi personnellement. Nous sommes profondément reconnaissants à elle, et nous nous réjouissons de son implication continue dans Affaires universitaires, tout en respectant sa décision de réduire l’engagement exceptionnellement exigeant de temps que le service de la Société l’exige. « 

RESUME du livre  :   

Avec une opiniâtreté qui défie objurgations et châtiments, Terry fuit le monde policé de ses parents qu’agitent la naissance imminente d’un second enfant et l’entrée, imminente elle aussi, des États-Unis dans la seconde guerre mondiale. Épris d’indépendance et bouillonnant de curiosité, il part à travers les marais de la Floride avec un vieil homme qui ouvre devant lui le livre prodigieux de la nature et lui apprend la seule leçon qui compte: celle de la vie. 

EXTRAIT DU LIVRE – L’école des quatre jeudis

 C’est en 1941, la fin de l’été, une petite ville de Floride. Bientôt l’Amérique va être en guerre, mais personne ne le sait encore… Terry, espiègle rouquin de six ans, est-il coupable parce qu’il préfère, plutôt que d’aller en classe, apprendre à charmer les serpents, les oiseaux et passer ses journées dans les marécages en compagnie du vieux Mr McCree qui l’initie aux joies de la nature et de la vie? Qu’il fasse des fugues, est-ce que cela prouve qu’il n’aime pas ses parents? Ne serait-ce pas plutôt que quelque chose va de travers dans la famille Calder? Père, mère, assistante sociale, député et juge courent après le petit sauvage, mais il s’enfuit toujours. Et nous entraîne dans des Péripéties plus cocasses les unes que les autres, odyssée parmi les terrains vagues, les marais, les hautes herbes, la campagne si poétiquement évoquée… Les ombres de Tom Sawyer et de Huckleberry Finn planent sur cette délicieuse histoire d’un bon petit diable. Qui ne rêverait d’une école buissonnière comme celle-là, au milieu d’une telle nature et avec un mentor semblable à Mr McCree?… Profond et chaleureux, ce roman nous prend par le coeur et entraîne notre imagination sur les libres chemins de l’enfance retrouvée. Retrouvez Terry dans « Après la tempête ».

Prix de vente :     12,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54