30 mars 2015 ~ 0 Commentaire

LA POSSIBILITE D’UNE ILE

EXTRAIT DU LIVRE :

téléchargement« Or, que fait un rat en éveil ? Il renifle. »

 Comme il reste présent à ma mémoire, les premiers instants de ma vocation de bouffon !… Page 20…. En résumé, j’étais un observateur acéré de la réalité contemporaine…. Page 21 … ce que nous essayons de créer c’est une humanité factice, frivole qui ne sera plus jamais accessible au sérieux ni à l’humour, qui va jusqu’à sa mort dans une quête de plus en plus désespérée du fun et du sexe ; une génération de kids définitifs… .

… L’humour et le sentiment de ridicule… ne peuvent rapporter une pleine victoire que lorsqu’ils s’attaquent à des cibles déjà désarmées telles que la religiosité, le sentimentalisme, le dévouement, le sens de l’honneur, etc.., il se montre au contraire impuissant à nuire sérieusement aux déterminants profonds, égoïstes, animaux de la conduite humaine….

 La mise à mort de la morale était en somme devenue une sorte de sacrifices rituels producteurs d’une réaffirmation des valeurs dominantes du groupe — axées depuis plusieurs décennies sur la compétition, l’innovation et l’énergie plus que sur la fidélité et le devoir…. La fluidification des comportements… s’accommodait… par contre parfaitement de l’exaltation permanent de la volonté et du moi. Toute forme de cruauté, d’égoïsme cynique ou de vigilance était donc la bienvenue… Par Diogène le cynique » …. Les cyniques, c’est un point en général oublié de leur doctrine, préconisaient aux enfants de tuer et de dévorer leurs propres parents dès que ceux-ci, devenus inaptes au travail, représentaient des bouches inutiles… …. jeunesse, beauté, force : les critères de l’amour physique sont exactement les mêmes que ceux du nazisme…

Je compris également que je n’avais pas atteint l’âge tiers, celui de la vieillesse véritable, où l’anticipation de la perte du bonheur empêche même de le vivre…..Dans le monde moderne qu’on pouvait être échangiste, bi, trans, SM, mais il était interdit d’être vieux. Page 213.

Nul ne peut voir par-dessus soi, écrit Schopenhauer pour faire comprendre l’impossibilité d’un échange d’idées entre deux individus d’un niveau intellectuel trop différent….  .

Fondamentalement destinée à la controverse et au désaccord, la parole restait marquée par cette origine belliqueuse. La parole détruit, elle sépare, et lorsque entre un homme et une femme ils ne demeurent plus qu’elle on considère avec justesse que la relation est terminée. lorsqu’au contraire elle est accompagnée, adoucit et en quelque sorte sanctifiée par les caresses, la parole elle-même peut prendre un sens différent, moins dramatique mais plus profond, celui d’un contrepoint intellectuel détaché, sans enjeu immédiat, libre….. Page 90.

… C’était notre première vraie conversation, et c’était d’ailleurs me semble-t-il la première vraie conversation que j’ai avec qui que ce soit depuis des années, la dernière remontait probablement au début de ma vie commune avec Isabelle, je n’avais peut-être jamais eu de véritable conversation avec quelqu’un d’autre qu’une femme aimée, et au fond il me paraissait normal que l’échange d’idées avec quelqu’un qui ne connaît pas votre corps, n’est pas en mesure d’en faire le malheur au contraire de lui apporter la joie, soit un exercice facile et finalement impossible, car nous sommes des corps, sommes avant tout, principalement est presque uniquement des corps, et l’état de nos corps constitue la véritable explication de la plupart de nos conceptions intellectuelles et morales…. Page 217.

Si j’appelais en moi-même les élohimites les Très Sains, c’est parce qu’ils étaient, en effet, extrêmement sains. Ils ne souhaitaient pas vieillir ; dans ce but ils s’interdisaient de fumer, ils prenaient des anti-radicaux libres et d’autres choses, qu’on trouve en général dans les boutiques de parapharmacie. Les drogues étaient plutôt mal vues. L’alcool était permis, sous forme de vin rouge – à raison de deux verres par jour. Ils étaient un peu régime crétois, si l’on veut. – Page : 118 

Je quitterai sans regret une existence qui ne m’a apporté aucune joie effective…. À 168.

Les élohimites forment rarement des couples stables, ils peuvent vivre ensemble deux ou trois ans, parfois plus, mais le prophète encourage vivement chacun a gardé son autonomie et son indépendance, en particulier financière, nul ne doit consentir à un dessaisissement durable de sa liberté habituelle, que ce soit par un mariage ou un PACS, l’amour doit rester ouverts et pouvoir être constamment remise en jeu, tels sont les principes édictés par le prophète. …. Page 196.

« la science, l’art, la création, la beauté, l’amour… Le jeu, la tendresse, les rires… Que la vie, mes chers amis, est belle ! Qu’elle est merveilleuse, et que nous souhaitons la voir durer éternellement !… Cela mes chers amis, sera possible, sera très bientôt possible… La promesse a été faite, et elle sera tenue. » (Le prophète) … Page 254

… Je savais que la plupart des gens naissent, vieillissent et meurt sans avoir connu l’amour…. Peu après l’épidémie dite « de la vache folle », de nouvelles mesures furent promulguées dans le domaine de la traçabilité de la viande bovine. Dans la rayon boucherie de supermarchés, dans les établissements de restauration rapide, ont pu voir apparaître de petites étiquettes , en général ainsi libellé : « Né et élevé en France. Abattu en France. » Une vie simple, en effet.  … Page 174

L’amour est simple à définir, mais il se produit peu – dans la série des êtres. À travers les chiens nous rendons hommage à l’amour, et à sa possibilité. …. Page 190

La beauté, la compassion, la fidélité, l’altruisme demeure donc près de nous comme des mystères impénétrables, cependant contenues dans l’espace limité de l’enveloppe corporelle d’un chien. De la solution de ce problème dépend l’avènement, au nom, des Futurs …. De Page 79

Qu’est-ce qu’un chien, sinon une machine à aimer ? On lui présente un être humain , en lui donnant pour mission de l’aimer — et aussi disgracieux, pervers, déformé ou stupide soit-il, le chien l’aime. Cette caractéristique était si surprenante, si frappante pour les humains de l’ancienne race que la plupart — tous les témoignages concordent — en venait à aimer leur chien en retour. Le chien était donc une machine à aimer à effet d’entraînement – dont l’efficacité, cependant, restait limitée au chien, il ne s’étendit jamais aux hommes…….. L’amour semble avoir été pour les humains de l’ultime période l’acmé et l’impossible, le regret et la grâce, le point focal où pouvait se concentrer toute souffrance et toute joie … Page 191.

… L’amour non possessif ne paraissait concevables que si on vivait soi-même dans une atmosphère saturée de délices, d’où toute crainte était absente, en particulier la crainte de l’abandon et de la mort, qu’il impliquait au minimum, et entre autres choses, l’éternité… Page 198.

Refusé de faire quelque chose parce qu’on l’a déjà fait, parce qu’on a déjà vécu l’expérience, conduit rapidement à une destruction, pour soi-même comme pour les autres, de toute raison de vivre comme de tout futur possible et vous plonge dans un ennui pesant qui finit par se transformer en une amertume atroce, accompagnée de haine et de rancoeur à l’égard de ceux qui appartiennent encore à la vie… Page 208.

… une très jolie jeune fille devant qui tous les visages s’ouvrent, toutes les difficultés s’aplanissent, accueillie partout comme si elle était la reine du monde, devient naturellement une espèce de monstres d’égoïsme et de vanité autosatisfaite. La beauté physique joue ici exactement la même rôle que la noblesse de sang sur l’ancien régime… Et la brève conscience qu’elle pourrait prendre à l’adolescence de l’origine purement accidentelle de leur rang cède rapidement la place chez la plupart des très jolie jeune fille à une sensation de supériorité innée, naturelle, instinctive, qui les place entièrement en dehors, est largement au-dessus du reste de l’humanité…… en vient à considérer le reste du monde comme composé d’autant de serviteurs…. la seule chose qui puisse la sauver sur le plan moral, c’est d’avoir la responsabilité concrète d’un être plus faible, d’être directement et personnellement responsable de la satisfaction de ses besoins physiques, de sa santé, de sa survie — c’est être pouvant être un frère ou une soeur plus jeune, un animal domestique, peu importe. Page 218.

Ce livre est à vendre sur ce Blog ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/09/30/la-possibilite-dune-ile/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54