28 mars 2015 ~ 0 Commentaire

L’INTUITION, une voix qui ne trompe pas

dv307014-413x396EXTRAIT DU LIVRE : 

Certaines personnes semblent savoir utiliser leur intuition plus que d’autres. Les clairvoyants, par exemple, mais pas uniquement eux. Ceux qui accordent de l’importance à leur intelligence intuitive le font en général parce qu’ils l’ont expérimentée à plusieurs reprises. Si, en effet, vous avez déjà écouté votre petite voix intérieure et que cela vous a réussi, vous aurez tendance à vous y fier davantage parce que vous savez qu’elle peut vous indiquer de bonnes directions. Chaque fois que nous suivons notre intuition, sans l’avoir consciemment recherchée, nous ouvrons de plus en plus notre esprit à la possibilité d’y croire et de nous en servir. Être réceptifs à notre intuition nous invite simplement, en l’écoutant, à retrouver le chemin qui nous mène à elle. La porte pour y accéder est là, en nous, proche. Elle n’est pas verrouillée. Il suffit de l’ouvrir et d’accepter l’idée que notre intuition nous conseille au mieux en accueillant, sans jugement, tout ce que nous « entendons » et tout ce que nous ressentons. Cette porte, je l’imagine donnant sur le canal que j’ai évoqué plus haut. C’est une image, bien sûr. Je l’utilise parce qu’elle me permet de visualiser et, d’une certaine manière, de matérialiser l’idée que je me fais de l’intuition. Elle m’aide à clarifier ma pensée. C’est aussi un moyen rapide et simple de me représenter mon intuition à tout moment et de me mettre en contact avec elle par la photo du canal ou de la porte qui s’imprime mentalement. Le canal symbolise pour moi l’accès à la connaissance supé- rieure de soi, des autres et du monde, l’accès au divin en l’homme.

Chez l’animal, on ne parle pas d’intuition, on parle d’instinct. Le chien sent venir l’orage, un tremblement de terre, etc. En ce qui concerne l’homme, la tendance est également de parler d’instinct lorsqu’il s’agit de choses vitales, de tout ce qui a trait à son corps : survie, plaisir, impulsions, etc. On parle alors d’instinct de conservation, d’instinct maternel ou autre. L’instinct est aussi une aptitude naturelle à deviner ou à pré- voir. Il peut nous avertir d’un danger et nous sauver la vie. En témoigne notamment l’expérience qu’a relatée une jeune femme à l’émission télévisée C au programme, animée par Sophie Davant7 , à laquelle je participais. Cette jeune femme avait pu éviter un accident de justesse parce que, quelques secondes avant qu’il ne se produise, le pied qu’elle avait engagé sur la chaussée était revenu – tout seul – sur le trottoir. On peut dissocier instinct et intuition, bien qu’ils soient souvent considérés comme des facultés de perception très proches. L’instinct se distingue quand il déclenche une réaction immédiate et irréfléchie chez l’homme pour qu’il se préserve physiquement. Il pousse à agir dans l’instant devant un danger, une nécessité vitale – le bébé qui tète – ou pour répondre à un désir. Le lien avec le corps est direct et évident. L’intuition nous donne une information immédiate, toujours sans réflexion. Elle est plus mentale, plus proche de la pensée, même si elle ne se manifeste pas de manière rationnelle. Intuition et instinct nous donnent accès à une connaissance que nous ne pouvons généralement pas retrouver par le raisonnement. L’intuition intervient quand on prend une décision sans savoir pourquoi on la prend et qu’on se rend compte ensuite qu’on a eu raison de le faire.

Je vends ce livre ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/11/lintuition-une-voix-qui-ne-trompe-pas/

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54