29 janvier 2015 ~ 0 Commentaire

EXTRAIT du livre  » Le livre des runes » : la rune FA

 

 

Page 73 :

téléchargement (3)Dans le langage mythologique germanique, on se rend compte d’une confrontation entre le roi des cerfs et la laie, la Grande Mère. Psychologiquement parlant, il s’agit là d’un stade où le masculin se détache déjà sensiblement du féminin, sans être encore en mesure cependant, de s’en distancier tout à fait. La mythologie celtique, dont l’étude est susceptible d’apporter des éclaircissements à votre question, correspond à ce stade.

Le père apparaît au premier plan, comme géniteur et créateur. La réponse peut se référer à votre propre père, à une personne qui vous en tient lieu ou à vous-même à titre de père. Si vous prenez « père » comme archétype, on peut dire que vous vous trouvez dans la zone d’influence de cet archétype.

Vous ne pouvez attendre du père l’amour attentif de la mère ; en revanche, vous obtiendrez de lui une aide paternelle, en particulier lorsque vous vous trouverez en difficulté. C’est une aide masculine qui ne s’exprime pas par la tendresse des mots, mais se traduit par des actes fermes et écarte le péril. C’est pourquoi le charme échappe à la femme du prince et promet son assistance uniquement en cas de réel besoin.

Votre situation, révèle par FA, est extrêmement féconde. Vous disposez d’une grande créativité et son utilisation dépend de vous. Vous êtes capable d’impressionner profondément le sexe opposé, de l’ensorceler ou bien d’engendrer ou de porter un enfant en vertu de l’activité créatrice la plus naturelle du monde. Vous pouvez encore « sublimer » cette énergie et cette créativité, vous employer à des activités artistiques ou bien donner à votre vie un nouvel élan ; vous en retirerez une plus grande liberté. Si c’est le sens de votre question ou si des pensées similaires vous préoccupent actuellement, il serait tout à fait opportun de mettre ces projets à exécution. La rune FA témoigne de ce que vous disposez à cet effet de toute l’énergie nécessaire. Vous êtes, en quelque sorte, assez mûr pour devenir libre.

Gardez-vous cependant des exagérations, de peur que l’espace souterrain et l’inconscient ne se déchaînent trop puissamment et ne causent des dommages auxquels il ne sera plus possible de remédier. Freyr est une bête puissante, Freyja la plus sauvage des laies. Comme toujours, il faut s’en tenir à une juste mesure. Rendez-vous dans la nature sauvage. Comme aucune autre rune, FA réfléchira la sagesse séculaire et la magie oubliée de la Grande Mère, La Terre.

 Je vends ce livre, alors clic ici :

http://bibliothequecder.unblog.fr/2015/01/07/le-livre-des-runes/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54