07 décembre 2014 ~ 0 Commentaire

LA VOIE DE LA LUMIERE

mQw1fMvMMR5pOEEKTNb94AQ

  • Editeur :    Presses du Châtelet
  • Date de parution :    1997
  • Genre :   Spiritualité
  • 297   pages

 

MOT de l’EDITEUR

 De nombreuses philosophies du bonheur ont vu le jour. La plupart, cependant, restent matérialistes. Elles montrent un manque de connaissance surprenant de la mort, ainsi que des processus spirituels qui permettent d’aborder l’après-mort avec courage et compétence.  » Dans ce livre fondamental pour la compréhension du bouddhisme, le Dalaï-Lama analyse un texte renommé de l’un de ses prédécesseurs, le troisième Dalaï-Lama, pour nous éclairer sur l’essence de la vie. Il nous rappelle que la voie de la lumière passe par quelques grands sujets de méditation :  » la certitude de la mort, l’incertitude du moment de la mort et la vérité qu’au moment de la mort seuls nos progrès spirituels ont de la valeur. 

Un mot sur l’auteur :     Dalaï Lama

200px-Tenzin_Gyatso_-_Trento_2013_01Le dalaï-lama est reconnu par les Tibétains de confession bouddhiste comme le plus haut chef spirituel (religieux) du Tibet et une émanation du bodhisattva de la compassion.

Il est également le chef temporel (politique) du gouvernement du Tibet depuis le xviie siècle jusqu’à la première moitié du xxe siècle et du gouvernement tibétain en exil de 1959 à 2011. Le « dalaï-lama » est un moine de l’école Guélougpa (dite des « bonnets jaunes »), une des quatre écoles du bouddhisme tibétain, fondée par Tsongkhapa (1357-1419). Le mot, qui signifie « Océan de Sagesse », est issu de deux termes accolés :

Dalaï est un mot mongol (en mongol cyrillique : далай) signifiant « mer » et est la traduction du mot tibétain Gyatso (rgya mtsho), le nom de Sonam Gyatso qui fut le premier à porter le titre.

Lama (bla ma), qui est un mot tibétain signifiant « maître spirituel ». 

RESUME du livre  :  

Ouvrage à la fois pédagogique et inspirant, qui permettra de situer les multiples aspects de la pratique et de l’étude bouddhiste, et de les approfondir à la lumière de l’expérience du dalaï-lama et des grands maîtres qui l’ont précédé. 

EXTRAIT DU LIVRE –  La voie de la Lumière   – page 57  

 Toutes les qualités positives bénéfiques à notre vie présente et à nos vies futures s’acquièrent par le développent d’une amitié avec un maître spirituel ; c’est pourquoi nous devrions nous engager dans une telle relation avec sagesse et prudence ; Que nous apportera de nous dévouer à un maître qui nous fera perdre du temps et nous dirigera au travers d’expériences déformées des enseignements ? Mais vaut d’abord apprendre ce qu’li faut rechercher chez un maître, puis bien examiner tout maître éventuel avant de s’engager à pratiquer sous sa direction….

Prix de vente :     12,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54