28 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

ON A PERDU LA MOITIE DE L’UNIVERS

books

  • Editeur :    Pluriel (Hachette)images (5)
  • Date de parution :    1997
  • Genre :   E.T
  • 183   pages

MOT de l’EDITEUR

A travers des milliers de cosmologies alternatives qui naissent actuellement, il sera sans doute possible de construire, prenant une idée là, une autre ici, quelque cosmologie future irréprochable et cohérente. Au moins, deux choses sont-elles certaines : la cosmologie doit rendre compte de tous les faits observés, et si certains faits n’ont pas de « signification cosmologique » (heureusement!), il faut le démontrer. De plus la cosmologie doit s’appuyer sur la physique connue, dans les limites de sa validité, comme celle de la relativité générale. Quelle que soit l’issue du débat, on doit se féliciter que JeanPierre Petit ait rédigé cet ouvrage, sans doute sujet à controverse, et par là même suggestif, et qu’un éditeur audacieux ait accepté de publier des idées que refusent la plupart des journaux scientifiques, par trop imprégnés des dogmes scientifiques en vigueur.  

Un mot sur l’auteur :     Jean-Pierre Petit

JPPetitJean-Pierre Petit, né le 5 avril 1937, est un scientifique français spécialiste en mécanique des fluidesphysique des plasmasmagnétohydrodynamique et en physique théorique ; il a été directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique et astrophysicien à l’observatoire de Marseille. Il est un pionnier d’un pan de recherche abandonné dans les années 1970, la magnétohydrodynamique et la magnétoaérodynamique. Il a notamment mis au point le principe de convertisseur MHD pariétal. Il a participé régulièrement à des colloques internationaux sur la MHD. En cosmologie, il a travaillé sur la « théorie de la bi-gravité ».

Il est également connu par le grand public pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique, par ses livres — surtout la série des bandes dessinées Anselme Lanturlu présentant ses travaux scientifiques —, ainsi que son implication dans le domaine de l’ufologie abordée sous l’angle scientifique, en particulier sa participation à l’affaire Ummo dont il a été le premier vulgarisateur au travers de certains de ses ouvrages, et pour son soutien aux théories non officielles (dites théories du complot ) à propos des attentats du 11 septembre 2001. 

RESUME du livre  :   

Nous trouvons-nous à la veille d’une révolution conceptuelle majeure, d’un changement profond de notre notion de cosmos ?

Jean-Pierre Petit fait le point sur nos connaissances actuelles, sur les problèmes encore en suspens et sur les hypothèses développées par les spécialistes. Les observations du télescope spatial Hubble ont brouillé les cartes.

En effet, les nouvelles mesures qu’elles ont permises impliquent que les galaxies seraient plus jeunes que les étoiles qu’elles contiennent ! Comment résoudre un tel dilemme ? Jean-Pierre Petit passe en revue les diverses solutions imaginées : si certains plaident pour un hypothétique  » pouvoir répulsif du vide « , d’autres envisagent la cohabitation de deux univers, le nôtre et un  » univers-ombre « .

Les galaxies seraient logées dans les trous d’un gruyère invisible, constitue de  » matière-ombre  » qui les empêcherait d’éclater sous l’effet de la force centrifuge. L’interaction entre ces deux univers expliquerait la structure en spirale des galaxies et l’origine des fameux quasars, ce qui prédirait une expansion cosmique turbulente. 

EXTRAIT DU LIVRE –    On a perdu la moitié de l’univers  

 Nous trouvons-nous à la veille d’une révolution conceptuelle majeure, d’un changement profond de notre notion de cosmos ? Jean-Pierre Petit fait le point sur nos connaissances actuelles, sur les problèmes encore en suspens et sur les hypothèses développées par les spécialistes.

Les observations du télescope spatial Hubble ont brouillé les cartes. En effet, les nouvelles mesures qu’elles ont permises impliquent que les galaxies seraient plus jeunes que les étoiles qu’elles contiennent ! Comment résoudre un tel dilemme ? Jean-Pierre Petit passe en revue les diverses solutions imaginées : si certains plaident pour un hypothétique  » pouvoir répulsif du vide « , d’autres envisagent la cohabitation de deux univers, le nôtre et un  » univers-ombre « .

Les galaxies seraient logées dans les trous d’un gruyère invisible, constitue de  » matière-ombre  » qui les empêcherait d’éclater sous l’effet de la force centrifuge. L’interaction entre ces deux univers expliquerait la structure en spirale des galaxies et l’origine des fameux quasars, ce qui prédirait une expansion cosmique turbulente.

Prix de vente :     10,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54