23 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

PRESENCE DES INVISIBLES

413PD2D9D6L._SY300_

  • Editeur :    Robert Laffont01images (5)
  • Date de parution :    1985
  • Genre :   Horizon spirituel
  • 214   pages

 

MOT de l’EDITEUR

La magie n’est pas autre chose que la connaissance, la maîtrise et l’utilisation (pour le meilleur comme pour le pire) de certaines forces naturelles qui échappent encore – mais plus pour longtemps – au contrôle de la Science expérimentale. Le champ privilégié d’application et d’expansion de ces forces, c’est le domaine surpeuplé d’êtres et d’entités invisibles qui coïncide en surface avec le plan terrestre où nous vivons, mais que nos sens blasés ne nous permettent pas de percevoir. Dans Présence des Invisibles, l’auteur mène l’enquête sur le mystérieux monde parallèle où prolifère cette « cinquième race » dont les représentants innombrables et variés, que nous ne voyons pas, interfèrent pourtant constamment dans notre vie quotidienne, se manifestant de façon imprévisible soit pour nous servir, soit pour nous nuire. Il s’agit de faire connaissance avec les Invisibles, d’apprendre soit à les apprivoiser, soit éventuellement à se protéger contre ceux qui se révèlent malveillants. Telles sont les leçons que le lecteur pourra tirer de ce reportage vécu aux frontières de l’Invisible. Dans ses précédents ouvrages, Roger de Lafforest avait étudié d’autres aspects de la réalité invisible : notamment les effets et les méfaits du tellurisme, les rémanences et les hantises dans les maisons d’habitation, les techniques modernes de l’influence à distance sur les individus comme sur les événements, et même les lois de la Chance. Aujourd’hui, dans son nouveau livre, ce sont les agents invisibles de toutes ces forces mal connues qu’il dénonce avec précision et humour. 

téléchargement (7)Un mot sur l’auteur :     Roger De Lafforest 

Né(e) le : 11/01/1905
Mort(e) le : 16/11/1998

Roger de Lafforest, né le 11 janvier 1905 et décédé le 16 novembre 1998, est un écrivain français. Il a été lauréat du Prix Interallié en 1939.
Roger Poumeau de Lafforest a connu plusieurs vies dont il a été difficile de démêler les fils. Son œuvre de fiction, tout à fait étonnante, est composée de cinq romans et un recueil de nouvelles publiés entre 1930 et 1966. Aventurier quelque temps, journaliste et romancier avant-guerre, il consacrera la deuxième partie de son existence à des travaux sur la parapsychologie et se taillera quelques succès éditoriaux dans ce domaine (Ces maisons qui tuent, Laffont, 1972). Les figurants de la mort, son second roman après Kala-Azar (1930), est paru en 1939 et a obtenu le Prix Interallié. 

RESUME du livre  :  

Le jeu de colin-maillard avec les êtres invisibles qui nous environnent de toutes parts n’est pas sans inconvénients ; parfois même il n’est pas sans danger. On croit s’amuser, rien de plus, et l’on s’aperçoit soudain que c’est sa vie qu’on risque, au moins sa santé et son équilibre psychique. Peut-être vaudrait-il mieux mourir idiot, plutot que de céder à la curiosité qui pousse à ouvrir le placard de barbe-Bleue. 

EXTRAIT DU LIVRE –  Présence des invisibles    – page 85  

 Il existe aussi une autre protection assez cocasse, que l’on hésite à prendre au sérieux et qui pourtant est bien réelle. Dans le chapitre précédent, je parlais des djinns, ces petits génies familiers qui vivent dans notre entourage invisible, qui deviennent parfois familiers comme des chiens domestiques et qui peuvent être dressés à tous les services ; Mais j’avais oublié de signaler qu’ils s’attachent plus volontiers aux lieux qu’aux êtres. Comme les rouges-gorges, chacun a son territoire dans lequel il ne tolère l’intrusion d’aucun de ses congénères. Si un intrus ‘y aventure, le combat s’engage immédiatement sans pitiés, sans quartier….

Prix de vente :     10,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54