22 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

SEXUALITE ET DEVELOPPEMENT SPIRITUEL

419V31RlVmL._SY300_

  • Editeur :    Guy Trédaniel
  • Date de parution :    1992
  • Genre :   Développement personnel
  • 93   pages

 

 

MOT de l’EDITEUR

Avec l’instinct de survie, la sexualité est une des forces les plus puissantes dans notre vie, bien que beaucoup de gens ne le comprennent pas. Elle est utilisée pur la procréation et le plaisir, mais elle a également un impact sur la transformation personnelle . Dans le monde actuel, nous avons rejeté la prétendue moralité « vieux jeu » mais la liberté du comportement sexuel ne nous a pas aidés à comprendre la signification ésotérique de l’énergie sexuelle. Dans cet exposé lucide, John Bennet examine des questions posées par des chercheurs gurdjieffiens et fournit des réponses sur les points suivant

Quelles influences peuvent mutuellement s’exercer entre l’homme et la femme dans la relation sexuelle ?

Y a-t-il une connexion entre sexualité et spiritualité ?

Y a-t-il des différences essentielles entre l’homme et la femme mis à part les différences physiques ?

Que peut faire l’activité sexuelle pour une relation concernant l’unité spirituelle ?

L’activité sexuelle doit-elle être réglée quand un couple cherche à se développer spirituellement ? 

Un mot sur l’auteur :     John G. Bennett

bennettJohn Godolphin Bennett, né à Londres le 8 juin 1897 et décédé à Sherbourne le 13 décembre 1974, était un écrivain spiritualiste, mathématicien, ingénieur et directeur de recherches industrielles britannique. Il travailla comme Secrétaire d’État (Royaume-Uni) pour le gouvernement de sa Majesté et dirigea des recherches relatives à l’industrie du charbon (1938-1941). Il a laissé de nombreux ouvrages inspirés par l’enseignement de Georges Gurdjieff (1877-1949). 

RESUME du livre  :  

Bennett nous rend aptes à nous comprendre et par conséquent à vivre mieux. Ses conseils peuvent nous aider à apprécier nos relations, à comprendre le rôle de chacun et à développer par là une écoute et une compréhension mutuelles. 

EXTRAIT DU LIVRE –    Sexualité et développement spirituel   – page 69  

 L’âme immortelle de l’homme, à laquelle se réfère Gurdjieff dans les Récits de Belzébuth comme au « corps de l’être supérieur » n’est pas masculine ou féminine. Elle est d’un genre tout à fait différent des parties sexuellement divisées de notre nature, et sa fonction normale dans l’homme passe pas l’union des sexes. Certains grands savants, comme par exemple Muhyiddin Ibn Arabi, disent que c’est par l’union de l’homme et de la femme que l’âme est préparée pour l’amour universel, et que l’amour de Dieu commence avec l’amour de l’homme et de la femme. Mais quand il parle ainsi, il rend explicite le fait qu’il se réfère à une union des volontés. Cette union est appelée proprement « mariage » et on dit de façon dure, mais raie, qu’un vrai mariage est un événement très, très rare dans la vie humaine, qui n’est possible que dans les cas où il  y a un potentiel pour un genre particulier de service….

Prix de vente :     10,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54