20 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

NE LE DIS A PERSONNE

415FFBVZ2QL._SY300_

  • Editeur :    Belfont
  • Date de parution :    2001
  • Genre :   Roman
  • 438   pages

 

MOT de l’EDITEUR

David et Elizabeth ont vingt-cinq ans et s’aiment depuis l’enfance. Comme chaque année, ils retournent sur le lieu de leur premier baiser, le lac Charmaine, en Pennsylvanie. Mais la baignade tourne au cauchemar. Elizabeth est enlevée, David assommé. Le corps de la jeune femme sera retrouvé non loin de là, avec une marque qui accuse un tueur en série. Huit ans plus tard, le souvenir de cette nuit d’effroi hante toujours David. À l’approche de l’anniversaire du drame, il reçoit un étrange e-mail anonyme contenant un message codé dont seuls Elizabeth et lui connaissent la clé. Qui le lui a envoyé ? Dans quel but ? Elizabeth est morte ; son père, un ancien inspecteur de police, a formellement identifié son corps. Le lendemain, David reçoit un nouveau message, clique sur le lien, et découvre le site d’une caméra de surveillance. Au milieu de la foule, un visage familier… Elizabeth ? Si elle est en vie, pourquoi est-elle restée cachée aussi longtemps ? Pour le savoir, David n’a d’autre choix que de se rendre au rendez-vous fixé par son mystérieux correspondant.Lorsque deux cadavres sont déterrés près du lac Charmaine et que la meilleure amie d’Elizabeth est sauvagement assassinée, David passe pour le coupable idéal. Poursuivi par la police, traqué par des tueurs à gages qui veulent l’empêcher de rechercher celle qu’il aime, il se lance dans une course contre la montre afin de retrouver sa femme. Mais sa quête de vérité va le conduire sur les traces d’un passé au goût amer… 

Un mot sur l’auteur :     Harlan Coben

 220px-HarlanCobenHarlan Coben, né le 4 janvier 1962, est un écrivain américain de roman policier.

Il est le premier auteur à avoir reçu trois des prix majeurs de la littérature policière aux États-Unis : le prix Edgar-Allan-Poe, le Shamus Award et l’Anthony Award. La majorité des intrigues prennent place entre Newark, New Jersey, et New York, milieu que Harlan Coben connait bien pour y avoir toujours vécu. Le protagoniste est un homme de confession juive qui doit démêler les secrets du passé de son entourage pour comprendre les raisons de ses ennuis actuels, secrets pour lesquels il n’est pas toujours innocent. L’alliance avec une femme non juive, la pratique du sport à haut niveau, la cupidité, les relations amoureuses précoces et les liens familiaux passionnels constituent le terreau des tragédies meurtrières que traversent les héros des romans d’Harlan Coben.

RESUME du livre  :  

Pédiatre, David Beck exerce dans une clinique pour le compte de Medicaid, structure sociale qui prend en charge les pauvres sans couverture sociale. Il aime son métier et l’exerce avec passion. Mais sa vie a été brisée lorsque son épouse, Elizabeth, qu’il connaissait depuis l’enfance, fut assassinée par un tueur sadique qui marquait ses victimes au fer rouge. Huit ans après ce drame, il reçoit un étrange e-mail codé dont la clé n’était connue que de lui-même et d’Elizabeth. Abasourdi, David essaie de se souvenir des détails qui entourèrent l’assassinat de sa femme, dont le propre père, officier de police, identifia formellement le corps. Impatient, il guette le prochain message qui lui donne rendez-vous le lendemain. En cliquant sur un lien hypertexte, il découvre alors le site d’une caméra de surveillance de rue et dans la foule, il voit, stupéfait, passer Elizabeth qui le regarde en articulant « Pardon, je t’aime »…

Harlan Coben, traduit pour la première fois en France, offre au lecteur, tenu en haleine jusqu’à la dernière page, un incroyable thriller parfaitement ciselé. Il a reçu trois des plus grands prix de la littérature à suspense aux États-Unis.

EXTRAIT DU LIVRE –     Ne le dis à Personne…..

 Il aurait dû y avoir un souffle funeste dans l’air. Ou un froid à vous glacer la moelle des os. Quelque chose. Une mélodie éthérée que seuls Elizabeth et moi aurions pu entendre. Un sentiment de tension. Quelque classique prémonition. Il y a des malheurs quasi prévisibles – ce qui est arrivé à mes parents, par exemple – et puis d’autres moments sombres, des moments de violence soudaine qui changent irrémédiablement le cours d’une existence. Il y a eu ma vie avant le drame. Et il y a ma vie actuelle. Les deux, hélas ! n’ont plus grand-chose en commun. Elizabeth se taisait pendant le trajet, mais cela n’avait rien de surprenant. Même gamine, il lui arrivait de sombrer dans d’imprévisibles accès de mélancolie. Murée dans son silence, elle se laissait aller à la contemplation ou à la trouille, je ne savais jamais. Ça devait faire partie du mystère, je suppose, mais là, pour la première fois, j’ai senti le fossé entre nous. Notre couple avait survécu à tant d’épreuves. Survivrait-il à la vérité ? Plus exactement, aux mensonges par omission ?
La climatisation bourdonnait doucement dans l’habitacle bleu. Dehors, il faisait une chaleur moite. Typique du mois d’août. On a traversé le pont de Milford au-dessus de la Delaware et on a été accueillis en Pennsylvanie par un sympathique employé du péage. Une quinzaine de kilomètres plus loin, j’ai repéré la borne sur laquelle on lisait : LAC CHARMAINE – PROPRIETE PRIVEE. J’ai bifurqué sur le chemin de terre.
Les pneus s’enfonçaient dans le sol, soulevant un nuage de poussière comme en plein désert. Elizabeth a éteint l’autoradio. Du coin de l’oeil, j’ai remarqué qu’elle était en train d’étudier mon profil. Je me suis demandé ce qu’elle voyait, et mon coeur s’est mis à palpiter. Sur notre droite, deux daims grignotaient des feuilles. Ils se sont arrêtés, nous ont regardés et, constatant qu’on ne leur voulait pas de mal, ont repris leur mastication. Je continuais à rouler quand soudain le lac a surgi devant nous. Le soleil agonisant striait le ciel d’orange et de violet. Les cimes des arbres semblaient être en feu.
- Je n’en reviens pas qu’on remette ça tous les ans, ai-je dit.

Prix de vente :     10,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54