17 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

Biographie de MAURICE ZUNDEL

téléchargement

  • Editeur :    Presses de la renaissance
  • Date de parution :    2004
  • Genre :   Biographie
  • 459   pages + Photos

 

 

MOT de l’EDITEUR

Ce livre trace le portrait d’un grand mystique et prophète du XXe siècle. Né en 1897 à Neuchâtel, en Suisse, Maurice Zundel est ordonné prêtre à Fribourg en 1919. Jusqu’en 1975, il mène une vie de prédication, d’accompagnement spirituel, d’étude et d’écriture en Suisse, à Paris, Londres, Le Caire et Beyrouth. Victime d’ostracisme et d’incompréhension ecclésiale, il vit dans une réelle pauvreté, se souciant particulièrement des plus humbles, attentif à tout ce qui tisse la vie humaine. sociale, culturelle, politique, économique et scientifique. D’une curiosité insatiable et d’une culture encyclopédique, il dort trois heures par nuit et étudie sans relâche pour mieux comprendre le monde. En 1972, le pape Paul VI l’appelle à prêcher la retraite de carême au Vatican. La pensée de ce prêtre remarquable connaît aujourd’hui un retentissement de plus en plus grand et se répand bien au-delà du monde chrétien. Elle touche aussi bien des intellectuels que des gens modestes, des chercheurs de sens. À travers sa correspondance, ses conférences, ses souvenirs personnels et les témoignages, pour la plupart inédits, de ceux qui l’ont connu, se fait jour un prêtre sensible à la volonté ferme, à l’intelligence claire, qui voua à l’Homme un amour tenace, empreint d’espérance. Voici enfin la première grande biographie de cet être d’exception qui, transcendant les frontières humaines et religieuses pour rejoindre chacun au plus intime et l’ouvrir à sa vérité profonde,
touche à l’universel. 

Un mot sur l’auteur :     Bernard de Boissière

grenelle81

Bernard de Boissière, jésuite, a rencontré Maurice Zundel dans sa jeunesse et ne l’a plus quitté. Il a passé sa vie à le faire connaître, à divulguer livres et témoignages, à réunir tous les documents que nous possédons aujourd’hui. France-Marie Chauvelot prête sa plume avec talent à cette entreprise débutée il y a une trentaine d’années.

Maurice Zundel est un prêtre et théologien catholique suisse. Né à : Neuchâtel (Suisse) , le 21/01/1897 – Mort à : Ouchy (Suisse) , le 10/08/1975
AVT2_Zundel_6321
Maurice Zundel est « au croisement des théologies protestantes et catholiques, de la philosophie existentielle et du personnalisme ». Ordonné prêtre pour le diocèse de Lausanne-Genève en 1919, il passe quelques années à Rome pour y obtenir un doctorat en théologie. Il s’initie aux recherches de la science, de la littérature et des arts. En 1920 sa rencontre avec le philosophe Pascal Goofy le bouleversera.

Il mène ensuite une vie itinérante de conférencier qui le conduit de Suisse en France, en Israël, en Égypte et au Liban. C’est à Paris, en 1926, qu’il fait la connaissance de l’abbé Jean-Baptiste Montini qui deviendra le pape Paul VI. Une profonde amitié liera les deux hommes tout au long de leur vie. Paul VI invite Maurice Zundel à prêcher la retraite au Vatican en 1972. Publiée sous le titre de Quel homme et quel Dieu?, cette retraite est la synthèse de sa recherche personnelle.

RESUME du livre  :   

Un grand événement s’est produit autour de ma quinzième année : la rencontre avec un ami protestant, apprenti mécanicien qui habitait la même maison que moi. Il lisait, entre autres, les livres de Victor Hugo et de Pascal pour rattraper les études que son père voulait qu’il fasse et qu’il avait refusées, ce qu’il regrettait amèrement, mais il ne voulait pas rebrousser chemin et retourner en arrière. Il a été le premier à me faire goûter l’Evangile et il a eu sur moi une énorme influence. Un jour il me demanda : « Tu connais le Sermon sur la montagne? » Et moi, plein de confusion, j’ai répondu que non. En effet, je l’avais entendu lire à l’Eglise et c’était entré par une oreille et sorti par l’autre. Alors ce garçon m’a lu le Sermon sur la montagne avec un accent si pénétrant, si personnel, si convaincu que j’en étais bouleversé… 

EXTRAIT DU LIVRE –  Maurice Zundel                  – page 223  

 La victoire du Front populaire, en 1936, bouleverse profondément Zundel. Engagé dans l’Eglise, engagé dans son amour pour le Christ, il ne peut rester silencieux. Ses convictions s’alignent en sept paragraphes d’un manifeste intitulé Le Parti de la vie, visant à présenter le règne de Dieu dans l’évolution économique et politique qui résultera du nouveau régime .. Nous retrouvons là l’idée visionnaire développée lors des grèves de Chippis en 1917 ; si l’Eglise ne fait pas son mea culpa, elle n’aura plus son mot à dire dans l’évolution économique  et sociale qui s’amorce et son silence entraînera le déssèchement des âmes….

Prix de vente :     20,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54