06 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

LE ROMAN DE LEONARD DE VINCI

le-roman-de-leonard-de-vinci-256173

  • Editeur :    Presses de la Renaissance
  • Date de parution : 2004
  • Genre :   Histoire Romancée
  • 600   pages

 

MOT de l’EDITEUR

Comment Léonard de Vinci est-il devenu l’incarnation du génie créateur ? Comment a-t-il vécu, aimé, souffert ? Avec un soin du détail et une inspiration dignes des plus grands, le romancier russe Dimitri Merejkovski (1866-1941) nous entraîne dans l’intimité d’un homme pour lequel le talent, perçu comme un don de Dieu, est un véritable sacerdoce, qu’il assume de toute son âme,
refusant les facilités de l’argent et des vanités. C’est de cette fidélité extrême, douloureuse, que jaillissent
des chefs-d’œuvre qui nous laissent entrevoir les contours d’un univers où règne la grâce. L’artiste de génie se fait ainsi passeur, intermédiaire entre le Créateur et nous. Dans cette évocation romanesque ample et profonde, la Renaissance apparaît comme la quintessence de toutes les époques, le condensé de toutes les passions, le reflet sans fin de l’univers des hommes. Freud admirait cette œuvre, où il découvrit le fameux souvenir d’enfance de Vinci – un vautour descendant sur son berceau -, qui lui inspira un de ses essais les plus célèbres. Portrait prodigieusement vivant du grand artiste, ce Roman de Léonard de Vinci est également une pièce maîtresse de la littérature russe du XXe siècle 

Un mot sur l’auteur :     Dimitri Merejkovski 

220px-MerezhkovskyDimitri Sergueïevitch Merejkovski russe, né à Saint-Pétersbourg en 1866, mort à Paris le 9 décembre 1941, est un écrivain et critique littéraire russe. Il est principalement l’auteur de romans historiques et figure parmi les écrivains les plus lus et les plus célèbres du début du xxe siècle.

Ami de Nicolas Berdiaev, proche des socialistes révolutionnaires, il espérait réconcilier Jésus et la révolution et faire de la religion l’âme du socialisme. Sa trilogie Le Christ et l’Antéchrist (1905) lui apporta une gloire mondiale. Fuyant la terreur bolchévique, il s’installe à Paris en1921 pour y demeurer jusqu’à la fin de ses jours.

Son épouse Zinaïda Hippius partageait ses opinions et fut surnommée par Léon Trotski « la Sorcière ». Comme son mari, elle accueillit avec faveur la chute du régime impérial avant de vouer aux bolchéviques une haine absolue ainsi que l’atteste son singulier Journal sous la terreur (Anatolia, 2006). Ils écrivirent à trois des essais philosophico-politiques avec Dimitri Philosophoff.

RESUME du livre    

Leonard de Vinci nous est présenté sous des facettes diverses permettant de mieux comprendre l’étendue de son savoir et ses qualités humaines . Cet esprit éclairé annonce avec trois siècles d’avance les grandes découvertes de l’ère industrielle et scientifique.
Il complète aussi l’image un peu figée de Leonard artiste et peintre, et révèle la complexité de son caractère. Il montre les difficultés de cette époque sombre où sévissait l’inquisition et replace l’histoire personnelle de Leonard dans son contexte historique et géographique. En conclusion il montre sa grandeur d’âme et son indépendance d’esprit. 

EXTRAIT DU LIVRE –  Le roman de Léonard de Vinci    – Chapitre 8  

 « En réponse à votre prière, je vous envoie le portrait de mon fils Massimiliano. Seulement, ne croyez pas, je vous prie, qu’il soit aussi petit. Nous voulions prendre sa mesure exacte, afin de la soumettre à Votre Seigneurie, mais la nourrice nous a assuré que cela empêcherait la croissance. Il grandit étonnamment ; lorsque je ne le vois durant plusieurs jours, quand je le regarde, il me semble qu’il a encore poussé, et j’en reste infiniment contente et consolée.

« Nous avons eu une grande douleur : notre bouffon Nannino est mort. Vous l’avez connu et aimé ; aussi comprendrez-vous que si j’avais perdu toute autre chose, j’aurais essayé de la remplacer ; mais pour refaire un nouveau Nannino, la nature elle-même serait impuissante

Prix de vente :     22,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54