06 novembre 2014 ~ 0 Commentaire

L’ACCUSE de J.Grisham

téléchargement (1)

  • Editeur :    Robert Laffont
  • Date de parution :    2006
  • Genre :   Policier
  • 464   pages

 

MOT de l’EDITEUR 

Le 7 décembre 1982. dans une petite ville d’Oklahoma. une jeune femme de vingt et un ans, Debbie Carter, est sauvagement violée et assassinée. L’enquête piétine malgré des indices qui conduisent â un ami de lycée avec qui elle a été vue le soir du crime. Cinq ans plus tard, c’est un autre homme, Ron Williamson, qui est arrêté par les policiers chargés de l’affaire. II sera condamné à mort. À quelques jours seulement de son exécution, des tests d’ADN l’innocentent… et désignent le vrai coupable : l’ami de lycée – qui n’a jamais été inquiété.
Douze années se sont écoulées entre l’arrestation de Ron Williamson et sa libération. Douze années pendant lesquelles la police et la justice ont accumulé les faux témoignages, les mensonges, les pseudo-expertises… 

Un mot sur l’auteur :     John Grisham

Nationalité : États-Unis
Né à : Jonesboro, Arkansas , le 08/02/1955

AVT_John-Grisham_1051En 1977, Grisham est diplômé en sciences comptables de l’université d’État du Mississippi. Après avoir obtenu une licence en droit du Mississippi School of Law en 1981, il se joint à un bureau d’avocats œuvrant dans la petite ville de Southaven. Après dix années à travailler pour celle-ci, il en assez des causes criminelles, tout en étant efficace dans les poursuites au civil.

En 1983, il est élu comme représentant à la Maison des représentants de l’État du Mississippi où il restera jusqu’en 1990.

Il publie en 1989 son premier roman, Non coupable, mais c’est en 1991, avec La firme, qu’il rencontre le succès. Depuis, L’affaire Pélican (1992), Le couloir de la mort (1994), L’idéaliste (1995), Le maître du jeu (1996) et L’associé (1999) ont contribué à en faire la figure de proue du  » legal thriller « .

Mettant à profit son expérience du barreau, il nous dévoile les rouages du monde judiciaire, et aborde par ce biais les problèmes de fond de la société américaine. Aux États-Unis, où il représente un véritable phénomène éditorial, la vente de ses livres se compte en millions d’exemplaires et ses droits d’adaptation font l’objet d’enchères faramineuses auprès des producteurs de cinéma (La firme, L’affaire Pélican).

Passionné d’écriture, il écrivait à ses heures perdues. Avec La Firme, parue en 1991 et vendue à des millions d’exemplaires, il rencontra son premier grand succès. Depuis, il a écrit dix-huit romans, tous des best-sellers. Parmi eux : L’Affaire Pélican, Le Couloir de la mort, Le Maître du jeu, L’Idéaliste, L’Associé, La Loi du plus faible, Le Testament, L’Engrenage, La Dernière Récolte, L’Héritage, La Transaction, Le Dernier juré, Le Clandestin, tous publiés chez Robert Laffont.

RESUME du livre  :  

Ce matin de décembre 1982, la jeune Debbie Carter ,gît, étranglée et violée, au pied de son lit défait.
La nouvelle pétrifie la petite ville d’Aria, perdue au coeur de l’Oklahoma. Bientôt la fièvre s’empare des services de police, jusqu’au délire. Comment expliquer que Gien (tore, dernière personne à avoir vu la victime vivante, n’ait pas été soupçonné ? Pire: comment accorder du crédit à sa seule version des faits Un innocent, Ron Willianson, va pâtir de ces grossières erreurs. Certes, son profil ne plaide pas en sa faveur : ancienne gloire locale du base-ball, alcoolique, dragueur invétéré et dépressif chronique, il fait un coupable idéal.
Mais les charges sont minces. Faux témoignages, interrogatoires musclés, acharnement : le calvaire de Williamson durera douze ans avant qu’il ne soit arraché de justesse au couloir de la mort. 

EXTRAIT DU LIVRE –   L’accusé     – page 155  

 Deux infirmière arrivèrent et conduisirent Ron dans sa chambre ; « Je voulais venir ici parce qu’il me fallait un endroit où aller », dit-il au médecin qui lui prescrivit du lithium, pour son état dépressif, et du Navane, un antipsychotique utilisé pour traiter la schizophrénie ; Dès qu’il eut retrouvé la stabilité, il quitté l’hôpital, contre l’avis du corps médical, et retourna à Ada. Gary eut l’occasion de faire un autre trajet en voiture avec Ron, jusqu’à Dallas cette fois, pour le faire participer à un programme de la mission chrétienne destinée aux ex-détenus et drogués…..

Prix de vente :     14,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54