31 octobre 2014 ~ 0 Commentaire

LES NOCES BARBARES

31890536_9785648

  • Editeur :    Gallimard
  • Date de parution :    1985
  • Genre :  Roman
  • 274   pages + dossier sur l’auteur

 

MOT de l’EDITEUR

Fruit d’une alliance barbare et d’un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère – Nicole – et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier. La situation ne s’arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à protéger Ludovic. Hantée par ses amours brisées, sombrant dans l’alcoolisme et méprisant son mari, la jeune femme fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Mais Ludovic n’est pas l’arriéré qu’on veut faire de lui. Il ne cesse de rêver à sa mère qu’il adore et qu’il redoute. Même une première expérience amoureuse ne parvient pas à l’en détourner. Son seul but, son unique lumière : la retrouver. S’enfuyant un soir de Noël, il trouve refuge sur la côte bordelaise, à bord d’une épave échouée, écrit chez lui des lettres enflammées qui restent sans réponse. Et c’est là-bas, sur le bateau dont il a fait sa maison, que va se produire entre Nicole et son fils une scène poignante de re-connaissance mutuelle – qui est aussi le dernier épisode de leurs noces barbares. 

Un mot sur l’auteur :      Yann Qieffélec

AVT_Yann-Queffelec_895Né à : Paris , le 4/09/1949 Yann Queffélec est un écrivain français né à Paris le 4 septembre 1949. Il est le fils de l’écrivain breton Henri Queffélec et le frère de la pianiste Anne Queffélec ; il a été marié à la pianiste Brigitte Engerer, avec qui il a eu une fille.

Bien qu’il vive encore à Paris, il a gardé de fortes attaches en Bretagne notamment à l’Aber-Ildut. Amoureux de la mer et de sa Bretagne il fut stagiaire dès 1962 puis moniteur à la célèbre école de voile Jeunesse et Marine et il a pu naviguer avec Éric Tabarly. « École de la mer, Jeunesse et Marine est aussi l’école de la liberté maîtrisée, donc l’école de soi. Qu’apprend-on, sans même y penser ? À se voir moins petit, à se vouloir moins frimeur. À conjurer la tendance naturelle à méjuger autrui comme à se méjuger. » C’est avec ces mots qu’il préfaça le livre sur Jeunesse et Marine « Jeunesse et Marine, Ecole de Mer, Ecole de Vie ». Il évoque d’ailleurs cette école de voile – école de mer à laquelle il fut très attaché dans la biographie qu’il a consacrée à Eric Tabarly].

Il entame sa carrière d’écrivain en éditant à 32 ans une biographie de Béla Bartók. Quatre ans plus tard, il reçoit le prix Goncourt pour son roman Les noces barbares. Il est l’auteur de nombreux romans et d’un recueil de poèmes. Il y décrit des personnages passionnés en mal d’amour. Il écrit aussi des paroles de chansons, notamment pour Pierre Bachelet.

En 1998, il anime sur internet la création d’un roman interactif Trente jours à tuer. Il a été chroniqueur pour l’émission de France 2 : Pourquoi les manchots n’ont-ils pas froid aux pieds ?.

RESUME du livre    

On défie quiconque de ne pas être bouleversé à chaque page. Queffélec est un romancier, au pur sens du terme, qui sait raconter une histoire et se mettre à la place de tous les protagonistes… On avait un peu perdu l’habitude de rencontrer une telle puissance, une pareille invention. Bourré de talent, il réussit à se tirer de toutes les situations. Il a choisi l’économie des moyens. On chercherait en vain un reproche à lui adresser. 

EXTRAIT DU LIVRE –    Les noces barbares           – page 257  

Ludo promit un autre homard. Elle bouda quelques instants, creusant le sable avec le bout du pied, puis repartit toujours fâchée, décrétant qu’il n’était pas gentil et qu’il n’était plus son papa. Il passa le restant de la journée à gratter au couteau la chaloupe vermoulue du navire. Depuis le passage des ferrailleurs, on eût dit qu’il cherchait à le remettre à neuf pour les dissuader d’y toucher. Il graissait, briquait, lessivait ; Il imaginait la nuit que l’épave épaulait sous l’impulsion des marées….

Prix de vente :     10,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54