31 octobre 2014 ~ 0 Commentaire

LA PRISONNIERE DE MALTE

CVT_La-Prisonniere-de-Malte_1270

  • Editeur :    Presses de la cité
  • Date de parution :    2004
  • Genre :   Historique
  • 987   pages

 

MOT de l’EDITEUR

XVIe siècle, au cœur de la Méditerranée. Caillou stérile posé au centre de lignes maritimes stratégiques, entre l’Occident chrétien et l’Orient ottoman, Malte, dirigée par l’ordre des Chevaliers de Saint-Jean, va bientôt devenir le théâtre d’un affrontement sans précédent. Inconscients du drame qui se prépare, Nico, dix ans, et sa sœur aînée Maria jouent sur les falaises abruptes de l’île lorsque des corsaires turcs s’emparent du jeune garçon. Malgré la résistance acharnée de sa sueur, Nico est entraîné sur leur bateau avant d’être vendu comme esclave à Alger. Ayant vu son frère bien-aimé enlevé sous ses yeux, Maria voue désormais une haine féroce aux Chevaliers de Saint-Jean qui n’ont rien fait pour sauver Nico. La jeune fille rêve de quitter son île et d’échapper à Dun Salvago, prêtre cupide aux pulsions incontrôlables. Patiemment, la fière Maria attend le moment où elle pourra enfin se venger de son bourreau et, surtout, partir sur les traces de son frère… Des ruelles étroites de La Valette aux bouges d’Alger en passant par les cales sombres des galères et les somptueux palais de Soliman le Magnifique, La Prisonnière de Malte est une histoire étourdissante de passion, d’amour et de courage. Une histoire qui ne fait que commencer… 

Un mot sur l’auteur :     David Ball

AVT2_Ball_8769Journaliste de formation (Columbia University) et grand voyageur, David Ball a parcouru les cinq continents avant de s’installer dans le Colorado, où il travaille assidûment à l’écriture de son prochain roman.   Né à : Denver, Colorado , le 12 sep 1949 États-Unis 

David W. Ball  a travaillé dans différentes régions d’Afrique et a traversé quatre fois le Sahara.  

RESUME du livre  :   

Malte, 1552. Inséparables, Nico, 10 ans, et sa soeur Maria, à peine plus âgée, jouent sur les falaises abruptes de l’île lorsque des corsaires turcs s’emparent du jeune garçon malgré la résistance acharnée de sa soeur. Nico sera vendu comme esclave à Alger tandis que Maria restera sur l’île, inconsolable. Des années plus tard, frère et soeur se retrouvent: ayant gagné la confiance du sultan, Nico doit mener l’assaut de son île natale, âprement défendue par les Chevaliers de l’ordre de Malte… dont Christian, l’homme qui a su conquérir le coeur de Maria. Nico, déchiré entre la loyauté qu’il doit au sultan et l’amour de son peuple, réussira-t-il à sauver les siens lors du terrible siège de l’île ?  

EXTRAIT DU LIVRE     La prisonnière de Malte                page 277  

 Dragut attaqua rapidement et silencieusement. Seuls le léger frottement des chaînes de chevilles et le craquement des rames sur leurs tolets trahissaient son approche. Les Barbaresques avaient en outre l’avantage du soleil qui se levait dans leur dos et aveuglait leur adversaire. Fasciné, Nico observait la manœuvre depuis son perchoir dans la cale. Les galères filaient droit devant, prenant de la puissance jusqu’à atteindre la vitesse d’abordage. Les rames soulevaient des gerbes d’eau qui scintillaient dans la lumière, projetant de jolis petits arcs en ciel sur les bâtiments dalmates, dont les équipages endormis allaient mourir.

Prix de vente :     23,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54