18 octobre 2014 ~ 0 Commentaire

LE LABYRINTHE DES SONGES

le-labyrinthe-des-songes-95892

 

  • Editeur :    J’ai Lu
  • Date de parution :   1991
  • Genre :  Roman série
  • 496  pages

 

MOT de l’EDITEUR

Après la mort de Tony Tatterton, Annie retrouve le Journal intime de sa grand-mère…
Leigh n’a que treize ans quand sa mère, la ravissante Jillian, divorce pour épouser le richissime Tony, de quinze ans son cadet. Toutes deux s’installent à Farthinggale Manor. Royaume enchanté ou prison dorée ? Jillian, uniquement préoccupée par sa beauté, déçoit vite son époux, le maître tout-puissant auquel rien ni personne n’a jamais résisté… Livrée par sa propre mère au caprice de cet homme cynique, Leigh va, la première, s’aventurer dans le labyrinthe où tant d’autres se perdront après elle.
Meurtrie, humiliée, elle relève pourtant la tête et mènera seule son combat pour le bonheur. Un combat désespéré qui va la conduire dans l’univers sordide des Willies… 

Un mot sur l’auteur :     Virginia C.Andrews

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Portsmouth, Virginie , le 06/06/1923
Mort(e) à : Virginia Beach, Virginie , le 19/12/1986

AVT_Virginia-C-Andrews_6477Virginia Cleo Andrews est née en Virginie. Restée infirme à la suite d’un grave accident à la colonne vertébrale à l’âge de quinze ans, elle est condamnée à vivre dans un fauteuil roulant.

Après avoir quitté l’école, elle a suivi des cours de peinture par correspondance, et a entrepris avec beaucoup de succès une carrière de portraitiste et de dessinatrice de mode.

Elle écrit son premier roman en 1972, mais elle ne connaîtra la gloire qu’après 1979, avec la publication de la série « Fleurs Captives ».

Morte en décembre 1986, Virginia C. Andrews a laissé un nombre considérable de synopsis et de projet de romans, de telle sorte que son œuvre a pu être poursuivie par sa famille et des écrivains sélectionnés.

C’est pourquoi aujourd’hui, les romans de Virginia C. Andrews sont toujours publiés 

RESUME du livre  :  

« La Saga De Heaven T.5 

EXTRAIT DU LIVRE – Le Labyrinthe des songes – page 155  

Elle courait se jeter dans les bras de papa, je la suivais et il nous serrait toutes les deux contre lui. Puis, tous les trois, bras-dessus, bras-dessous, nous quittions le château maudit et rentrions à la maison pour toujours. Mon beau rêve creva comme une bulle quand le petit Troy tira brusquement sur ma main. Je me retrouvai au bas de l’escalier, derrière la fille des demoiselles d’honneur….

Prix de vente :     8,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54