30 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

ANIBAL de A.Bragance

anibal

 

  • Editeur :    Robert Laffont
  • Date de parution :   1991
  • Genre :  Histoire romancée
  • 178  pages

 

MOT de l’EDITEUR 

 A douze ans, tête de mule et mauvais élève, Edgar a déjà compris deux choses : Primo, qu’il vaut mieux se taire plutôt que de se faire engueuler ; deuxio : Que sa seule passion et occupation dans la vie c’est et ce sera les fleurs ! Aussi, quand Hugues et Lolly, ses parents, lui annoncent qu’ils ont décidé d’adopter un petit Péruvien, Edgar est parti sans rien dire dans son jardin arracher des mauvaises herbes. L’Inca, il allait voir ce qu’il allait voir ! Anibal, il s’appelle. Il a cinq ans ; une bouille désarmante et il ne dit pas un mot. La jalousie d’Edgar s’effiloche. Ce frère, il veut bien l’adopter lui aussi. Mais c’est la fin de l’été, Edgar est menacé d’internat à la rentrée. Finie l’amitié avec Anibal ? Impossible. C’est la fugue, direction : La cordillère des Andes… 

Un mot sur l’auteur :     Anne Bragance

Anne BraganceNationalité : France 

Né(e) à : Casablanca,Maroc , 1945

Anne Bragance a grandi dans une famille d’origine andalouse. Adolescente, elle va s’installer à Paris où elle apprend la langue française pour se consacrer à l’écriture.

Maintenant, elle est mariée, elle a deux enfants et elle vit dans les Cévennes gardoises. Elle a écrit de nombreux romans dont « Bleu indigo », « Anibal », « La chambre andalouse », « Rose de pierre »,…

Elle est aussi l’auteur de plusieurs nouvelles comme « Changement de cavalière » et « Le damier de la reine » et d’une biographie, « Mata Hari ».

Elle reçoit le prix Chronos pour deux de ses livres: « Passe un ange noir » et « La reine nue ».  

RESUME du livre  :  

 Une histoire racontée par un gamin de 13 ans, le monde vu à travers ses yeux et raconté dans son langage, avec ses expressions enfantines et argotiques. J’ai beaucoup aimé et dans la famille tout le monde s’est rafraichi les idées avec cette lecture simple et drôle et parfois touchante. Le monde des adultes est aussi bien épinglé! A mettre dans toutes les mains 

EXTRAIT DU LIVRE – Anibal – page 15  

Ma mère, elle dit toujours qu’elle donnerait la lune pour que je sois plus causant. Comme si la lune était à elle ; Ou dix ans de sa vie. Enfin des choses qu’on peut pas donner, justement. Tout ce blabla, c’est du chiqué. Moi, je préfère me taire. J’ouvre ma gueule que dans les cas graves, quand mes fleurs sont en danger, c’est tout. A la pulvérisation, on a mis de l’ordre dans la roseraie ; il fallait ôter les fleurs fanées, attacher les jeunes branches aux arceaux avec du raphia…..

Prix de vente :     6,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54