27 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

Je n’ai plus de larmes pour pleurer

51ekeZeApcL._AA115_

 

  • Editeur :   Grasset et Pasquelle
  • Date de parution :    1985
  • Genre :  Biographie
  • 259  pages

 

MOT de l’EDITEUR

C’est dans l’enthousiasme général que des dizaines de milliers d’adolescents iraniens se sont portés volontaires, en 1981, pour secourir la nation en danger et en chasser l’envahisseur irakien ». Plus de trente mille d’entre eux sont ainsi morts dans les déserts du Khuzestan, un verset du Coran épinglé sur leurs poitrines. Puis, devant ce charnier, les parents ont hésité et les rafles ont commencé, dans les écoles, les champs, les usines, les terrains de sport. Au fil des années, l’âge de la conscription a baissé : quinze, quatorze et treize ans… Pour chaque enfant mort, les familles ont reçu une modeste pension et tous les  » honneurs  » du régime islamique. Reza, le garçon dont Freidoune Sahebjam a reçu le témoignage, a perdu sur le front son père et ses deux frères, âgés de seize et quatorze ans. Dénoncé par sa mère qui avait honte de ne pas le voir engagé dans l’armée de l’imam à douze ans, Reza a été finalement enrôlé et envoyé sur les champs de mines. Plusieurs fois blessé, Reza devait se retrouver, quatre mois après son enrôlement, dans un hôpital irakien, les jambes paralysées. Marqué à tout jamais par son expérience d’enfant-soldat et par l’apprentissage de l’horreur, Reza a accepté de tout raconter à Freidoune Sahebjam, devenu son ami. » 

Un mot sur l’auteur :     Freidoune Sahebjam 

fredFreidoune Sahebjam (1933 - 2008) était un écrivainromancier et journaliste franco-iranien né en France le 4 février 1933, à Nice. De nationalité iranienne, il est issu de deux parents iraniens vivant en France. C’est la famille de sa mère qui vivait initialement à Nice, alors que son père, employé à la Société des Nations, vivait à Genève en Suisse. Son grand-père maternel fut l’ambassadeur de Perse en Russie à la cour du Tsar Nicolas II, jusqu’en 1917, date de la chute du Tsar.

En 1925, en Iran s’opère le changement de dynastie du shah: c’est la dynastie des Pahlavi qui succède aux Khadjar. Cela dit, son grand-père maternel n’accepte pas ce changement, qualifiant le shah d’ »illettré sans éducation, qui ne doit pas gouverner ». En effet, il avait été nommé Prince Khadjar (en Iran, la noblesse ne se transmet pas par filiation, les princes sont nommés). N’exerçant plus ses fonctions, il achète une maison à Nice et s’y installe avec sa famille. Sa fille, Irandohkt Mofakham (la mère de Freidoune) se marie avec Hossein Sahebjam qui meurt trois ans après la naissance de leur enfant, en 1936. Après avoir passé son enfance en France et effectué ses études en internat, il part pour l’Iran lors de ses dix-huit ans afin d’effectuer son service militaire, d’une durée de deux ans. Il y restera pendant la quasi-totalité des années 1950, et de sa première union avec Shahnaz Khadjeh-Nouri naîtra sa première fille, Safinaz, en 1956. C’est également en Iran qu’il commence sa carrière de journaliste, en commençant par le journalisme sportif. 

RESUME du livre  :  

Comment des hommes qui prétendent croire en Dieu ont-ils pu envoyer leurs enfants se faire massacrer en leur faisant croire qu’ils allaient au paradis et abuser de leur pouvoir pour violer leurs mères et les voler .Une telle lâcheté rappelle les pires évènements de l’histoire et ne génère que mépris envers ceux qui dirigent ce grand pays qu’a été l’Iran. 

EXTRAIT DU LIVRE – Je n’ai plus de larmes pour pleurer – page   65

 Je ne dormis pour ainsi dire pas cette première nuit à Kermanchah. Pour la première fois de ma vie, j’avais quitté notre maisonnette où j’étais né, où j’avais grandi, où j’avais connu mes premières joies, mais surtout mes premières peines, et je ne me sentais pas du tu tout à l’aise dans cette maison de brique rose avec un étage et un sous-sol et un jardin tout autour….

Prix de vente :     8,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54