16 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LE LIVRE NOIR DE LA PSYCHANALYSE

téléchargement (7)

  • Editeur :  Les Arènes
  • Date de parution :   2005
  • Genre : Psycho
  •  830  pages

 

MOT de l’EDITEUR

VIVRE, PENSER, ET ALLER MIEUX SANS FREUD

La France est – avec l’Argentine – le pays le plus freudien du monde. Cette situation nous aveugle: à l’étranger, la psychanalyse est devenue marginale. Son histoire officielle est mise en cause par des découvertes gênantes. Son efficacité thérapeutique s’avère faible. Sa pertinence en tant que philosophie est contestée. Ses effectifs sont en chute libre. La psychanalyse a été vécue par la génération de Mai 1968 comme un vent de liberté. Mais les insurgés d’hier sont devenus des gardiens du temple, soucieux de leur position dominante à l’Université, à l’hôpital et dans les médias. Pourquoi refuser en France le bilan critique que tant d’autres nations ont dressé avant nous ? Le Livre noir de la psychanalyse propose une enquête à plusieurs voix, vivante et accessible à tous. Quarante auteurs parmi les meilleurs spécialistes du monde ouvrent un débat nécessaire. Ils sont historiens, philosophes, psychologues, médecins, chercheurs et même patients. Freud a-t-il menti ? La psychanalyse guérit-elle ? Est-elle la meilleure façon de comprendre ce que nous sommes ? Comment éduquer nos enfants hors de la peur de  » mal faire  » ? Que penser des autres thérapies ? Le Livre noir de la psychanalyse dresse le bilan d’un siècle de freudisme. Un ouvrage international de référence pour tous ceux qui s’intéressent à l’humain et au psychisme.

Un mot sur l’auteur :    Catherine Meyer – Mikkel Borch-Jacobsen – Jean Cottraux – Didier Pleux et Jacques Van Rillaer

Mikkel Borch-Jacobsen, philosophe, historien de la psychanalyse et professeur à l’Université de Washington. Jean Cottraux, psychiatre des hôpitaux, directeur de l’Unité de traitement de l’anxiété au CHU de Lyon. Didier Pleux, docteur en psychologie, directeur de l’Institut français de thérapie cognitive. Jacques Van Rillaer, professeur de psychologie à l’Université de Louvain-la-Neuve, Belgique.

RESUME du livre  :  

un corpus d’articles publié sous la direction de Catherine Meyer, condensant des critiquesémanant de plusieurs auteurs et dans la poursuite des critiques provenant des Freud scholars formulées par des scientifiques1.

Ces critiques remettent en cause des éléments de l’histoire de la psychanalyse et la scientificité des théories de Freud, et soulignent les échecs de la psychanalyse. Ce livre, paru en septembre 2005, rassemble quarante auteurs de différentes nationalités et de différentes spécialités : historiens, psychiatres, philosophes, etc. Cet ouvrage a fait l’objet de critiques de la part de psychanalystes. 

EXTRAIT DU LIVRE : LE LIVRE NOIR DE LA PSYCHANALYSE – page 435

« Messieurs, je constate la présence de tant de députés et déclare, par conséquent, la séance close » ! est précisément un exemple donné d’abord par ces auteurs. En 1900, un numéro entier de la principale revue américaine de psychologie scientifique, la Psychological Review était consacré aux lapsus. Heath Bawden y expliquait, en s’appuyant sur la théorie de Herbart, que les lapsus résultent d’un « conflit entre systèmes mentaux ». Le livre de Freud sur les actes manqués ne paraîtra qu’en 1901. Son originalité consiste à produire des associations d’idées, à partir de lapsus, jusqu’à arriver à un contenu sexuel même lorsque celui-ci ne semble pas du tout en cause.

Prix de vente :     25,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54